La gastro-entérite chez l’enfant : gare à la déshydratation !

La gastro-entérite chez l’enfant : gare à la déshydratation !

10 novembre 2017
Cette infection ou inflammation de la muqueuse intestinale est fréquente et spectaculaire chez le nourrisson et le jeune enfant. Il est important de rester attentif aux premiers symptômes de la déshydratation.

 

Généralement d’origine virale (rotavirus, norovirus…), il s’agit d’une infection saisonnière (le plus souvent hivernale) très contagieuse qui se transmet directement par contact humain direct ou indirectement en touchant des aliments ou des objets contaminés. La durée d’incubation varie de 24 à 72 heures. Les virus sont particulièrement contagieux et résistants.

 

La gastro-entérite est favorisée par la vie en communauté et la restauration collective. Lorsqu’elle est bactérienne (salmonelle, colibacille), elle fait le plus souvent suite à une intoxication alimentaire ou à un voyage dans un pays où ces infections sont fréquentes. Le temps d’incubation est dans ce cas plus court (1 à 12 heures).
Parmi les autres causes, on peut citer l’intolérance vis-à-vis de certains aliments (lactose, gluten) ou encore une allergie alimentaire. Enfin, des diarrhées peuvent survenir également après la prise de certains médicaments (par exemple des antibiotiques).

 

Zoom sur... les bons réflexes

Zoom sur... les bons réflexes

  • Boire beaucoup, se reposer.
  • Se laver les mains plusieurs fois par jour pour limiter la contagion en période d’épidémie.
  • Cuire suffisamment la viande ou le poisson, laver les fruits et les légumes.
  • Consulter dans le cas d’un nourrisson ou d’un jeune enfant si forte fièvre, diarrhée persistante ou présence de sang dans les selles.

 

Des symptômes pendant 2 à 4 jours

Les symptômes sont caractéristiques : diarrhée aiguë d’apparition brutale (plus de 3 selles par 24 heures, molles ou liquides), spasmes, crampes d’estomac, fièvre modérée, vomissements et nausées, parfois. En cas de gastro-entérite virale, des pathologies ORL (maux de gorge, rhume) peuvent être associées. L’épisode dure en moyenne 2 à 4 jours. Le malade peut rester contagieux jusqu’à 3 jours après la guérison. Une infection bactérienne se manifeste par une fièvre plus élevée.

 À lire aussi : Comment apaiser les problèmes de digestion ?

 

Gare à la déshydratation chez le bébé

Les complications sont à redouter chez les nourrissons, notamment la déshydratation qui peut être très rapide. Les signes de déshydratation sont une soif intense, une perte de poids, une bouche sèche, des yeux creux et cernés, une diminution du volume des urines (de couleur jaune foncée), un pouls rapide et des vertiges.

 À lire aussi : La gastro : bénigne souvent, sérieuse parfois

 

Pour traiter la gastro : boire beaucoup et manger du riz

La première chose à faire dès les premiers symptômes est de boire beaucoup.

Le traitement est principalement diététique (alimentation adaptée : riz, bananes…).

Différentes classes de médicaments (disponibles sans ordonnance, sur conseil du pharmacien) sont indiquées contre la diarrhée : ralentisseurs du transit (lopéramide…), antiseptiques intestinaux (nifuroxazide), pansements à l’argile (diosmectite), produits à base de charbon, probiotiques…

Chez un jeune enfant, utiliser un soluté de réhydratation orale.

 

Pour ou contre le vaccin contre la gastro ?

Il existe deux vaccins contre les rotavirus. Cette vaccination n’est pas recommandée dans le calendrier vaccinal. Elle peut cependant être proposée par le médecin traitant après une évaluation médicale individuelle. Faite dès l’âge de 6 semaines, elle doit être terminée au plus tard à l’âge de 6 ou 8 mois selon le vaccin utilisé. Le risque d’invagination intestinale aiguë (effet indésirable pouvant se produire entre 3 et 7 jours après la première dose) est très rare : moins de 1 cas pour 10 000 enfants vaccinés.

 À lire aussi : Au secours, l’épidémie de gastro est de retour !

 

Christine Fallet

Le choix de la rédac

Pranarôm et sa gamme 100 % dédiée aux femmes

Gynécologie

Au programme : éthique et naturalité pour retrouver l’équilibre

Médecines douces

La vitamine du soleil

Compléments alimentaires

La vitamine du soleil

Un rôle majeur dans le maintien d’une bonne ossature

9 produits pour 3 gammes de soins 100 % bio

Visage

9 produits pour 3 gammes de soins 100 % bio

3 gammes au service de toutes les peaux