OKEO SANTE
vers intestinaux

Mon enfant a des vers intestinaux

05 juillet 2015
Votre petit se gratte souvent entre les fesses ? Peut-être a-t-il des oxyures, des petits vers sans danger mais qu’il faut déloger de son tube digestif.

 

Milieu scolaire, bac à sable ou aire de jeux… Dès lors que votre enfant porte ses doigts ou des jouets sales à la bouche, il n’est pas à l’abri de contracter une oxyurose. C’est la contamination parasitaire intestinale la plus bénigne et la plus répandue en France. C’est par voie orale que les œufs d’oxyures pénètrent dans l’organisme et se logent dans l’estomac pour devenir, un mois plus tard, de minuscules vers blancs. Ces derniers migrent alors dans le gros intestin. Les femelles sont capables de pondre à leur tour près de 20 000 œufs par nuit sur la zone anale. À la clé pour l’hôte : des démangeaisons entre les fesses difficiles à supporter, qui s’accompagnent parfois de maux de ventre.

 À lire aussi : Enfants et animaux : attention aux vers

 

Exit les parasites

Si les œufs d’oxyures sont indétectables à l’œil nu, il n’en est pas de même pour les parasites arrivés à maturité. Les vers mesurent alors entre 3 et 10 mm de long. Ils sont donc visibles dans les selles du petit ou sur ses sous-vêtements. Un doute sur le diagnostic ? La consultation d’un médecin généraliste ou des analyses des selles en laboratoire permettent de confirmer qu’il s’agit bien d’une oxyurose. Une fois avérée, celle-ci se traite avec des médicaments antiparasitaires à base de flubendazole (Fluvermal®) ou d’albendazole (Zentel®), délivrés en pharmacie sans ordonnance. La première prise du médicament est à réitérer 20 jours plus tard.

Un enfant contaminé, toute la famille traitée

Il va sans dire que les oxyuroses ne sont pas réservées aux petits ! Toute personne en contact avec des œufs d’oxyure, via les mains de l’enfant, ses vêtements, son linge de toilette, ses jouets, ses draps…, peut contracter cette parasitose. Voilà pourquoi il est important de ne pas se contenter de soigner l’enfant. Tout l’entourage familial doit bénéficier des mêmes traitements, et les prendre les mêmes jours.

 À lire aussi : Parasite, puce, comment protéger sa famille ?

 

Contre la récidive des vers, l’hygiène s’impose

Contre la récidive des vers, l’hygiène s’impose

Les médicaments sont infaillibles pour éliminer les vers présents dans l’organisme mais n’ont aucune action sur les œufs qui se sont propagés à l’extérieur. Partant de là, toutes les précautions sont bonnes à prendre pour vous prémunir efficacement d’une récidive. À commencer par quelques règles d’hygiène faciles à respecter.

  • Veillez à la propreté des mains de l’enfant. Lavez-les-lui avant les repas et après chaque passage aux toilettes, s’il n’est pas assez grand pour le faire tout seul. Coupez aussi ses ongles à ras pour éviter que des œufs ne s’y logent quand il se gratte. Pour la nuit, une grenouillère est le pyjama idéal pour les tout-petits. On évite ainsi qu’ils se touchent la zone anale pendant leur sommeil, période pendant laquelle les démangeaisons battent leur plein car les femelles pondent.
  • Le jour de la prise du médicament, lavez ses objets personnels, changez les draps et le linge de toilette de toute la famille. Passez l’aspirateur soigneusement. Et veillez par la suite à ce que chaque membre de la famille utilise sa propre serviette de toilette.

 

Véronique Aïache

Le choix de la rédac

Avis aux cheveux et ongles fatigués

Cheveux

Avis aux cheveux et ongles fatigués

Une petite dose de nutriments essentiels…

Pour une peau hydratée et protégée !

Visage

Pour une peau hydratée et protégée !

Il devient indispensable !

Pour une rentrée dynamique et sereine

Compléments alimentaires

Pour une rentrée dynamique et sereine

Les compléments alimentaires vous accompagnent

Petits tracas, grandes solutions

Petits maux

Petits tracas, grandes solutions

Finis, les petits maux de l’été !