BIFIBABY
Les différents dispositifs d’inhalation pour les asthmatiques

Les différents dispositifs d’inhalation pour les asthmatiques

21 mars 2019
Je suis asthmatique. Comment utiliser correctement les différents dispositifs d’inhalation ? Sam, 32 ans

 

Quel que soit le type de dispositif utilisé, la technique d’inhalation doit être parfaitement maîtrisée pour favoriser la pénétration du principe actif dans les bronches. Il convient d’expirer complètement en dehors du dispositif, de placer et de maintenir fermement l’embout entre les lèvres, d’inspirer par la bouche rapidement et profondément, de retirer l’appareil, de retenir sa respiration pendant dix secondes puis d’expirer. En cas de prise d’une seconde dose, on recommence l’opération une minute après.

 À lire aussi : DOSSIER – Des rhinites allergiques à l’asthme

 

L’aérosol doseur ou spray avec gaz propulseur

C’est le dispositif le plus ancien. L’appui sur la cartouche libère une dose précise de médicament. Ce type d’appareil nécessite une bonne coordination mains-poumons entre l’appui sur le spray pour déclencher la dose et l’inspiration au moment où la bouffée est délivrée. L’utilisation d’une chambre d’inhalation supprime ce besoin de synchronisation.

 

Les aérosols autodéclenchés avec gaz propulseur

Ces dispositifs (Autohaler, Easi-Breathe) ne nécessitent pas de coordination mains-poumons. La dose n’est pas libérée manuellement mais par le flux inspiratoire après amorçage du système. La dose délivrée est constante quel que soit le débit inspiratoire du patient.

 À lire aussi : Asthme sévère : apprendre à le contrôler

 

Les systèmes de poudre sèche sans gaz propulseur

Ces systèmes (Clickhaler, Diskus, Novolizer, Turbuhaler…) ne nécessitent pas non plus de coordination mains-poumons. C’est l’inspiration à travers l’embout qui amène le principe actif dans les bronches. Pour que la poudre soit bien inhalée, le dispositif doit être armé correctement avec un levier, par perforation d’une gélule, par rotation, ou un bouton pressoir. À la différence des autres aérosols, ces dispositifs contiennent des compteurs de doses.

 À lire aussi : Allergies respiratoires : l’impact de la pollution

 

Christine Nicolet

Le choix de la rédac

Des bouchons d’oreille qui font des merveilles

Maladies ORL

Le yoga, cet atout santé
Bien-être

Yoga / qi gong / watsu

Des aisselles fraiches sans sels

Corps

Des aisselles fraiches sans sels

Efficacité et douceur

Des fleurs bien intentionnées

Phytothérapie

Des fleurs bien intentionnées

Rétablir un équilibre émotionnel