MA PEAU EST UNE PRISON
hydratation

En été, on mange pour s’hydrater!

11 novembre 2016
La nature est bien faite… Alors que nos besoins en hydratation sont les plus élevés en été, c’est également la pleine saison des fruits et légumes les plus riches en eau !

 

Lorsqu’il fait chaud, nous devons consommer plus de boissons et privilégier les aliments les plus riches en eau, à savoir les fruits et les légumes. À l’intérieur même de ces deux grandes familles, certains membres sont plus riches (en eau) que d’autres.

 

Du côté des légumes, avec ses 94 % d’eau, la courgette est parfaite pour nous aider à nous désaltérer. Fournissant seulement 2 g de sucres et 20 kcal pour 100 g, elle symbolise aussi la légèreté. Et elle est source de vitamines C et B9.

Le fruit de la fraîcheur est sans aucun doute la pastèque ! Contenant 91 % d’eau et 7 % de sucres, elle n’apporte que 34 kcal aux 100 g. Pour un dessert réhydratant, il est donc tout à fait possible de manger une portion de 200 à 300 g de pastèque.

Qu’elle soit violette ou blanche, la figue est quant à elle source de polyphénols antioxydants. Ces composés végétaux permettent à nos cellules de lutter contre le vieillissement, notamment celui lié à l’impact des rayons solaires sur notre peau.

Votre marché de juillet-août

Votre marché de juillet-août

LES LÉGUMES : artichaut, aubergine, brocoli, concombre, courgette, fenouil, haricot vert, laitue, oseille, poivron, tomate…

LES FRUITS : abricot, cassis, citron, figue, figue de Barbarie, framboise, groseille, mangue, melon, mirabelle, myrtille, nectarine, pastèque, pêche, poire, prune.

 

Découvrez nos recettes estivales :

 

Réponses d'expert : Quand l'intestin est irritable...

Réponses d'expert : Quand l'intestin est irritable...

Florence FoucautFlorence Foucaut
Diététicienne-nutritionniste

Les personnes qui ont l’intestin fragile ont tendance à éviter les fruits et légumes, pensant que les fibres qu’ils contiennent vont irriter leur système digestif. Cela n’est pas aussi systématique. Car, même si les végétaux font partie des aliments apportant des fibres, ils n’en sont pas tous riches. Comme l’aubergine, la carotte, la pointe d’asperge ou le blanc de poireau, la courgette épluchée et épépinée contient moins de 1,1 g de fibres aux 100 g. Du côté des fruits, la pastèque et la figue n’en apportent respectivement que 0,4 et 2 g. De faibles teneurs car, pour être « source de fibres », un aliment doit en contenir au moins 3 g (et 6 g pour être « riche »). De plus, toutes les fibres présentes dans les fruits et légumes ne sont pas irritantes. Ainsi, les pectines contenues dans la pomme, le coing ou la banane sont « douces ».

Et certaines fibres peuvent être assouplies par la cuisson des végétaux, ce qui les rend plus digestes. Modifier leur texture, en faisant une purée ou un jus, réduit également leur teneur en fibres. Enfin, il est préférable de consommer des légumes jeunes (donc à maturité et de saison). Plus un légume vieillit, plus il devient riche en fibres irritantes.

En cas de sensibilité intestinale, réintroduisez progressivement les fruits, d’abord cuits puis crus, dans vos menus. Procédez de même pour les légumes. L’enjeu est d’éviter à la fois des troubles digestifs et des déficiences nutritionnelles.

 

Audrey Aveux, diététicienne-nutritionniste

Le choix de la rédac

La gourmandise pour tous !

Desserts

La gourmandise pour tous !

Sans sucre raffiné

Opération protection

Corps

Opération protection

La solution vient du Nord !

Fitevan, une nouvelle appli fitness

Gym / fitness / danse / pilates

Fitevan, une nouvelle appli fitness

Dans le métro, au bureau ou dans votre salon !

Respirez, tout ira bien !

Huiles essentielles

Respirez, tout ira bien !

Six nouvelles expériences olfactives

OLIOSEPTIL