OKEO SANTE
caries

Mon enfant a des caries

10 février 2017
Incrustée dans l’émail d’une quenotte, une tache noire signe la présence d’une carie – que seule la fraise du dentiste peut déloger. Que faire avant d’en arriver là ?

 

Définitive ou de lait, une dent recouvre sa couronne (la partie visible, celle qui émerge de la gencive) d’émail. Composé de minéraux, celui-ci en tire sa force mais aussi sa friabilité. Ce tissu dur est à la dentine ce que la peau est à nos organes : une enveloppe de protection. La dentine, c’est-à-dire « l’organisme » de la dent, est moins dure que l’émail, et sensible au sucre, au chaud et au froid. Tant que l’émail est sain et intact, la dent peut mastiquer à loisir et afficher l’éclat de sa blancheur. Mais quand l’hygiène fait défaut, la plaque dentaire s’installe et attaque la précieuse couche protectrice de la dent.

 

Plaque contre émail

Les résidus alimentaires accumulés dans la bouche et les bactéries qui s’en nourrissent sont à l’origine de la plaque dentaire. Même si la salive sert d’autonettoyant naturel, cet agglomérat doit être régulièrement éliminé par le brossage pour limiter ses attaques contre l’émail. C’est en effet à la plaque dentaire que l’on doit les caries : elle produit des acides qui « rongent » la dent. Et l’émail des enfants est si fin qu’il résiste moins aux attaques bactériennes et à l’acidité des aliments cariogènes. Plus fragiles que les dents définitives, les dents de lait ne sont donc pas à l’abri d’une déminéralisation de l’émail, la première étape d’une carie. Une fois détruit, l’émail ne se reconstitue pas. Il ne reste plus qu’à se rendre chez le dentiste qui interviendra à grand renfort de roulette, plombage et autres réjouissances.

 À lire aussi : Comment nettoyer les dents de votre bébé

 

Au banc des accusés

Difficile de refuser une friandise à son petit. Mais impossible d’oublier que le sucre qu’elle contient est l’ennemi numéro 1 de ses dents. C’est de sucre en effet que les bactéries se nourrissent pour se multiplier. À commencer par le sucre industriel présent dans les pâtisseries, certaines compotes, boissons aromatisées et bien sûr les confiseries. Or, plus un enfant souffre jeune de caries, plus il multiplie les possibilités d’en développer à l’âge adulte. Pour conserver des dents saines toute la vie, l’hygiène bucco-dentaire est donc de rigueur dès les premières dents.

 À lire aussi : 5 aliments pour faire oublier le sucre à vos enfants

 

Conseils de Pharmacien : Non au biberon berceuse

Conseils de Pharmacien : Non au biberon berceuse

Tous les parents le savent : la tétée a des vertus soporifiques. Mais les biberons de lait ou de boisson sucrée ne se contentent pas de faire office de berceuse. Pendant que bébé dort, la partie du breuvage demeurée dans sa bouche macère allègrement. Les bactéries en profitent pour proliférer – et la salive, dont la production diminue pendant le sommeil, ne parvient pas à remplir sa mission nettoyante. Une fois enclenché, le processus est rapide et les petites dents ne tardent pas à en pâtir.

 

Véronique Aïache

Le choix de la rédac

Avis aux cheveux et ongles fatigués

Cheveux

Avis aux cheveux et ongles fatigués

Une petite dose de nutriments essentiels…

Pour une peau hydratée et protégée !

Visage

Pour une peau hydratée et protégée !

Il devient indispensable !

Pour une rentrée dynamique et sereine

Compléments alimentaires

Pour une rentrée dynamique et sereine

Les compléments alimentaires vous accompagnent

Petits tracas, grandes solutions

Petits maux

Petits tracas, grandes solutions

Finis, les petits maux de l’été !