THALASSEO THERMES
La pilule contraceptive

La pilule contraceptive

17 mars 2016
Près de 60 % des femmes de 15 à 54 ans sont sous pilule, c’est la méthode contraceptive la plus utilisée en France.

 

Les pilules contiennent des hormones semblables à celles fabriquées naturellement pas le corps de la femme. Toutes les pilules de contraception contiennent une ou deux hormones.

 

Il existe deux sortes de pilules

Le médecin va les prescrire en fonction de chaque femme.

  • Estroprogestatives
    Ces pilules associent un estrogène de synthèse (éthinylestradiol) ou dit naturel (valérate d’estradiol) à un progestatif. Ce sont les plus souvent prescrites en l’absence de contre-indications (présence ou antécédents de thrombose veineuse ou artérielle, hypertension, cancer du sein, de l’endomètre).
  • Progestatives
    Ce sont des micropilules (Cérazette, Microval) qu’il faut prendre très régulièrement, en continu et tous les jours à la même heure. En particulier pour les femmes sujettes à des effets indésirables ou présentant des contre-indications à l’utilisation d’un estrogène, pour les fumeuses ou encore les jeunes mères allaitantes.

 

Comment la prendre ?

Il est important de respecter l’ordre de prise des comprimés de la plaquette.

  • Schéma d’administration habituel
    Un comprimé par jour pendant 21 jours, avec arrêt 7 jours (hémorragie de privation), puis reprise d’un nouveau cycle de 21 jours.
  • Pilules minidosées
    Ces pilules s’administrent en continu (avec prise d’un placebo sur 4 ou 7 jours).

 

Que faire en cas d’oubli ?

Réagissez en fonction du type de votre pilule.

Pilule estroprogestative

  • Plaquette de 21 comprimés
    Oubli de moins de 12 heures, prenez immédiatement le comprimé oublié, puis les suivants à l’heure habituelle.Oubli supérieur à 12 heures, ajoutez un contraceptif local ou abstenez-vous pendant 7 jours.Oubli dans la 3e semaine, finissez la plaquette, supprimez l’arrêt des 7 jours et enchaînez immédiatement une nouvelle plaquette. Dans tous les cas, contraception d’urgence si le rapport sexuel non protégé a eu lieu dans les 5 jours précédant l’oubli.
  • Plaquette de 28 comprimés (avec 4 ou 7 placebos), procédez de la même façon.
    Si l’oubli est supérieur à 12 heures au cours des 7 derniers comprimés actifs : finissez les comprimés actifs de la plaquette, jetez les 4 ou 7 placebos et en- chaînez immédiatement avec une nouvelle plaquette.

Pilule microprogestative

La conduite à tenir est la même avec des délais d’oubli de 12 heures pour Cérazette et de 3 heures pour Microval : prenez immédiatement le comprimé oublié, protégez les rapports sexuels pendant 7 jours et utilisez une contraception d’urgence en cas de rapport sexuel non protégé dans les 5 jours précédant l’oubli.

Pour information : des alternatives à la pilule

Pour information : des alternatives à la pilule

Voici deux méthodes assurant une contraception hormonale régulière sans le risque d’oubli de la pilule :

L’implant est un petit bâtonnet en plastique inséré sous la peau du bras sous anesthésie locale, efficace pendant 3 ans.

Le patch se colle sur la peau une fois par semaine pendant 3 semaines chaque mois.

À savoir

À savoir

En cas d’oubli, la contraception d’urgence doit se faire le plus vite possible pour être efficace.

Norvelo et son générique peuvent être pris jusqu’à 72h suivant le rapport et Ellaone jusqu’à 5 jours, à tout moment du cycle. Quelle que soit la période du cycle où à lieu un rapport non protégé, même pendant les règles, il y a toujours un risque de grossesse.

 

Christine Fallet

Le choix de la rédac

Le jour et la nuit

Stress

Le jour et la nuit

Une journée sereine et une nuit reposante

Un petit coup de mou ? On a les solutions.

Autres

Un petit coup de mou ? On a les solutions.

Deux options s’offrent à vous !

Un autre regard sur Alzheimer

Maladies neurologiques

Un autre regard sur Alzheimer

Aider et accompagner les malades

Avis aux cheveux et ongles fatigués

Cheveux

Avis aux cheveux et ongles fatigués

Une petite dose de nutriments essentiels…