Advertisement Banner
LIBIDO

Grosse fatigue : la médecine douce à la rescousse de notre libido

25 janvier 2018
L’habitude, les soucis, la fatigue, le temps qui passe peuvent provoquer à la longue une perte de désir dans le couple. Comment stimuler la libido des partenaires, et relancer le désir féminin et masculin ? Plantes, homéopathie et médecines douces viennent mettre du piment sous la couette.

 

Depuis quelques temps, ce n’est plus vraiment la folie des grandeurs sous la couette ? Vous peinez à éveiller le désir de votre partenaire, quand ce n’est pas vous qui pensez à votre liste de courses pendant que votre compagnon de chambre s’évertue à vous émoustiller ? Bonne nouvelle, renouer avec la fougue amoureuse de vos débuts est à votre portée si vous utilisez à bon escient le pouvoir des plantes, de l’homéopathie ou encore de l’acupuncture. Terminées les soirées Netflix and chill*, à vous les soirées No Screen and Scream**.

 À lire aussi : 5 conseils coquins pour renouer avec le désir

 

Les plantes adaptogènes, booster de la vitalité sexuelle

On connaît leur efficacité pour chasser la fatigue et le stress : les plantes dites adaptogènes aident l’organisme à résister à ces deux nuisibles en améliorant ses capacités générales. Et forcément, si l’on se sent moins fatigué, on est moins obnubilé par l’heure à laquelle on retrouvera son oreiller et plus attentif à son désir, ce qui rejaillit de manière positive sur la libido. Les plantes adaptogènes stimulent aussi directement les fonctions sexuelles, en agissant sur les sécrétions des glandes sexuelles. On les trouve en parapharmacie ou en épicerie bio sous forme d’extraits, de liquide ou de poudre. Lesquelles choisir ?

Le ginseng est un peu le Johnny Hallyday des plantes adaptogènes, la star incontestée des aphrodisiaques, utilisée depuis des millénaires en médecine chinoise pour relancer le désir en berne. Sur le podium, on retrouve aussi la schizandra et le ginseng de Sibérie (éleuthérocoque pour les intimes) qui stimulent la sécrétion des glandes sexuelles.

Face aux problèmes d’érection, le mucuna serait efficace si on l’utilise en extrait de plante standardisé, tout comme le maca, une racine péruvienne qui agit contre l’impuissance sexuelle grâce à son action aphrodisiaque.

 À lire aussi : Les huiles essentielles qui réveillent le désir

 

Le pouvoir de l’homéopathie sur la libido

Si vous êtes plutôt granules qu’extraits de plante, l’homéopathie est faite pour vous. La référence pour traiter les problèmes de libido, les dysfonctionnements sexuels et érectiles est le Onosmodium Virginicum 9CH (à raison de 10 granules par semaine). Très efficace pour soulager les douleurs au niveau des globes oculaires, il agit aussi sur la frigidité, l’impuissance et la perte de libido chez les hommes et les femmes. Chez ces dernières, Sepia 15CH sera précieux pour se reconnecter à leur désir en cas de surmenage, pendant la ménopause et après une grossesse. Pour les hommes chez qui la baisse de désir s’accompagnent de troubles de l’érection, deux prises quotidiennes d’Onosmodium 15CH, ou d’Agnus Castus 9CH pour les personnes présentant des symptômes dépressifs en plus de la baisse de libido, seront efficaces.

Attention, n’espérez pas de miracle instantané : chez les messieurs surtout, le traitement doit être suivi plusieurs semaines pour être efficace. Prenez l’avis d’un homéopathe afin de choisir la souche qui correspond à votre terrain homéopathique et la nature de vos troubles. En cas d’impuissance prolongée, une consultation médicale est recommandée pour faire un bilan complet.

 

L’acupuncture pour réveiller l’énergie sexuelle

Lorsque baisse d’énergie rime avec baisse de libido, l’acupuncture permet de relancer la circulation de l’énergie et du désir par la même occasion, via la stimulation des méridiens. Quelles sont les zones sur lesquelles l’acupuncteur travaille dans ces cas-là ? En médecine chinoise, le foie et le rein sont indissociables de la libido. Le rein préside aux fonctions mécaniques, la lubrification et l’érection, qui peuvent être affectées par une fatigue intellectuelle extrême, tandis que notre foie est sensible aux contrariétés, aux sources d’irritation, aux non-dits… L’acupuncteur va donc stimuler les points d’acupression de la vésicule biliaire et de l’estomac, et pourquoi pas du rein selon les troubles et la personnalité de son patient.

 

La sophrologie pour se libérer des tensions

Si les causes de la baisse du désir sont plutôt psychologies, liées à des tensions, du stress, des préoccupations, la sophrologie s’avèrera plus efficace. Basée sur des exercices de relaxation et de respiration, cette médecine douce permet de se reconnecter avec ses désirs profonds en prenant de la distance avec tout ce qui encombre et pollue l’esprit du patient.

 À lire aussi : Désir en berne, les solutions pour retrouver sa libido

 

*Expression qui signifie « se poser devant Netflix ou tout autre écran et regarder des séries jusqu’à s’endormir devant »

**Expression inventée qui signifie de bannir toute forme d’écran pour se consacrer à une formidable partie de jambes en l’air ponctuée de cris (de ravissement) des partenaires.

Clémentine Garnier

Le choix de la rédac

7 plantes + 2 bourgeons = détox

Compléments alimentaires

7 plantes + 2 bourgeons = détox

Nettoyage intérieur !

Des salades qui nous font du bien

Les bons aliments

Variations sur les salades

Un livre de recettes exceptionnel

70 recettes aussi gonflées en antioxydants que savoureuses

Les bons aliments

70 recettes aussi gonflées en antioxydants que savoureuses

On vous livre ici 2 recettes parfaites !

BIBLE LAROUSSE

La bible des secrets de grands-mères

2000 recettes made in grands-mères rien que pour vous !