Gérer les nausées

Gérer les nausées

05 décembre 2019

« Ma grossesse commence par des nausées très handicapantes… », Isabelle, 24 ans.

 

Ce n’est pas un passage obligé de la grossesse mais il est très fréquent que les débuts soient difficiles en raison de l’état nauséeux qu’ils provoquent. Sachez que les nausées et les vomissements sont dus aux chamboulements hormonaux qui s’opèrent dans l’organisme. Rien d’inquiétant. Au contraire. C’est le signe que bébé se développe comme il faut. L’importante concentration de l’hormone de grossesse (HCG) dans le sang provoque cependant chez certaines femmes des nausées particulièrement importantes. On appelle cela l’hyperémèse gravidique. Encore une fois, rien de grave ! Seulement très incommodant, même si on sait que cette pathologie disparaît généralement d’elle-même à la fin du troisième mois de grossesse, soit au moment où le placenta s’est formé et prend le relais pour subvenir aux besoins hormonaux du fœtus.

 À lire aussi : La grossesse en 10 maux

 

En attendant, à défaut de subir, il est possible d’agir pour se soulager. En allopathie, certains médicaments contre les vomissements sont autorisés chez la femme enceinte et sont délivrés sur ordonnance. Seul un médecin peut évaluer la nécessité d’y avoir recours. Il existe aussi des traitements homéopathiques sans danger pour la maman et le futur bébé. Là aussi, c’est au médecin ou à la sage-femme de conseiller ce qui conviendra le mieux.

 À lire aussi : Grossesse : quel sport et comment ?

 

Autre recours contre les nausées : la phytothérapie. En effet, le gingembre est connu pour les atténuer. Il peut être mâché frais si la future maman apprécie le goût, ou consommé sous forme de gélules. Il faut veiller cependant à ne pas dépasser la dose maximum de un gramme par jour. Enfin, pour celles qui préfèrent opter pour des astuces de grand-mère, elles doivent éviter les réveils trop dynamiques car un corps à jeun, donc en hypoglycémie, donne mal au cœur. Elles doivent aussi veiller à ne pas rester dans des atmosphères surchauffées ou enfumées et ont tout intérêt à se passer pendant quelques mois d’aliments trop relevés.

 À lire aussi : 5 bons réflexes contre l’hypoglycémie

 

Véronique Aïache

Le choix de la rédac

Des articulations actives et soutenues

Rhumatisme

Des articulations actives et soutenues

Soutenir ses articulations

Le livre qui offre des pauses

Relaxation

Le livre qui offre des pauses

Vivre pleinement et sereinement ses journées

Cocktail party

Minceur

Cocktail party

Action amincissante et drainante

On fait peau nette

Corps

On fait peau nette

Un gel exfoliant qui nourrit la peau