MEDTRONIC PARLONS DIABÈTE
Devenir parents grâce aux dons de gamètes

Devenir parents grâce aux dons de gamètes

01 juin 2016
De nombreux dons d’ovocytes et de spermatozoïdes sont effectués pour le plus grand bonheur des couples touchés par l’infertilité. Cependant 3000 d’entre eux attendent des dons : le besoin de nouveaux donneurs persiste.

 

Une campagne nationale sur le don de gamètes (ovocytes et spermatozoïdes) a été initiée dans ce sens par l’agence de la biomédecine et se déroule du 19 mai au 5 juin. L’occasion de découvrir en quoi consiste un don de gamètes.

 

Aider les couples stériles avec des dons encadrés

Les activités liées au don de gamètes ont été confié à l’Agence de la biomédecine (http://www.agence-biomedecine.fr/) depuis 2004 et à l’Assistance Médicale à la procréation (AMP). En France, les dons d’ovocytes et de spermatozoïdes sont réalisés par des spécialistes dans des centres autorisés par les agences régionales de santé, après avis de l’Agence de la biomédecine. Le don de gamètes consiste à donner anonymement et gratuitement son sperme ou ses ovocytes, pour permettre à des hommes ou des femmes touchés par l’infertilité d’avoir des enfants grâce à des techniques médicales (insémination artificielle, fécondation in vitro).

 

5 000 naissances grâce à l’augmentation des dons d’ovocytes

Ces 5 dernières années, la mobilisation et la générosité des donneurs a permis d’augmenter le don d’ovocytes : +40 % entre 2010 et 2014, d’après les statistiques de l’agence de la biomédecine. Concernant le don de spermatozoïdes, il est stable. En 2014, 501 donneuses et 238 donneurs ont permis la naissance de 1 326 enfants. (source : agence de la biomédecine)

 

Recruter de nouveaux donneurs de gamètes

L’objectif est de répondre aux besoins des couples en attente. Les professionnels des centres d’AMP prennent en charge cette année plus de 3 000 nouveaux couples qui ont besoin d’un don. Les calculs ont été faits : il faudrait que 300 nouveaux donneurs et 900 donneuses supplémentaires se rendent dans l’un des 32 centres de dons en France pour satisfaire ces couples concernés par l’infertilité.

 À lire également : Organes, sang… tout ce que vous pouvez donner (de votre vivant)

 

Favoriser l’information et la réflexion

Le don de gamètes peut être difficile à envisager et doit être le résultat d’une décision personnelle mûrement réfléchie. L’Agence de la biomédecine a pour but d’aider les potentiels donneurs d’ovocytes ou de spermatozoïdes à faire ce choix. Dans ce sens, il est primordial de leur donner toutes les informations possibles et de les accompagner jusqu’au don.

La connaissance du don de gamètes et la possibilité de compter de nouveaux donneurs progressent avec ces actions : 33 % des Français se « déclarent prêts à faire un don d’ovocytes ou de spermatozoïdes » d’après l’enquête réalisée en 2014 par l’agence de biomédecine auprès de 1017 personnes de plus de 18 ans.

 

Les objectifs de la campagne nationale de don de gamètes

L’information et le recrutement restent les principales motivations de la campagne qui se déroule du 19 mai au 5 juin. Tout d’abord, il  faut mobiliser les 6 000 personnes qui ont manifesté leur intérêt pour ces dons lors des précédentes campagnes pour les aider à aller au bout de leur démarche. Il est important également d’informer, ceci grâce la radio, média de proximité, qui permet de familiariser les personnes avec ces dons et grâce à des films d’animation (ci-dessous). L’intérêt est d’inciter les donneurs potentiels à envisager le don d’ovocytes ou de spermatozoïdes et à le comprendre.

 

 

Les conditions

Les conditions

Les conditions pour donner :
Être en bonne santé. Avoir entre 18 et 37 ans pour les femmes et entre 18 et 45 ans pour les hommes. A noter : plus besoin d’être parent désormais.

Les conditions pour recevoir :
Les couples composés d’un homme et d’une femme en âge de procréer, mais qui ne peuvent pas réaliser leur désir d’enfants pour des raisons médicales : En cas d’absence ou de défaillance des gamètes chez l’homme ou la femme. Pour éviter la transmission d’une maladie grave à l’enfant ou à l’autre membre du couple.

Sites d’information

Sites d’information

On y trouve les coordonnées du centre de don le plus proche mais aussi des réponses aux questions les plus fréquentes et la possibilité de s’inscrire à un programme d’informations dondovocytes.fr et dondespermatozoides.fr

 

Maeva Rautmann

Le choix de la rédac

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Compléments alimentaires

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Pour renforcer le système immunitaire.

En toute clarté

Visage

En toute clarté

À vous le teint frais et lumineux !

Vous pouvez enfin respirer !

Petits maux

Vous pouvez enfin respirer !

À vous de choisir

Les règles abondantes et douloureuses

Gynécologie

Les règles abondantes et douloureuses

Faciliter le dialogue entre patientes et gynécologues