Furets : stérilisation chimique

Furets : stérilisation chimique

20 novembre 2021
La stérilisation des furets est inévitable. L’odeur des mâles entiers est très désagréable et les femelles non stérilisées, en l’absence d’accouplement, risquent de développer des maladies très graves.

 

Pour les furets mâles, il existe une autre option que la castration chirurgicale : la stérilisation chimique. Cette solution est préférable pour la santé de l’animal. L’ablation des testicules perturbe en effet le fonctionnement des glandes situées au-dessus des reins, les surrénales. Dans les trois à quatre ans qui suivent la castration, des tumeurs peuvent se développer, accompagnées de modifications de l’apparence et du comportement de l’animal : il sent mauvais, devient agressif, perd ses poils, maigrit…

Du côté des furettes, il est indispensable de les faire stériliser quand elles ne se reproduisent pas. Dans le cas contraire, elles risquent d’être victimes de tumeur ovarienne, d’une infection de l’utérus, voire d’une maladie de la moelle épinière (aplasie médullaire), mortelle en moins de six mois.

 

Le principe de l’implant

La pose d’un implant hormonal chez le mâle limite le risque de maladie surrénalienne. Elle sera réalisée par le vétérinaire à la puberté du furet, soit entre 4 et 12 mois – il est conseillé d’intervenir avant le premier printemps de l’animal.  L’implant est injecté sous la peau, entre les omoplates. Il est parfois nécessaire d’anesthésier le furet pour faciliter la pose. Dès qu’il est inséré, l’implant diffuse régulièrement une faible dose de desloréline, une substance qui entraîne une diminution de la sécrétion de testostérone entre quatre à six semaines après l’implantation. L’implant empêche aussi que les glandes surrénales soient anormalement stimulées ; le volume des testicules diminue fortement et la production de spermatozoïdes s’arrête. Le mâle devient donc stérile, mais l’effet est réversible.

 

Durée d’action

Un implant de desloréline reste actif pendant deux ans en moyenne. Le moment de son renouvellement sera discuté avec le vétérinaire, en fonction du comportement du furet. Les signes d’alerte sont le retour de l’odeur de musc et des signes de comportement sexuel. On peut aussi observer une augmentation de la circonférence du scrotum. Compte tenu de la durée de vie du furet (de huit à dix ans en général), le coût de la pose régulière d’un implant équivaut à celui d’une castration chirurgicale.

Une odeur moins forte

Une odeur moins forte

S’il était déjà apparu, le comportement sexuel du furet peut être encore observé après la mise en place de l’implant, mais il disparaît en moins de deux semaines. L’odeur des mâles est significativement moins forte chez ceux ayant reçu un implant par rapport à des furets entiers, voire à des furets castrés chirurgicalement.

 

Et les femelles ?

Si la pose d’un implant de desloréline est aujourd’hui légalement autorisée pour les furets (et les chiens) mâles seulement, cette méthode de contraception est cependant utilisable chez la furette, sous certaines conditions, à discuter avec le vétérinaire. Il est préférable de faire poser l’implant en dehors d’une période de chaleurs.

Le choix de la rédac

Du baume au corps

Corps

Du baume au corps

Riche en plantes médicinales bio

Chacun ses goûts !

Les bons aliments

Chacun ses goûts !

A vous de choisir !

Les chats aussi nous soignent

Chat

Les chats aussi nous soignent

Une encyclopédie dédiée aux petits félins et à leurs pouvoirs

Solutions d’hiver

Petits maux

Solutions d’hiver

Azéol pour lutter contre les maux de la sphère ORL