cure detox

La cure détox, c’est maintenant !

18 juin 2017
Il est encore temps de détoxifier votre organisme avant l’été. Autrement dit de le décrasser et de le purifier pour qu’il retrouve un fonctionnement optimal.

 

Autrefois, au sortir de l’hiver, on procédait à un grand nettoyage de printemps dans toute la maison. C’est moins vrai de nos jours, mais pour l’organisme c’est plus que jamais d’actualité. Une ou deux fois par an, il est bon de nettoyer son corps pour éliminer les excès de graisses, d’hydrates de carbone et autres toxines accumulées qui gênent le bon fonctionnement des organes.

 À lire aussi : La détox : Faux régime ou vraie intox ?

 

Stimuler les émonctoires

Sous l’effet d’une alimentation trop riche ou déséquilibrée, d’une vie sédentaire et de la pollution, le corps peine. Les organes appelés émonctoires (foie, vésicule biliaire, reins, intestins, voies urinaires) et la peau, chargés de filtrer ou d’éliminer les différents déchets corporels, sont malmenés et débordés. Résultat, teint brouillé, digestion lente ou difficile, fatigue…

Le moyen d’aider les émonctoires à jouer pleinement leur rôle et, par voie de conséquence, de se sentir mieux : faire une petite cure à base de plantes. Attention à ne pas confondre cure détox et régime amaigrissant. L’objectif est de purifier l’organisme et non pas de perdre du poids, même si la cure détox peut, dans un premier temps, « dégonfler » et affiner la silhouette.

 À lire aussi : 8 aliments spécial détox

 

Cures de plantes de 15 jours

Certaines plantes médicinales ont des effets dépuratifs et améliorent le fonctionnement du foie et de la vésicule biliaire en augmentant l’écoulement de la bile et stimulent les reins paresseux. Par exemple, le chardon-marie que les Grecs anciens utilisaient déjà pour soigner les troubles hépatiques et biliaires. D’autres plantes facilitent le travail des reins pour nettoyer le sang de ses toxines comme les queues de cerises que nos grands-mères prenaient en tisanes pour leurs propriétés drainantes. Mais aussi le bouleau, le sureau et le fenouil. D’autres encore stimulent le transit : le psyllium, l’ispaghul, le fenouil.

Quelques plantes, qui agissent sur plusieurs organes, sont particulièrement conseillées en cures d’au moins deux semaines pour assurer un bon drainage et permettre aux organes de reprendre une activité optimale. Notamment le pissenlit, surnommé le « grand nettoyant », connu pour ses propriétés diurétiques. Très riche en flavonoïdes et en potassium, il contribue au bon fonctionnement des mécanismes d’élimination des reins, du foie et de la vésicule biliaire. Le radis noir, depuis toujours réputé pour ses effets sur la sphère digestive dus à ses concentrations en dérivés soufrés, est à la fois drainant et purgatif. L’artichaut, utilisé couramment pour tous les problèmes de digestion, aide les organes à éliminer toxines et déchets. La reine-des-prés stimule à la fois les fonctions rénales, urinaires et digestives.

 À lire aussi : Médecine naturelle : comment se soigner avec les plantes

 

Evelyne Gogien

Le choix de la rédac

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Compléments alimentaires

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Pour renforcer le système immunitaire.

En toute clarté

Visage

En toute clarté

À vous le teint frais et lumineux !

Vous pouvez enfin respirer !

Petits maux

Vous pouvez enfin respirer !

À vous de choisir

Les règles abondantes et douloureuses

Gynécologie

Les règles abondantes et douloureuses

Faciliter le dialogue entre patientes et gynécologues