MEDTRONIC PARLONS DIABÈTE
Mon enfant a des poux

Mon enfant a des poux

20 septembre 2017
La menace d’infestation de poux plane en permanence. Que faire pour éradiquer ces envahisseurs capillaires quand ils s’attaquent à la tête de nos enfants ?

 

Votre petit se gratte frénétiquement la tête. Il n’en faut pas plus pour vous mettre la puce à l’oreille : il a des poux. Des parasites à la salive urticante qui piquent le cuir chevelu et se nourrissent de sang. Appétit vorace – environ 4 repas quotidiens de 30 minutes –, capacité de reproduction fulgurante – jusqu’à 10 œufs par jour pendant 20 à 30 jours –, résistance à presque toutes les épreuves… Inutile d’en dire davantage pour décrire la coriacité de l’ennemi. Contrairement aux puces qui sautent d’une proie à l’autre, les poux contaminent par contact. L’âge de leurs victimes, leur couleur de cheveux ou leur degré d’hygiène leur importe peu. Pouvant survivre de 24 à 55 heures sans se nourrir de sang et 18 heures immergés dans l’eau, les poux profitent aussi bien des piscines que des vêtements ou du linge de maison pour se propager. Et ce n’est pas en période scolaire qu’ils prolifèrent le plus mais grâce à la chaleur de l’été. Voilà pourquoi il est si difficile de leur échapper à la rentrée.

 À lire aussi : Moche comme un pou : tout savoir sur le pou

 

Asphyxier les poux

Si nos grands-mères comptaient sur l’huile d’olive ou le vinaigre et le peigne à poux pour en débarrasser les cheveux – que certaines rasaient en guise de solution radicale –, les offensives actuelles consistent à priver les parasites de leurs fonctions vitales et de casser leur cycle biologique. Seuls les produits chimiques qui asphyxient les poux et les lentes s’avèrent efficaces. Sans endommager le cuir chevelu, ces lotions ou gels à appliquer sur la tête agissent comme des neurotoxiques sur le parasite et ses larves. En les engluant, ils les étouffent en 15 minutes. Une seule application suffit, à condition de traiter aussi l’environnement matériel et familial de la tête infestée – le même jour ! En parallèle des produits capillaires, lavez une seule fois et à plus de 60°C les draps, les serviettes ainsi que les vêtements qui supportent cette température. Quant aux doudous, bonnets et autres accessoires plus fragiles, vous pouvez les « stériliser » par le froid (deux jours au congélateur) ou en les enfermant dans un sac en plastique fermé hermétiquement pendant trois semaines.

 À lire aussi : Maladie de Lyme : où en est-on ?

 

Peut-on prévenir l’invasion ?

La meilleure des préventions reste la vigilance. Surtout si vos enfants sont scolarisés ou vont en crèche, surveillez régulièrement leurs cheveux, quitte à passer un peigne à poux si vous avez le moindre doute. Des gestes quotidiens qui peuvent au moins diminuer les risques de contamination. Les petites filles aux cheveux longs iront à l’école coiffées d’un chignon ou de nattes. Enfin, exigez de vos enfants de ne pas échanger écharpe, foulard ou bonnet avec leurs camarades.

Conseils de pharmacien : n’oubliez pas de vous débarrasser des lentes !

Conseils de pharmacien : n’oubliez pas de vous débarrasser des lentes !

Il n’existe pas de recette miracle pour empêcher les poux de vouloir coloniser la tête de vos enfants… ou la vôtre. En revanche, on dispose de répulsifs à base de IR3535 ou de Citriodiol, les mêmes molécules qui repoussent les moustiques, à vaporiser sur la chevelure en période d’infestation. La plupart de ces produits peuvent être utilisés à partir de 3 ans. Si la contamination a déjà eu lieu – vous avez trouvé au moins un pou vivant sur la tête de l’enfant –, le traitement pédiculicide s’impose. Lequel est plus efficient sur les poux adultes que sur les lentes. C’est pourquoi il est recommandé d’éliminer celles-ci. Un produit les colorant ou les décollant des cheveux auxquels elles s’accrochent peut vous aider à vous en débarrasser.

 À lire aussi : Soigner les bobos vite et bien !
Véronique Aïache

Le choix de la rédac

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Compléments alimentaires

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Pour renforcer le système immunitaire.

En toute clarté

Visage

En toute clarté

À vous le teint frais et lumineux !

Vous pouvez enfin respirer !

Petits maux

Vous pouvez enfin respirer !

À vous de choisir

Les règles abondantes et douloureuses

Gynécologie

Les règles abondantes et douloureuses

Faciliter le dialogue entre patientes et gynécologues