Dormir sur le ventre : une bonne ou une mauvaise idée ?

Dormir sur le ventre : une bonne ou une mauvaise idée ?

16 février 2021


COMMUNIQUÉ

Nous passons près d’un tiers de notre vie à dormir. De ce fait, la position que nous adoptons joue un rôle important dans la qualité de notre sommeil. Dormir sur le ventre, par exemple, a-t-il une incidence sur notre repos et notre santé ?

 

Le choix de la position de sommeil

Un sommeil profond est essentiel pour permettre au cerveau et au reste de l’organisme de fonctionner harmonieusement. Chacun d’entre nous préférons une position plus qu’une autre pour bien dormir. Si la plupart des gens privilégient la position sur le côté ou sur le dos, environ 7% des dormeurs dorment sur le ventre. Selon les psychologues spécialisés en communication non verbale, cette position s’avère apaisante et rassurante pour certains. En revanche, une fois détendus, il est fréquent qu’ils se placent autrement au cours de la nuit. Vos positions de sommeil peuvent influer notablement sur la qualité de votre repos.

Dormir sur le ventre est-il recommandé ?

Les avis restent partagés sur cette question. Des spécialistes du sommeil se disent d’avis que cette position aiderait à faire diminuer les douleurs lombaires et faciliterait une meilleure digestion ; tandis que d’autres affirment qu’elle pourrait causer des tensions articulaires et musculaires ainsi que de possibles engourdissements dans les membres. Le risque serait plus grand, selon eux, que s’installe de la tension dans la région lombaire et dans les trapèzes, au fil du temps. On sait déjà que le simple fait de placer la tête vers la droite ou vers la gauche exerce une pression assez forte sur les vertèbres cervicales pour en altérer l’alignement avec la colonne vertébrale. Sans oublier que si, en plus, la tête est surélevée, cela peut entraîner des maux de tête et une raideur dans la nuque au réveil. Cette position de sommeil occasionnerait également une pression sur la cage thoracique, ce qui peut nuire à une bonne respiration ; par contre, elle permettrait de réduire le ronflement. Il semble évident qu’il existe plus de désavantages que d’avantages à dormir sur le ventre nuit après nuit. La meilleure position de sommeil, selon les experts, est celle qui consiste à dormir sur le dos. Ainsi, la colonne vertébrale ne subit aucune tension, ce qui permet d’éviter des problèmes tels que le reflux gastrique et les douleurs cervicales.

Une posture de sommeil pour les bébés et les enfants ?

On peut commencer à placer un nourrisson sur le ventre dès l’âge de 2 semaines (en présence d’un adulte), mais seulement lorsqu’il est réveillé. En fait, tel un exercice effectué quelques fois par jour, cette position contribue au développement sain du corps et à une bonne motricité globale chez le bébé. Elle renforce les muscles de son dos, du cou, des épaules et des bras ; elle favorise l’éveil des sens et une perception plus active de son environnement. Pour le sommeil du bébé, la position sur le dos est la plus recommandée par les pédiatres.

Des solutions pour les dormeurs sur le ventre

Si vous ne pouvez vous habituer à vous placer sur le côté ou sur le dos pour dormir, rassurez-vous, il existe tout de même quelques solutions. Par exemple, essayez de dormir sans utiliser d’oreiller, pour diminuer au maximum la courbure de la nuque et un soulèvement de la tête. Ou encore optez pour un oreiller très plat, préférablement à mémoire de forme ou en latex. Placez un coussin plat sous votre abdomen pour limiter la cambrure du dos. Un matelas ferme offre un soutien plus performant à la région lombaire.

Si vous souffrez d’insomnie ou d’inconfort pendant la nuit, peut-être est-il temps de vous demander si une autre position de sommeil pourrait vous convenir davantage.

Le choix de la rédac

Ma bible de la santé féminine au naturel

Autres

Ma bible de la santé féminine au naturel

Pour prendre soin de sa santé à chaque étape de la vie

Pour tous les corps

Maladies chroniques

Fines douches

Corps

Fines douches

Pour toute la famille

100 % naturelle

Corps

100 % naturelle

Des actions multiples