THALASSEO THERMES
Entretenir ses articulations pour rester mobile

Entretenir ses articulations pour rester mobile

14 décembre 2016
Si vous désirez conserver le plus longtemps possible la jeunesse et la souplesse de vos articulations, vous devez non seulement faire une activité physique régulière mais surveiller votre poids et votre alimentation.

 

Différents paramètres peuvent expliquer raideurs ou douleurs articulaires : l’âge, marqué par la dégradation du cartilage, un surpoids, des sollicitations excessives, des microtraumatismes répétés. En prévention, comme en curatif si les douleurs sont déjà installées, assurez-vous que votre alimentation est suffisamment riche en antioxydants traditionnels : flavonoïdes (polyphénols), vitamines C, E, caroténoïdes, sélénium, zinc… Un apport satisfaisant exige la consommation de fruits (agrumes, fruits rouges) et de légumes frais, de crucifères (tous les choux), de légumineuses, de noix et de graines. Les fruits de mer et les crustacés ont aussi leur place en raison de leur richesse en sélénium, iode, zinc, cuivre, potassium.

 

Préserver ses articulations : focus sur le cartilage

La pièce maîtresse du dispositif articulaire est le cartilage, qui sert de « lubrifiant ». À chaque mouvement, il assure le glissement des surfaces osseuses les unes sur les autres. Malheureusement, il s’use, sans se renouveler, avec l’âge. Certaines carences peuvent accélérer sa dégradation, comme celle en silicium, un élément indispensable à la biosynthèse du collagène et de l’acide hyaluronique. On trouve ce reminéralisant réputé pour soulager les rhumatismes (arthrose) dans certaines eaux de source ou minérales, dans les céréales complètes (car principalement dans leur enveloppe), les graines et la bière.

 À lire aussi : Soulager et traiter les rhumatismes et les maladies des articulations

 

Produire du collagène pour huiler ses articulations

Le cartilage comporte un réseau de fibres de collagène qui assure le fonctionnement optimal de toutes les articulations. Seule la vitamine C participe à sa synthèse mais aussi à sa régénération dans les tissus lésés. Il faut donc veiller à couvrir ses besoins en cette vitamine en faisant le plein de crudités, de légumes verts, de fruits frais et de leur jus (cassis, kiwi, ananas, agrumes). Le cuivre intervient également dans l’élaboration du collagène et de l’élastine ; il est présent par exemple dans le cacao, les noix, le lait de coco, l’avocat.

 

Pour vos articulation, se méfier du « grillé »

En présence de sucres (glucose), le réseau de fibres de collagène peut être le siège d’une glycation. Il s’agit d’une sorte de caramélisation qui diminue la résistance au stress mécanique. Plus le cartilage renferme de molécules glyquées, plus l’arthrose est sévère. En cause, les modes de cuisson grillé, rôti, frit. Pour éviter cette caramélisation (pourtant très goûteuse en cuisine !), il faut exclure les chips, les frites, les grillades au barbecue, les huiles de « cuisson ».

 

Sélectionner les bonnes graisses pour entretenir ses articulations

Les oméga 3 ont des propriétés anti-inflammatoires désormais reconnues : ils génèrent des substances antidouleur. Les huiles de colza, de noix ou de lin ainsi que les poissons gras type anchois, hareng, sardine, saumon en sont riches. En revanche, un excès en oméga 6 est à l’origine de substances pro-inflammatoires ; les huiles de bourrache, de pépins de raisin ou de maïs sont donc à consommer avec modération. Au moment de servir, n’hésitez pas à saupoudrer vos plats de gingembre frais, anti-arthrosique, et de curcuma, dont la curcumine a un effet anti-inflammatoire, effet qui sera amplifié par une pincée de poivre noir.

 

À savoir

À savoir

Si un surpoids s’associe à l’arthrose, une perte de poids apporte un effet antalgique en mettant les articulations au repos et peut limiter l’évolution des lésions du cartilage.

 

Christelle Piat

Le choix de la rédac

Les règles abondantes et douloureuses

Gynécologie

Les règles abondantes et douloureuses

Faciliter le dialogue entre patientes et gynécologues

Le jour et la nuit

Stress

Le jour et la nuit

Une journée sereine et une nuit reposante

Un petit coup de mou ? On a les solutions.

Autres

Un petit coup de mou ? On a les solutions.

Deux options s’offrent à vous !

Un autre regard sur Alzheimer

Maladies neurologiques

Un autre regard sur Alzheimer

Aider et accompagner les malades