Advertisement Banner
coliques

Mon enfant a des coliques

02 avril 2017
Certains parents novices confondent parfois diarrhées et coliques. Si les premières exigent une consultation, les secondes sont sans gravité. Nos astuces pour calmer les bébés qui en souffrent.

 

Influencés par l’expression « avoir la colique », synonyme de vives douleurs abdominales et de passages répétés aux toilettes, certains jeunes parents pensent que les « coliques » incluent les mêmes symptômes. Or, si les douleurs intestinales sont bien présentes dans les coliques du nourrisson, elles ne s’accompagnent pas de diarrhée. Stigmates dans la plupart des cas d’une gastro ou d’une intoxication alimentaire, les selles liquides sont d’origine virale ou bactérienne, et réclament parfois une médication pour être enrayées. Chez un bébé, une évacuation inhabituellement fréquente de selles liquides (et de couleur parfois distincte de ses selles habituelles) impose une consultation. En cas de « simples coliques », bébé se contorsionne et pleure intensément, certes, mais il n’émet que des gaz… salvateurs.

 

Comprendre pour bien agir

Les coliques du nourrisson concernent 20 % des nouveau-nés et peuvent perdurer jusqu’à leurs 6 mois. Elles se manifestent par crises, durent quelques heures, souvent en fin de journée ou la nuit, et se répètent plusieurs fois par semaine. Par les cris inconsolables de bébé et les spasmes de son petit ventre dur et ballonné, les parents interprètent une douleur abdominale aiguë, signe d’une maladie. Désarmés par ce faux diagnostic, ils n’agissent pas en conséquence et donnent éventuellement un antidouleur à leur enfant, pensant le soulager. Les cris sont la seule façon d’exprimer leur inconfort mais il n’est pas prouvé que les nourrissons souffrent violemment pendant ces crises de coliques. Par ailleurs, celles-ci concernent aussi bien les bébés nourris au sein que ceux nourris au biberon et s’arrêtent d’elles-mêmes vers le sixième mois de vie. Aux dires des spécialistes, il n’y a pas encore d’explications médicales aux coliques du nourrisson. Deux hypothèses sont émises : soit l’horloge biologique de bébé n’est pas encore réglée, ce qui génère des troubles neuropsychologiques. Soit la flore intestinale de bébé n’a pas atteint sa maturité, ce qui engendre des gaz intestinaux fréquents.

 À lire aussi : La douleur chez l’enfant

 

Des gestes qui apaisent

Si les remèdes miracles n’existent pas pour stopper les coliques, vous pouvez en revanche adopter les bons réflexes pour les prévenir ou les soulager. Commencez par mettre bébé en position verticale (et non horizontale) lorsqu’il tète – au biberon ou au sein. Cela contribue à ce qu’il avale moins d’air et ait donc moins de gaz. En cas de crise, ou pour l’éviter, vous pouvez lui masser délicatement le ventre, une heure après le repas, avec son lait hydratant ou un peu d’huile d’amande douce. Les mouvements circulaires s’effectuent du nombril vers l’extérieur du ventre dans le sens des aiguilles d’une montre. Enfin, vous pouvez vous procurer en pharmacie une bouillotte dont la taille est adaptée à bébé. Posée sur son ventre, sa chaleur détendra les muscles abdominaux et réconforte.

 À lire aussi : Nettoyer les dents de votre bébé

 

Conseils de Pharmacien

Conseils de Pharmacien

Pour rappel, on ne donne aucun médicament à un bébé sans avis médical ! En revanche, vous trouverez en pharmacie des boissons digestives à base de plantes qui permettent d’apaiser les crises de coliques. À titre préventif ou curatif, elles sont à donner régulièrement, et à condition d’être sûr qu’il s’agit bien de simples coliques du nourrisson. Si bébé a de la fièvre, refuse de s’alimenter au sein ou au biberon, vomit ses repas, souffre de diarrhées ou de constipation, une consultation est indispensable.

 

Véronique Aïache

Le choix de la rédac

7 plantes + 2 bourgeons = détox

Compléments alimentaires

7 plantes + 2 bourgeons = détox

Nettoyage intérieur !

Des salades qui nous font du bien

Les bons aliments

Variations sur les salades

Un livre de recettes exceptionnel

70 recettes aussi gonflées en antioxydants que savoureuses

Les bons aliments

70 recettes aussi gonflées en antioxydants que savoureuses

On vous livre ici 2 recettes parfaites !

BIBLE LAROUSSE

La bible des secrets de grands-mères

2000 recettes made in grands-mères rien que pour vous !