OKEO SANTE
Comment bronzer rapidement

Gommer plus pour bronzer mieux

29 juin 2017
Le secret d’une peau joliment hâlée et d’un bronzage qui dure ? Les gommages maison avant, pendant et après l’été, mais attention, pas n’importe comment.

 

Un joli bronzage, ça se prépare, ça se travaille et ça s’entretient. Les grandes manœuvres démarrent quelques semaines avant de prendre la route des vacances, et continuent une fois le parasol et le chapeau de paille rangés. Le principal allié de notre hâle estival, c’est le gommage. En supprimant les cellules mortes, l’exfoliation donne à la peau éclat et douceur, et la rend plus réceptive aux produits cosmétiques qu’on applique dessus. Sauf que… gommer c’est bien, mais pas n’importe quand ni n’importe comment.

 

Quel gommage choisir ?

Privilégiez une texture adaptée à votre type de peau afin d’éviter les effets rebonds (poussées acnéiques en réaction à un gommage trop décapant, par exemple). Les peaux sensibles éviteront les gommages mécaniques, trop abrasifs, et leur préfèreront une exfoliation chimique (ou peeling) utilisant des principes actifs qui dissolvent les cellules mortes. La peau du visage et du décolleté étant plus fragile que le reste du corps, on traite ces zones avec un soin adapté. Après l’exfoliation, on complète en appliquant généreusement de la crème hydratante.

 

Gommer avant de bronzer, est-ce une bonne idée ?

Oui, et non. Nous voilà bien avancés. Si l’exfoliation est indispensable pour redonner éclat et douceur à l’épiderme, n’oublions pas qu’elle fragilise la peau et la rend plus vulnérable aux rayons du soleil. En éliminant les peaux mortes, le gommage permet de bronzer plus vite, sans tache, et d’obtenir un teint plus lumineux. Bref, tout est dans la nuance. Gommer en profondeur plusieurs semaines avant le départ permettra à la peau de se décrasser après un hiver engoncée dans de chauds vêtements, mais à l’approche des vacances, il convient d’espacer les gommages. Dernière exfoliation au maximum trois jours avant le départ !

 À lire aussi : Des jambes légères tout l’été

 

À quelle fréquence exfolier pendant les vacances ?

Le gros avantage du gommage en parallèle du bronzage, c’est qu’il uniformise le hâle, et rend la peau plus réceptive aux soins hydratants, incontournables pour obtenir un joli teint lumineux. Sous la douche, une à deux fois par semaine, on gomme en douceur sa peau mouillée, le soir plutôt que le matin pour laisser la peau se régénérer pendant la nuit, et on hydrate ensuite sans lésiner. Le lendemain, on met sa peau sous haute protection en appliquant un fort indice de protection.

 À lire aussi : Comment séduire à la plage

 

Et après l’été, on continue d’exfolier ?

Que celles qui redoutent « de faire partir le bronzage » avec un gommage se rassurent, c’est tout l’inverse. L’exfoliation active la micro circulation et améliore l’oxygénation de la peau, ce qui contribue à l’entretien du bronzage. L’élimination des cellules mortes prolonge l’effet bonne mine en conservant l’éclat du teint. Alors, on y va en douceur, en gommant une fois par semaine, et on privilégie des gommages hydratants pour un effet deux en un.

 À lire aussi : Que faire en cas de lucite estivale ?

 

Clémentine Garnier

Le choix de la rédac

Avis aux cheveux et ongles fatigués

Cheveux

Avis aux cheveux et ongles fatigués

Une petite dose de nutriments essentiels…

Pour une peau hydratée et protégée !

Visage

Pour une peau hydratée et protégée !

Il devient indispensable !

Pour une rentrée dynamique et sereine

Compléments alimentaires

Pour une rentrée dynamique et sereine

Les compléments alimentaires vous accompagnent

Petits tracas, grandes solutions

Petits maux

Petits tracas, grandes solutions

Finis, les petits maux de l’été !