Intestin irritable : symptômes et solutions

Intestin irritable : symptômes et solutions

18 mars 2016
Le syndrome de l’intestin irritable, ou côlon irritable, ou colopathie fonctionnelle est un dysfonctionnement du côlon. Sans conséquence grave, il peut altérer la qualité de vie.

 

Causes multiples

Ce syndrome toucherait 10 à 20 % de la population, et même sans doute plus, car de nombreuses personnes atteintes ne consultent pas. Il apparaît autour de la trentaine surtout chez les femmes (2/3 des malades). Ses causes ne sont pas encore complètement connues. Il s’agirait d’une hypersensibilité du système digestif et d’un trouble de la motricité intestinale : les contractions du côlon trop fortes ou trop faibles modifient la vitesse du déplacement des aliments et donc le rythme des selles. Ou encore d’un déséquilibre de la flore intestinale.

 

Symptômes variables

La gravité et le type de symptômes diffèrent selon la personne.

  • Douleurs, ballonnements
    Les plus fréquents : douleurs abdominales et crampes intestinales disparaissant généralement avec l’évacuation de gaz ou de selles ; ballonnements pouvant entraîner un gonflement du ventre. Sont associés des troubles du transit comme constipation ou diarrhée, parfois en alternance. Autres symptômes possibles : maux de tête, mauvaise haleine, palpitations, nausées…Troubles généralement diffus, survenant surtout après les repas. Le syndrome de l’intestin irritable est chronique, avec parfois des périodes de rémission plus ou moins longues.

Les facteurs favorisants sont de deux types : Alimentaires et psychologiques.

  • Les facteurs alimentaires : aliments gras, laitages, chocolat, café, alcool, certains légumes (flageolets, lentilles, choux).
  • Les facteurs psychologiques : anxiété, stress, contrariété… Infections digestives (gastro- entérite) ou intolérance au gluten. Une consultation médicale s’impose en cas de sang dans les selles, de fièvre, de perte de poids importante ou de diarrhée incontrôlable.

 

Les solutions

Selon la nature et de l’importance des symptômes, le médecin ou le pharmacien peut vous conseiller un médicament contre les crampes abdominales (antispasmodique) ou des pansements gastro-intestinaux atténuant la sensibilité intestinale, ou des médicaments contre la diarrhée ou la constipation (laxatifs de lest ou osmotiques).

  • Améliorer l’hygiène de vie

Des probiotiques, micro-organismes naturellement présents dans la flore intestinale, sous forme de suppléments ou d’aliments peuvent aussi être utiles. L’exercice physique, la relaxation et le yoga sont particulièrement indiqués, de même qu’une alimentation riche en fibres, en fruits et en légumes.

Les mesures à prendre

Les mesures à prendre

Laxatifs: augmentez progressivement les doses et ne les employez pas au long cours.

Consommez plus de fibres (20-35 g par jour). Mangez moins d’aliments trop gras.

Évitez les sucres rapides qui fermentent et augmentent la production de gaz.

Évitez les légumes tels choux, concombre, radis, maïs, l’alcool, les boissons gazeuses, le chocolat, le café, les épices…

Buvez de l’eau régulièrement dans la journée (1,5 l par jour) ou des tisanes.

Mangez à heures régulières, mastiquez bien, ne sautez pas de repas. »

À savoir

À savoir

Le côlon, ou gros intestin, est situé entre l’intestin grêle et le rectum. Il termine la digestion des aliments, commencée dans l’intestin grêle et participe à la formation et à l’évacuation des selles. Très sensible grâce à un réseau complexe de cellules nerveuses, il est souvent désigné comme étant un second cerveau.
Christine Fallet

Le choix de la rédac

Petits tracas, grandes solutions

Petits maux

Petits tracas, grandes solutions

Finis, les petits maux de l’été !

L’année des méduses ?

Autres

L’année des méduses ?

Anti-piqûres et protection solaire

Ostéo-gym, un guide visuel qui nous apprend à adopter les bonnes postures

Maux de dos

Des jambes légères 24 h / 24

Circulation sanguine

Des jambes légères 24 h / 24

Du frais et encore du frais