En route pour l’été !

En route pour l’été !

18 juin 2020

Préparer sa peau à recevoir les caresses du soleil consiste à la renforcer de l’intérieur pour qu’elle rayonne à l’extérieur. Mode d’emploi.

 

C’est à la mélanine que la peau doit ses jolies teintes estivales, plus ou moins soutenues selon la carnation d’origine. Un peu à l’image du sucre qui se brunit délicieusement au contact de la chaleur, l’épiderme se caramélise sous le soleil. Mais pas seulement : il s’épaissit aussi pour défendre l’ADN de ses cellules et éviter que les rayons ne l’altèrent. On pense à tort que c’est seulement pendant les expositions sur la plage ou lors des promenades qu’il faut se protéger des méfaits des ultra-violets. Et pourtant. En augmentant avant de partir le capital résistance de la couche cornée, on multiplie les chances d’obtenir pendant les vacances un hâle uniforme, de longue durée, et surtout sans trop de dégâts cutanés.

 À lire aussi : Soleil : Bienfaits et dangers

 

On se gorge de couleurs et d’oméga

Plus le système naturel de défense est renforcé, moins la peau souffrira des dommages causés par le soleil. Partant de là, toutes les précautions sont bonnes à prendre avant de s’exposer. À commencer par mettre l’alimentation au service du bronzage. Trois semaines avant de partir, misez sur les fruits et légumes particulièrement riches en caroténoïdes pour aider les mélanocytes à produire de la mélanine. Au menu : carottes, tomates, pastèques, abricots, cerises, poivrons rouges… Ces fruits et légumes de saison contiennent du bêtacarotène et du lycopène, des molécules connues pour leurs pouvoirs antioxydants. Et assaissonnez vos salades et crudités d’une huile végétale ayant une forte teneur en oméga 3 (colza, lin, noix…) – cela aide la peau à se prémunir de la déshydratation.

 À lire aussi : La protection solaire pour les enfants

 

On hydrate la couche cornée

On le sait, les assauts du vent chaud, du chlore des piscines, du sel de la mer et des brûlures du soleil dessèchent à l’extrême le film hydrolipidique. Il s’agit donc là aussi de faire preuve de prévoyance et d’apporter à la couche superficielle de la peau une hydratation maximale. En effet, plus les cellules sont gorgées d’eau, moins elles pâtissent des morsures de l’été. Deux semaines avant de partir, usez et abusez de soins désaltérants pour le corps et le visage et enduisez-les matin et soir de laits nourrissants.

 

On s’oppose aux radicaux libres

 Les gélules et ampoules « solaires » préparent, améliorent et prolongent le bronzage. Ces compléments alimentaires contiennent des antioxydants – bêtacarotène, sélénium, vitamines A et E – destinés à freiner la formation des radicaux libres provoquée par les UVA et les UVB. Les cures démarrent 15 jours avant la première exposition, continuent pendant les vacances et se prolongent de 3 à 4 semaines pour conserver les jolies couleurs caramel. Recommandés aux personnes sujettes aux lucites, ces produits sont cependant utiles pour tous les adultes – les enfants arboreront quant à eux chapeau, lunettes et peau bien enduite d’une protection solaire à fort indice !

 À lire aussi : UVA, UVB, infrarouge, à quel indice se vouer ?

 

Séances d’UV, la fausse bonne idée

Séances d’UV, la fausse bonne idée

Certes, les lampes à bronzer teintent la peau… mais elles n’optimisent pas la production de mélanine. La pigmentation cutanée qu’elles permettent d’acquérir n’a aucun effet protecteur ou de préparation au bronzage. Au contraire : les UV artificiels n’épaississent pas la peau comme le font les vrais rayons et ne provoquent pas de fabrication de mélanine. Hors, c’est précisément ces deux phénomènes qui vont augmenter la barrière de protection cutanée.

Véronique Aïache

Le choix de la rédac

La cure de bonne humeur

Compléments alimentaires

La cure de bonne humeur

Un allié de la bonne humeur

Le poids du microbiote

Transit et digestion

Le poids du microbiote

Comment le microbiote intestinal influe sur le poids ?

Finis les frisottis !

Cheveux

Finis les frisottis !

Une arme secrète offrant une chevelure lisse

Vivre et vive la ménopause !

Ménopause

Vivre et vive la ménopause !

Un programme en un clic