Dermatite atopique canine : traitements locaux

Dermatite atopique canine : traitements locaux

26 avril 2021
Cette maladie cutanée chronique, d’origine allergique, entraîne de fortes démangeaisons chez les chiens sensibilisés. En plus du traitement de fond, des soins locaux sont nécessaires pour soulager l’animal.

 

Chez un chien souffrant de dermatite atopique (ou atopie), la peau se défend mal contre les agressions de l’environnement. La peau étant trop « perméable », l’animal peut devenir allergique aux acariens présents dans la poussière de maison, aux piqûres de puces, aux pollens, à différents polluants de l’environnement… Tout ce qui peut renforcer la barrière cutanée est donc potentiellement utile.

 À lire aussi : Mon chien a des pellicules !

 

Traitement de base

Pour traiter les « poussées » allergiques, il est en général nécessaire de donner au chien des médicaments anti-inflammatoires (tels que des corticoïdes) et des immunomodulateurs. Leurs effets secondaires potentiels et leur coût non négligeable ont cependant amené les chercheurs à développer des traitements locaux préventif. Lorsque l’atopie n’est pas trop grave, il est possible de contrôler les démangeaisons en effectuant des soins externes avec des produits ayant un effet émollient (hydratant), anti-inflammatoire et/ou antiseptique. Il peut s’agir de shampooings, de lotions ou de pipettes à appliquer sur la peau.

 À lire aussi : Peut-on faire un shampoing à son chien ?

 

Les produits hydratants

La peau d’un un chien atopique présente généralement un déficit en lipides (céramides, sphingolipides) essentiels au bon fonctionnement de la barrière cutanée. Les glycosaminoglycanes (GAG) et tout spécialement l’acide hyaluronique semblent être utiles dans la gestion de cette maladie. L’application quotidienne d’un produit qui en contient diminue les démangeaisons. L’efficacité de préparations à base de sphingomyéline (un précurseur des céramides cutanés) a aussi montré son efficacité pour lutter contre la déshydratation cutanée. En complément de ces soins, il est conseillé de nourrir le chien avec un aliment hypoallergénique et de bien le protéger contre les puces.

 À lire aussi : L’homéopathie : aux petits soins des traumas

 

Les plantes : efficacité prouvée ?

Lorsque la peau est fragilisée, les infections sont plus fréquentes. Pour limiter leur survenue, certains remèdes à base de plantes sont bienvenus.

-  Une préparation à base d’extraits de feuilles de Peumus boldus (boldo) et de Spiraea ulmaria (reine-des-prés) permettrait par exemple d’obtenir un effet antiseptique cutané significatif, à condition qu’elle soit appliquée tous les jours.

-  Une émulsion à base de cassis, enrichie en acides gras essentiels, en céramides et en acide glycyrrhétinique (un composant de la réglisse) a aussi un effet favorable sur l’intégrité de la barrière cutanée et sur les démangeaisons.

Allergies en hausse

Les allergies humaines ont nettement progressé au cours des dernières décennies mais les vétérinaires rencontrent aussi de plus en plus de phénomènes allergiques chez les chiens. Même s’il existe une prédisposition génétique à l’atopie, on estime que de 25 à 45 % des troubles sont dus à l’hérédité et entre 56 et 75 % à l’environnement.

Le choix de la rédac

Du baume au corps

Corps

Du baume au corps

Riche en plantes médicinales bio

Chacun ses goûts !

Les bons aliments

Chacun ses goûts !

A vous de choisir !

Les chats aussi nous soignent

Chat

Les chats aussi nous soignent

Une encyclopédie dédiée aux petits félins et à leurs pouvoirs

Solutions d’hiver

Petits maux

Solutions d’hiver

Azéol pour lutter contre les maux de la sphère ORL