Cure détox ou cure drainante ?

Cure détox ou cure drainante ?

12 mars 2021
« Pour assainir l’organisme est-il préférable de faire une cure détox ou un drainage ? », Claude 38 ans.

 

Notre corps est équipé d’organes dont les fonctions incluent une détoxification naturelle et continue : le foie épure le sang, les reins éliminent les toxines… Mais il arrive que nos émonctoires (le foie et les reins déjà cités, les intestins mais aussi les poumons et la peau) saturent, en particulier suite à une alimentation déséquilibrée ou trop riche. Le stress, la sédentarité voire la prise de médicaments peuvent aussi être en cause. La détoxification a pour objectif d’aider l’organisme à se débarrasser des toxines accumulées dans le sang ; le drainage s’occupe de celles collectées par la lymphe.

 À lire aussi : 5 huiles essentielles pour votre détox de printemps

 

Une belle assiette détox

Les premières mesures sont d’ordre alimentaire. Il ne s’agit pas forcément de moins manger mais de privilégier des aliments demandant moins d’efforts pour être métabolisés. On réduit progressivement les produits d’origine animale – viande, poisson, produits laitiers… On délaisse les boissons alcoolisées, les sodas, le café, les sucres et sucreries… Et on fait la part belle aux légumes, aux fruits et aux céréales, complètes de préférence. Pour s’hydrater, on recourt à l’eau ou aux infusions et aux extraits de plantes réputées pour leurs propriétés détoxifiantes : boldo, artichaut, chardon-marie, pissenlit, radis noir…

 À lire aussi : 8 aliments spécial détox

 

Et du mouvement drainant

À leurs effets bénéfiques sur le système digestif, certaines plantes ajoutent des vertus drainantes : elles désinfiltrent les tissus et luttent contre la rétention d’eau. Citons la bardane, le bouleau, le cassis, le frêne, l’orthosiphon, la reine-des-prés…

Enfin, aux mesures alimentaires, il faut adjoindre une activité physique quotidienne. Le mouvement accroît l’élimination des toxines via la respiration et la transpiration. Et active le système lymphatique. Celui-étant dénué de pompe, seules les contractions musculaires (ou les massages réalisés par un kinésithérapeute) font circuler la lymphe. Or, celle-ci occupe un rôle prépondérant dans le drainage de l’organisme : elle évacue 75 % des déchets de nos cellules… Vous l’avez compris : détox et drainage vont de pair.

 À lire aussi : Soupe détox et cru de printemps

 

Clarisse Nénard

Le choix de la rédac

Pour tous les corps

Maladies chroniques

Fines douches

Corps

Fines douches

Pour toute la famille

100 % naturelle

Corps

100 % naturelle

Des actions multiples

Le long silence

Femmes enceintes

Le long silence

« On ne dit rien avant la première échographie »