La cure détox post fêtes

La cure détox post fêtes

09 janvier 2020

« J’ai des lourdeurs après les repas, mon foie est-il en cause ? Dois-je faire une cure détox ? », Thibault, 52 ans.

 

Usine de recyclage et d’épuration de l’organisme, le foie est en charge d’éliminer les toxines internes et alimentaires ; il métabolise l’alcool ou les médicaments par exemple. Il synthétise aussi la bile, transportée ensuite vers la vésicule biliaire qui assure un certain nombre de fonctions essentielles dont une aide à la digestion.

 À lire aussi : Pour votre peau : mission détox !

 

Éliminer les toxines accumulées

L’intérêt d’une cure détox est de rétablir l’équilibre dans l’organisme après des excès. Les abus d’alcool, de graisses saturées, de protéines et de sel provoquent un engorgement du foie qui doit métaboliser plus de nutriments et éliminer plus de déchets. Ce trop-plein entraîne des troubles digestifs mais aussi des états inflammatoires (insuffisance hépatique, cirrhose, goutte, calculs biliaires, colique néphrétique…). Un bon « nettoyage » hépatique va soulager le travail du foie lorsqu’il se trouve dépassé dans ses fonctions de filtre et d’épuration de l’organisme.

 À lire aussi : Détox : arnaque ou pas ?

 

Nettoyer son foie naturellement

Les plantes sont très efficaces à condition de bien les choisir. L’artichaut et le chardon-marie sont de très bons amis du foie, ils le protègent des inflammations grâce à des substances aromatiques qui agissent sur la vésicule biliaire en augmentant la sécrétion de bile. Cette action, cholérétique, est utile dans le cas de foie dit « paresseux ». Le radis noir est un bon draineur pour évacuer les toxines. Vous pouvez aussi avoir recours au pissenlit dont les feuilles sont reconnues pour leurs bienfaits sur les fonctions biliaires. Le boldo optimise la digestion surtout en cas de repas copieux. Pour protéger votre foie vous devez aussi prendre garde à votre alimentation et réduire les apports en gras et en sucre. Pensez à consommer des probiotiques : un déséquilibre du microbiote est souvent mis en évidence chez les personnes atteintes du syndrome du foie gras (NASH) ou d’une cirrhose.

 À lire aussi : Les plantes au service d’une bonne digestion

 

Véronique Aïache

Le choix de la rédac

Le Yoga du visage, une méthode simple pour un visage rajeuni

Visage

Douceur et protection

Visage

Douceur et protection

Apaiser les peaux qui en ont besoin…

Les petits bijoux à lèvres

Visage

Les petits bijoux à lèvres

Une eau de soin hydratante et apaisante

Argile blanche pour colorations chatoyantes

Cheveux

Argile blanche pour colorations chatoyantes

Des formules saines pour les cheveux