Advertisement Banner
NAUSEES

Dites stop aux nausées

21 décembre 2017
Dégoût, perte d’appétit : la nausée frappe plus d’un Français sur deux de manière occasionnelle. Est-il possible de l’éviter ? Comment se débarrasser des symptômes avant d’en arriver au vomissement ? On vous dit tout.

 

Une étude menée par nos voisins suisses sur nos états d’âme gastriques a montré que plus d’un Français sur deux souffrait de nausée au moins une fois par an, et qu’une personne sur 6 parmi eux ressent des nausées plus d’une fois par mois. Mais c’est quoi au juste la nausée ? Elle correspond à une envie de vomir accompagnée d’une sécrétion de salive excessive, de contractions des muscles de l’abdomen et du pharynx, d’une sensation de faiblesse, d’une perte d’appétit, de suées soudaines… et débouche parfois sur des vomissements. Autant de symptômes qui créent un réel handicap pour la personne qui souffre de nausées.

Pourtant, la même étude montre que les ¾ des victimes de nausées ne font… rien et attendent que ça passe. La nausée n’est pourtant pas une fatalité ! Qu’est-ce qui cause la nausée ? Comment l’éviter ou l’atténuer une fois qu’elle est apparue ? On vous dit tout.

 

Qu’est-ce qui cause les nausées et les vomissements ?

La nature étant bien faite, les vomissements sont des réflexes archaïques qui protègent notre organisme de l’ingestion de denrées nocives, toxiques ou souillées (oui, à partir d’une certaine quantité d’alcool, l’organisme se montre rabat-joie et le considère comme une denrée nocive). Le réflexe vomitif peut aussi être déclenché par la stimulation de la luette (ce petit appendice situé au fond de la bouche) par un doigt, ou la perception d’une odeur nauséabonde (par exemple, celle du vomi de quelqu’un d’autre…).

Une stimulation excessive du système nerveux (en cas de stress intense) ou une perturbation de notre équilibre (par exemple dans une montagne russe) occasionne des nausées. Elle peut aussi être déclenchée par des problèmes digestifs, un stress important et soudain, un virus (comme celui de la gastro-entérite). Attention à l’effet antabuse, provoqué par un mélange entre certains antibiotiques et les molécules d’alcool, entraînant nausées et vomissements le temps que le corps élimine ce mauvais cocktail.

La nausée est une forme de signal d’alarme, qui correspond à la perception de notre envie imminente et/ ou urgent de vomir, ce qui ne se produit pas toujours. Lorsqu’on vomit justement, on expulse le contenu gastrique grâce à une contraction violente du diaphragme et des abdominaux.

 À lire aussi : L’hiver, saison de la gastro-entérite

 

Peut-on conjurer les nausées ?

Si vous êtes sujet aux nausées régulières, soyez vigilants sur votre alimentation, particulièrement à l’approche des fêtes de fin d’année où les excès de gras, d’alcool et de sucre sont monnaie courant. Afin de préparer votre estomac à ce marathon, faites plusieurs repas légers dans la journée et bannissez le gras, le sucre et les épices. Évitez la chaleur excessive qui peut accroître votre malaise. N’oubliez pas de vous hydrater (au moins 1.5 l d’eau par jour, voire davantage si vous faites des excès) pour aider le corps à éliminer le trop-plein.

 

Comment soulager un état nauséeux ?

Vous commencez à vous sentir barbouillé ? Direction la cuisine, pour vous presser un grand verre de jus de citron coupé d’eau, à boire par petites gorgées. Augmentez ses effets bénéfiques en y ajoutant une pincée de gingembre, réputé pour son action sédative sur l’estomac, et renouvelez plusieurs fois dans la journée si nécessaire. Si vous n’avez pas de gingembre sous la main, une cuillère à café de bicarbonate de soude aura également un effet intéressant.

Si ça ne suffit pas, certains médicaments disponibles sans ordonnance en pharmacie peuvent s’avérer utiles… On vous invite vivement à prendre l’avis de votre pharmacien en lui décrivant avec précision vos symptômes.

 À lire aussi : Votre enfant a le mal des transports, comment le soulager ?

 

L’homéopathie apporte également des réponses intéressantes aux nausées : après un repas trop riche, faites fondre des granules de Nux Vomica 9 CH sous la langue (3 par heure jusqu’à diminution des symptômes). En automédication, le Vogalib soulage rapidement la nausée non accompagnée de fièvre, quand le Nausicalm et la Dramamine sont conseillés contre le mal des transports. Si vos nausées s’accompagnent de désordres intestinaux, leur origine peut être virale ou bactérienne et il est préférable de consulter.

 

1 – Etude IPSOS Suisse « France Nausea H&P Study », juin 2017, réalisée en ligne auprès de 634 adultes ayant souffert de nausées dans les 12 derniers mois.

Clémentine Garnier

Le choix de la rédac

MEDOUCINE

Autres

Maquillage et peaux fragiles

Visage

Peau saine et teint frais

Maquillage et peaux fragiles.

Stimium®

Tous les sports

Faire du sport et soigner son corps

Des compléments alimentaires pour les sportifs !

ma Bible des huiles essentielles

Huiles essentielles

Le super cadeau pour les amateurs de santé au naturel

Une édition spéciale 10 ans et, cerise sur le gâteau, pourvue de belles illustrations.