Éliminer les poux

Éliminer les poux

05 septembre 2018
Les petits se grattent la tête sur les bancs de l’école ? Pas sûr que ce soit seulement à cause d’un problème de calcul mental à résoudre…

 

Pédiculose. Ce mot ne vous évoque peut-être rien mais vous connaissez pourtant par cœur le problème qu’il engendre : l’infestation de la tête par des poux. Bêtes noires des parents, ces parasites capillaires sont connus pour sévir là où les petits sont en âge d’être scolarisés mais pas seulement. Tout le monde sait qu’ils se propagent rapidement, par simple contact et qu’ils menacent tout autant l’entourage de leurs proies favorites. En effet, que les cheveux soient courts ou longs, qu’importe. Rien n’arrête la prolifération des poux lorsqu’ils sont sur un terrain favorable à leur reproduction. Et la tête des enfants est toute désignée pour cela car, comparée à celle des adultes, elle produit peu de sébum. Reste aux parents à détecter le plus vite possible la présence des poux et de leurs œufs pour stopper net la contamination.

 À lire aussi : Moche comme un pou

 

Racines à la loupe

Une hygiène irréprochable ne prémunit pas d’une pédiculose et la prévention d’une infestation ne passe pas par des shampooings traditionnels à tout-va. En revanche, il ne faut pas attendre que votre petit se gratte la tête pour procéder à une inspection scrupuleuse et quotidienne. Chaque jour, il faut regarder ses cheveux près de la racine, surtout derrière les oreilles et sur la nuque, là où se logent souvent les grappes de lentes. Visibles à l’œil nu, ces œufs de poux peuvent cependant être pris pour des poussières ou des pellicules. Comment les distinguer ? Secouez la mèche voire le cheveu servant de « coussin » à l’un des ovnis. Si celui-ci tombe sans rechigner, tout va bien. Si vous devez le saisir entre le pouce et l’index pour le faire glisser le long du cheveu, il s’agit bien d’un œuf de pou. Le peigne à poux se révèle aussi très efficace pour détecter la présence des parasites. Il se passe au-dessus d’une surface blanche pour constater la chute éventuelle de poux. Aucune crainte à avoir à ce moment-là : contrairement aux puces, les poux ne sautent pas et ne risquent pas de s’agripper ailleurs. Pour s’en débarrasser, il suffit de faire couler de l’eau dessus et de les laisser s’évacuer dans le trou de la baignoire ou du lavabo.

 À lire aussi : Les punaises de lit

 

L’union des armes

Pour éradiquer l’invasion, mieux vaut procéder de façon radicale et acheter en pharmacie un produit spécifique. À titre préventif et curatif, il est important de traiter toute la famille le même jour. Le produit doit être étalé sur l’ensemble du cuir chevelu et sur les longueurs, de la racine aux pointes. Même morts, les poux restent souvent accrochés. Aussi, après le shampooing destiné à éliminer le produit anti-poux, passez le peigne à poux sur l’ensemble de la tête. Ce geste permet aussi de décoller les lentes, qui résistent souvent au premier traitement et seraient source de réinfestation. En parallèle du traitement, il est important de laver à 60°C tous les textiles qui ont été en contact avec les cheveux : draps, oreillers, jouets, serviettes de bain, bonnets, tee-shirts, écharpes… Pour les objets ne supportant pas la machine ou cette température, il reste deux solutions : le grand froid (un séjour de 36 heures au congélateur suffit) ou de l’asphyxie : on enferme her-mé-ti-que-ment la chose possiblement contaminée dans un sac plastique et on l’oublie ainsi pendant quelques jours. Sans air et sans garde-manger, les poux périssent…

 À lire aussi : 5 remèdes naturels et efficaces contre les poux

 

Conseils de Pharmacien : des actifs éprouvés

Conseils de Pharmacien : des actifs éprouvés

Nos grands-mères ne juraient que par l’huile d’olive ou le vinaigre blanc… Mais avaient-elles beaucoup d’autres choix ? Pour venir à bout des poux et des lentes, on dispose désormais de produits efficients et, quand ils sont utilisés dans les règles de l’art, respectueux des cuirs chevelus. Il faut en effet choisir la molécule adaptée à l’âge de la tête infestée par exemple. Et pour ne pas multiplier les applications, ne pas hésiter à recourir à un produit colorant les lentes, ce qui les rend plus faciles à ôter. Autre solution, un décolleur de lentes qui, en dissolvant la substance qui les maintient accrochées aux cheveux, minimise également les risques de réinfestation.

 

Véronique Aïache

Le choix de la rédac

Opération protection

Corps

Opération protection

La solution vient du Nord !

Fitevan, une nouvelle appli fitness

Gym / fitness / danse / pilates

Fitevan, une nouvelle appli fitness

Dans le métro, au bureau ou dans votre salon !

Respirez, tout ira bien !

Huiles essentielles

Respirez, tout ira bien !

Six nouvelles expériences olfactives

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Compléments alimentaires

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Pour renforcer le système immunitaire.