« Faut-il nettoyer les oreilles de mon épagneul ? », Jacques, 74 ans

« Faut-il nettoyer les oreilles de mon épagneul ? », Jacques, 74 ans

15 juillet 2022

En raison de la forme en « L » du conduit auditif, les oreilles des chiens nécessitent des soins particuliers. En effet, ce conduit descend avant de se poursuivre horizontalement, ce qui rend difficile l’évacuation du cérumen et augmente le risque de macération ou de dépôts. Et certaines races, présentant des oreilles tombantes ou un conduit auditif particulièrement long, sont très sujettes aux affections auriculaires comme les otites ou la gale des oreilles. C’est le cas de l’épagneul, dont l’oreille recouvrant l’entrée du conduit auditif empêche la bonne aération de ce dernier.

 À lire aussi : Précautions lors de la tonte d’un chien

 

Pour prévenir les affections auriculaires, une toilette régulière du conduit auditif est recommandée par le vétérinaire, en général une fois par semaine, mais la fréquence peut varier en fonction du mode de vie du chien. Ce nettoyage est systématique en présence de cérumen ou avant l’administration d’un traitement local. En complément, certains réflexes peuvent être adoptés, comme le séchage des oreilles à l’aide d’une serviette après chaque bain ou encore l’épilation des poils obstruant le conduit auditif. Il faut également éviter, en voiture, que le chien ne sorte sa tête par la fenêtre.

 À lire aussi : Chiens : faut-il leur détartrer les dents ?

 

En pratique

Pour qu’un chien accepte de bonne grâce les soins auriculaires, il faut l’y habituer dès le plus jeune âge. En pratique, après avoir versé dans le conduit quelques gouttes d’un nettoyant auriculaire adapté au chien, on masse la base de l’oreille, ce massage contribuant à faire pénétrer le produit et à décoller les saletés. Il peut être recommandé de laisser agir le produit en introduisant un coton à l’entrée de l’oreille. On laisse ensuite la tête du chien : en la secouant, il fera sortir les résidus dissous ; il ne reste plus qu’à les éliminer à l’aide d’un coton propre ou d’une compresse. Pour rappel, il ne faut jamais utiliser de Coton-Tige qui a tendance à enfoncer le cérumen ; de plus, son extrémité pourrait blesser le conduit auditif voire s’y loger et devenir inaccessible.

En cas de signes de douleur lors du nettoyage des oreilles, une consultation vétérinaire s’impose. Il en est de même pour toute suspicion d’affection auriculaire.

 À lire aussi : Quand et comment nettoyer les yeux des chiens

 

Le choix de la rédac

Du baume au corps

Corps

Du baume au corps

Riche en plantes médicinales bio

Chacun ses goûts !

Les bons aliments

Chacun ses goûts !

A vous de choisir !

Les chats aussi nous soignent

Chat

Les chats aussi nous soignent

Une encyclopédie dédiée aux petits félins et à leurs pouvoirs

Solutions d’hiver

Petits maux

Solutions d’hiver

Azéol pour lutter contre les maux de la sphère ORL