Les brûlures

Les brûlures
Par
Publié le
Il ne faut jamais sous-estimer la gravité d’une brûlure. Elle doit rapidement être prise en charge, et en faisant les bons gestes.
  Une brûlure est une lésion inflammatoire du revêtement cutané qui peut avoir différentes origines : source de chaleur, rayonnement UV, électricité ou produits chimiques caustiques… Sa gravité dépend de sa localisation, de sa profondeur, de son étendue et de l’agent causal. Mais aussi de l’état de santé de la victime – une maladie préexistante comme un diabète, une insuffisance cardiaque ou respiratoire… est un facteur péjoratif – et de son âge (enfant de moins de 3 ans, adulte de plus de 60 ans). Sa sévérité dépend également de la température atteinte par la peau et de la durée d’exposition à cette température.  

Une urgence

Même du 1er ou du 2e degré, il faut consulter en urgence si la brûlure : – occupe une surface supérieure à la moitié de la paume de la main, – elle est située au niveau d’une articulation, – elle concerne un nourrisson ou un petit enfant, – les yeux ou la bouche sont touchés. Une brûlure du 3e degré impose toujours une consultation en urgence.  

Le premier geste : refroidir

Dans les autres cas de brûlure superficielle et peu étendue, on applique la règle des 15 : arroser immédiatement (pendant le premier quart d’heure) la brûlure avec de l’eau à 15 degrés, d’une hauteur de 15 cm (point d’impact au-dessus de la brûlure), et pendant 15 minutes. Attention, ce refroidissement immédiat doit se limiter à la zone brûlée pour ne pas entraîner d’hypothermie du brûlé, et il n’est pas indiqué si la brûlure est associée à une blessure. Puis, après avoir désinfecté la zone brûlée, on applique un protecteur cutané, calmant et cicatrisant (crème, gel ou pansement hydrocolloïde). En cas d’inconfort, on peut être amené à rompre la phlyctène (en respectant les règles d’asepsie élémentaire). Il peut aussi arriver que la cloque se rompe spontanément, en général après quelques jours d’évolution. Dans les deux cas, il est important de nettoyer quotidiennement la plaie avec un antiseptique et d’évacuer les peaux mortes.  

Quelle conduite adopter ?

Enlever les vêtements non adhérents, ne pas retirer ceux qui adhèrent à la peau brûlée.

  • Refroidir la brûlure à l’eau froide (15 °C) pendant 15 minutes.

  • Couvrir les brûlures étendues avec un linge humide et propre.

  • Ne jamais percer une cloque car elle protège le fond de la brûlure.

  • Ne pas appliquer de glace, ni de corps gras tels que de l’huile ou du beurre...

  • En cas de signes locaux d’infection (douleur, rougeur, chaleur, œdème, pus) ou de signes généraux (fièvre…), consulter un médecin.