« Quel est le bon dosage et la bonne fréquence d’utilisation d’un produit solaire ? », Mary, 39 ans

« Quel est le bon dosage et la bonne fréquence d’utilisation d’un produit solaire ? », Mary, 39 ans

08 juillet 2022
De nombreux facteurs sont à considérer pour un bon usage de votre crème solaire. À commencer par votre Phototype de peau et l’heure à laquelle vous vous exposez.

 

On ne le répètera jamais assez : l’utilisation d’une protection solaire est absolument indispensable, et ce quelle que soit sa couleur de peau. Les filtres UVA et UVB contenus dans ces produits n’empêchent pas de bronzer mais protègent des coups de soleil, fatals pour l’épiderme. Rappelons que ces brûlures peuvent être à l’origine de cancers cutanés et de vieillissement prématuré de la peau. S’en prémunir à tout prix commence par savoir à quoi correspondent les indices de protection (IP), appelés aussi facteurs de protection solaire (FPS), affichés sur les packagings. Il est important de s’y référer pour savoir pendant combien de temps la peau est protégée avant de prendre un coup de soleil.

 À lire aussi : Bronzer d’accord, mais préparez sa peau d’abord 

 

Nul n’ignore que plus le teint est clair, plus le coup de soleil est rapide ; il faut aussi savoir que n’importe quel phototype sans protection brûle entre 10 et 15 minutes d’exposition. Partant de là, l’indice de protection exprimé en chiffre indique la capacité du produit à retarder l’agression des UVB, responsables des brûlures. Plus le chiffre est élevé, plus la protection apportée est importante. Par exemple, une crème solaire de coefficient 30 indique que l’application de la crème multiplie par 30 la dose d’UVB nécessaire pour provoquer un coup de soleil.

 À lire aussi : Rayons UVA, UVB, infrarouge… à quel indice se vouer ?

 

Attention cependant de ne pas se contenter de cette indication. Il faut également prendre en considération le lieu (sable, mer, ombre…) et l’heure d’exposition (la pire tranche étant 12 h / 16h) pour estimer la puissance des ultraviolets. Il faut par ailleurs veiller à renouveler l’application après une baignade ou une séance de sport, même si les produits sont résistants à l’eau. En ce qui concerne la bonne dose par application sur l’ensemble du corps, il faut compter au moins l’équivalent d’une balle de golf pour une crème ou un lait et huit pulvérisations pour un spray.

Le choix de la rédac

Du baume au corps

Corps

Du baume au corps

Riche en plantes médicinales bio

Chacun ses goûts !

Les bons aliments

Chacun ses goûts !

A vous de choisir !

Les chats aussi nous soignent

Chat

Les chats aussi nous soignent

Une encyclopédie dédiée aux petits félins et à leurs pouvoirs

Solutions d’hiver

Petits maux

Solutions d’hiver

Azéol pour lutter contre les maux de la sphère ORL