Une cure détox après l’hiver !

Une cure détox après l’hiver !

19 mars 2020

Digestion ralentie, manque de vitalité, teint brouillé… Vite, une petite cure détoxifiante pour retrouver de l’énergie et repartir d’un bon pied !

 

Organe essentiel, le foie remplit de très nombreuses fonctions vitales (plus de 300 !). En particulier, il transforme la plupart des sucres et des graisses fournis par notre alimentation et sécrète notamment de la bile que la vésicule biliaire va ensuite concentrer pour aider à digérer les graisses. Il dégrade aussi les substances toxiques de l’organisme, lesquelles proviennent de l’extérieur (comme le tabac et les médicaments) ou sont fabriquées par le corps lui-même. Le foie produit donc des déchets mais il les élimine ensuite. Quand on a une bonne hygiène de vie et qu’on est en bonne santé, pas de problème. Le foie joue parfaitement son rôle d’« usine d’épuration » et ne stocke aucune toxine. En revanche, une consommation élevée d’alcool, le tabagisme, des excès, le surpoids et, plus encore, des maladies graves comme la cirrhose et l’hépatite gênent son travail de filtre, l’empêchent de fonctionner à plein régime, peuvent même occasionner des œdèmes et retentir sur les reins.

  À lire aussi :Pour bien digérer on se met au charbon

 

Évacuer les « trop »

Faut-il l’aider périodiquement à optimiser son fonctionnement en le débarrassant de ses toxines ? Les cures détox sont-elles efficaces pour régénérer et relancer l’organisme après de longs mois d’hiver durant lesquels on a cumulé les « trop-pleins » (repas de fêtes trop riches, trop gras, trop sucrés, alcoolisés), le manque d’activités physiques, le stress, la pollution ? Ou est-ce un phénomène de mode venu d’outre-Atlantique ? Sans doute les deux à la fois. C’est parce qu’elles permettent d’évacuer les trop-pleins accumulés à la mauvaise saison et de sentir mieux après, plus léger et moins fatigué, que les produits à base de plantes dépuratives et détoxifiantes ont autant de succès. Tisanes, huiles essentielles et compléments alimentaires en comprimés, gélules ou ampoules…, le choix est large.

  À lire aussi : 8 aliments spécial détox

 

Haut les cœurs d’artichaut

Les plantes les plus étudiées pour leur effet protecteur sur le foie sont l’artichaut et le radis noir. L’artichaut est une plante à la fois cholérétique et cholagogue. En clair, il active la production de la bile quand le foie en a besoin (« foie paresseux ») et facilite son évacuation de la vésicule biliaire vers l’intestin. Les feuilles de sa tige sont particulièrement concentrées en molécules stimulantes, la cynarine notamment. Le radis noir, grâce à ses composés organiques soufrés, a aussi ces deux propriétés. Mais d’autres plantes drainantes et purifiantes sont utiles : chardon-marie, bouleau, pissenlit, fumeterre, bardane, chicorée, ortie

 À lire aussi : 5 huiles essentielles pour votre détox
Des huiles essentielles aussi

Des huiles essentielles aussi

Les huiles essentielles aussi peuvent donner un coup de pouce à l’organisme à l’arrivée du printemps. Celle de menthe poivrée pour booster la sphère digestive. De citron jaune (2 gouttes chaque matin dans une cuillerée de miel pendant 15 jours), pas seulement parce que c’est un bon tonique gastrique mais aussi pour ses propriétés dépuratives. Et surtout de romarin à verbénone, pour drainer le foie et l’aider à se régénérer : 1 goutte sur un morceau de pain ou un sucre trois fois par jour pendant une semaine. Ne pas confondre avec le romarin à camphre et le romarin à cinéole, aux indications très différentes.
Evelyne Gogien

Le choix de la rédac

Des articulations actives et soutenues

Rhumatisme

Des articulations actives et soutenues

Soutenir ses articulations

Le livre qui offre des pauses

Relaxation

Le livre qui offre des pauses

Vivre pleinement et sereinement ses journées

Cocktail party

Minceur

Cocktail party

Action amincissante et drainante

On fait peau nette

Corps

On fait peau nette

Un gel exfoliant qui nourrit la peau