AIL NOIR
Salive : rôle buccodentaire et prévention

Salive : rôle buccodentaire et prévention

17 mars 2016
Une mauvaise alimentation, un traumatisme local, une digestion difficile peuvent provoquer des déséquilibres du milieu buccal responsables d’une sécheresse buccale ou de déficiences salivaires (hyposialie) en privant la bouche de son lubrifiant essentiel, la salive.

 

La salive est produite chaque jour à raison de 500 à 1 200 ml par les glandes salivaires. Composée de 99 % d’eau, elle joue un rôle essentiel lors de la mastication, de la déglutition et de la gustation.

 

Quand la salive se fait rare

L’hyposialie se manifeste par une bouche sèche, une salive épaisse et filante, un besoin fréquent de boire, des difficultés de déglutition, des troubles de l’élocution et une mauvaise digestion. Le patient qui se plaint d’un manque de salive dit qu’il a la langue « qui colle au palais » et qu’il a du mal à parler et à mâcher. Les lèvres sont sèches et fissurées, la langue est rouge, vernissée. Une sécheresse buccale prolongée est responsable d’un délabrement gingivo-dentaire associé à des polycaries, des candi- doses, voire un état de dénutrition avec perte de goût et un retentissement psychique.

 

Respecter le flux salivaire

La salive participe à la protection de la muqueuse buccale par son pouvoir lubrifiant et son pouvoir tampon, ainsi qu’à la reminéralisation des dents. Elle ramollit et dissout les aliments, elle facilite la mastication et nettoie en permanence la bouche et les dents. Son débit assure un autonettoyage, mais son action est limitée dans le temps et les grignotages incessants sont déconseillés. En cas d’hyposialie, il faut éviter les aliments susceptibles d’irriter la muqueuse buccale comme les aliments secs, les fromages forts, les mets épicés, l’alcool, le tabac. Les aliments doivent être consommés humides et mixés, et mastiqués lentement en buvant au moins un litre d’eau par jour.

 

Action antibactérienne

La salive constitue une défense physique efficace. En effet, les muqueuses humides sont difficiles à pénétrer et la salive avalée entraîne les bactéries qui sont alors attaquées par les acides de l’estomac. Les anti- corps de la salive empêchent la colonisation, à la surface de la dent, des bactéries impliquées dans la formation des caries dentaires. La salive intervient aussi dans la digestion chimique du bol alimentaire grâce à la présence de l’amylase salivaire.

 

Conseils pour mieux saliver

Conseils pour mieux saliver

Les méthodes font appel à une simple stimulation salivaire par des aliments acidulés types jus de citron et des pulvérisations d’eau thermale, ou à une stimulation mécanique par massage des glandes salivaires, ou encore à une stimulation électrique. Lorsque les glandes salivaires sont endommagées, notamment après une radiothérapie, on préconise des traitements substitutifs réalisés avec de la salive artificielle (en pulvérisations ou gel humectant) et une fluorothérapie de contact.
À savoir

À savoir

Avec l’âge, la composition de la salive évolue, et certains médicaments, antidépresseurs, tranquillisants, antiulcéreux, antidiarhéiques… réduisent sa production. Il existe d’autres causes à l’origine d’une hyposialie comme le diabète, la ménopause, les pathologies hépatiques ou pancréatiques, la radiothérapie au niveau de la cavité buccale.
Christine Nicolet

Le choix de la rédac

ARKOPHARMA

Compléments alimentaires

Parce qu’une peau préparée est une peau mieux protégée

Nourrissez votre peau de l’intérieur…

Comment se débarrasser des pellicules

Dermatologie

Comment se débarrasser des pellicules

Pour avoir un cuir chevelu en bonne santé

On mange quoi ce soir ? Spécial kids

Les bons aliments

White Box Icon
7 plantes + 2 bourgeons = détox

Compléments alimentaires

7 plantes + 2 bourgeons = détox

Nettoyage intérieur !