MEDTRONIC PARLONS DIABÈTE
Ménopause : symptômes gênants et solutions

Ménopause : symptômes gênants et solutions

21 mars 2016
Chaque année, plus de 400 000 Françaises entament leur ménopause. On distingue deux étapes : la périménopause ou préménopause qui dure en moyenne 4 ans, marquée par la survenue de règles irrégulières, suivie par la ménopause confirmée, caractérisée par un arrêt total des cycles menstruels.

 

La ménopause commence le plus souvent aux alentours de 50 ans. Elle est dite précoce quand elle survient avant 40 ans (1 à 2 % des femmes).

 

Troubles du climatère

La ménopause s’accompagne de troubles dits climatériques.

  • Bouffées de chaleur
    Elles sont présentes chez 3 femmes sur 4 environ, elles persistent plus de 10 ans après la ménopause chez environ un quart des femmes.
  • Sécheresse vaginale et baisse de libido
  • Troubles urinaires
    Notamment de petites fuites urinaires, en particulier lors d’efforts (éternuements, rires).
  • Vieillissement cutané et prise de poids
    Dans ce dernier cas, il s’agit d’une modification dans la répartition des graisses qui s’accumulent plus fréquemment au niveau du ventre.
 À lire aussi : Pourquoi vieillir rime-t-il avec grossir ?

 

Traitement hormonal

Le principe du traitement hormonal de la ménopause (THM) est de remplacer les hormones (œstrogène et progestérone) dont la production par les ovaires cesse au moment de la ménopause. Il peut être prescrit, si la femme le souhaite, en cas de bouffées de chaleur ou autres troubles climatériques gênants pour une durée la plus courte possible à cause du risque de cancer du sein, d’affections cardiovasculaires ou de thrombose. Ce traitement doit être réévalué au moins une fois par an. Le traitement peut être temporairement suspendu afin de contrôler la persistance des symptômes et leur sévérité. Il peut être également prescrit pour prévenir l’ostéoporose, en cas de risque élevé de fractures osseuses et seulement si les autres traitements indiqués dans la prévention de l’ostéoporose ne sont pas tolérés.

 À lire aussi : La ménopause, c’est la vie !

 

Solutions végétales

Les phytoestrogènes sont des substances végétales proches des hormones féminines.

On distingue : les isoflavones présents en grande quantité dans le soja et les lignanes présents dans les graines de lin, le trèfle rouge… Ces substances se trouvent dans de nombreux compléments alimentaires proposés pour soulager les troubles liés à la ménopause. Ils sont contre-indiqués chez les femmes ayant des antécédents personnels ou familiaux de cancer hormonodépendant (sein, utérus, ovaire). De plus, ils interagissent avec beaucoup de médicaments, il faut demander conseil à votre pharmacien.

Gérer les bouffées de chaleur

Gérer les bouffées de chaleur

Choisir des vêtements confortables et adaptés: amples, légers et faciles à ôter, de préférence en fibres naturelles (coton, lin…) Avoir une alimentation adaptée: limiter les plats épicés et l’alcool qui ont tendance à donner un coup de chaud, garder à portée de main une boisson fraîche. Avoir dans le sac à main: éventail, lingettes rafraîchissantes, stick rafraîchissant et anti rougeurs aux huiles essentielles, brumisateur…

 

 À lire aussi : 5 remèdes naturels contre les bouffées de chaleur
À savoir

À savoir

L’application d’œstrogènes à petites doses par voie vaginale (crème, comprimés) permet de soulager les symptômes liés à la sécheresse vaginale et à l’amincissement des muqueuses. Cette hormonothérapie locale n’entraîne pas les effets indésirables et les risques liés à l’hormonothérapie générale.
Christine Fallet

Le choix de la rédac

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Compléments alimentaires

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Pour renforcer le système immunitaire.

En toute clarté

Visage

En toute clarté

À vous le teint frais et lumineux !

Vous pouvez enfin respirer !

Petits maux

Vous pouvez enfin respirer !

À vous de choisir

Les règles abondantes et douloureuses

Gynécologie

Les règles abondantes et douloureuses

Faciliter le dialogue entre patientes et gynécologues