En avant les démaquillants

En avant les démaquillants

06 février 2020

Dormir en ayant pris soin de débarrasser la peau de ses impuretés. Un geste d’hygiène autant qu’un geste beauté dont on ne soupçonne pas assez l’importance.

 

Ne pas nettoyer sa peau avant d’aller se coucher revient à peu près à dormir avec un sac en plastique plaqué sur le visage. Certes, l’image est un peu forte mais elle symbolise le manque d’oxygène dont l’épiderme souffre lorsque l’on se dispense de le démaquiller. En effet, en le privant de ce rituel, maquillages et salissures accumulés sur sa surface pendant la journée pénètrent la peau la nuit et l’asphyxient. Résultat, le renouvellement cellulaire qui s’effectue en majorité pendant le sommeil ne peut que ralentir. Et ce qui se passe à l’intérieur se voit dès le lendemain à l’extérieur : asphyxié et déshydraté, le teint fait grise mine. C’est là que les soins démaquillants jouent un rôle essentiel ! Ils contribuent majoritairement à la jeunesse et la fraîcheur cutanées. Reste à choisir ses produits en fonction des besoins et des préférences de chacune.

 À lire aussi : DOSSIER – La peau dans tous ses états

 

Choix multiple

Eaux micellaires, huiles, mousses, laits, gels… Toutes les formules se valent en matière d’efficacité. Partant de là, n’importe quelle texture peut être utilisée sur une peau normale, à partir du moment ou elle procure confort et plaisir cutané. Si l’on n’aime pas le contact de l’eau, on évite les produits à rincer comme les gels et les mousses et on opte pour une eau micellaire qui élimine maquillage et autres impuretés en même temps. Si l’on préfère l’onctuosité d’une huile, il convient de parfaire le démaquillage avec une lotion tonique, capable d’éliminer toute trace de gras sur l’épiderme.

 

Soif d’émollients

Les peaux sèches réclament des textures nourrissantes, enrichies en actifs émollients. Mieux vaut leur épargner les produits à rincer : le calcaire contenu dans l’eau les déshydraterait. En revanche, les émulsions « huile dans eau » répondent aux besoins de ces épidermes pauvres en sébum. Les laits contiennent des corps gras – des huiles végétales ou des cires – qui adoucissent la peau.

 À lire aussi : Soins douceurs pour peaux sensibles

 

En délicatesse

Facilement irritée, une peau sensible n’aimera pas le calcaire contenu dans l’eau claire. Il lui faut des démaquillants sans rinçage ou un lait, complété par une lotion tonique spécifique. L’option idéale pour les épidermes réactifs reste cependant l’eau micellaire. Appelées micelles, les particules qu’elle contient dissolvent le gras du maquillage et encapsulent les impuretés. Même radicale, son action sur la peau n’est ni agressive ni décapante.

 

Halte au sébum

Modérer la production excessive de sébum : tel est le combat quotidien des soins utilisés sur les peaux grasses et mixtes. Au service de cette cause, les textures démaquillantes doivent nettoyer parfaitement mais sans décaper le film hydrolipidique, au risque de voir la production de sébum s’emballer. Il faut donc éviter les huiles ou laits qui ne sont pas spécifiques peaux grasses et privilégier les mousses, les gels et les eaux micellaires.

 À lire aussi : SOS pollution, comment avoir une belle peau ?

 

Ayez vos yeux à l'œil

Ayez vos yeux à l'œil

Les pigments des fards à paupières sont conçus pour tenir 12 heures. Passé ce temps, ils se dégradent et se mélangent au film hydrolipidique. Ils deviennent donc toxiques et asphyxient la peau, tout comme les textures des mascaras le font pour les cils. On les retire sans frotter, en appliquant un coton imbibé de la base de la paupière à l’extrémité des cils. Sinon, on augmente le risque de faire tomber ses cils prématurément.

Véronique Aïache

Le choix de la rédac

Une crème bien huilée

Corps

Une crème bien huilée

20 huiles précieuses et 10 actions

Gelée clarté exfoliante de la Chênaie
Beauté

Visage

Gelée clarté exfoliante de la Chênaie

À utiliser le matin ou le soir !

Dernière chance pour la détox de janvier !

Compléments alimentaires

Dernière chance pour la détox de janvier !

Boire aussi beaucoup d’eau !

Pourquoi sommes-nous addict et comment se libérer de nos addictions ?

Développement personnel