Advertisement Banner
courir en hiver

Courir en hiver : 5 astuces pour limiter les risques

26 décembre 2016

Pas question pour vous d’arrêter de courir sous prétexte que le thermomètre avoisine les 0 °C ? C’est tout à votre honneur ! Mais attention, sachez que quand la température baisse, il est important de prendre certaines précautions pour éviter l’hypothermie et les bobos.

 

Habillez-vous chaudement

La première précaution à prendre quand on veut courir en hiver est de bien se couvrir. Mais pas question non plus d’avoir trop chaud et ne plus pouvoir respirer ! Le secret, c’est de superposer trois couches de vêtements. La première couche doit être respirante : en clair, elle doit vous permettre d’évacuer la transpiration. La deuxième couche doit être isolante, pour ne pas laisser le corps se refroidir. Et enfin, la troisième couche doit être imperméable, pour protéger du froid, du vent ou de la pluie.

N’oubliez pas également de couvrir vos extrémités, en priorité la tête mais aussi les mains, pour éviter les gelures. Bonnet et gants obligatoires !

Attention ! Même bien couvert, il n’est pas raisonnable de courir quand la température est inférieure à – 10 °C. Votre jogging attendra.

Ne zappez pas l’échauffement

Quels que soient le sport et la saison, l’échauffement est une étape indispensable pour mettre son corps dans les bonnes conditions. Et encore plus en hiver car vos muscles et votre organisme tout entier seront plus longs à chauffer. Echauffez-vous au moins 5 à 10 minutes de plus que d’habitude. Sinon, gare aux problèmes de déchirures musculaires !

L’astuce en + : Pas très motivé pour sortir faire votre échauffement dehors ? Faites-le à l’intérieur ! Ainsi, votre corps se réchauffera tout en douceur.

N’oubliez pas de bien vous hydrater et de vous étirer  

Respirer de l’air froid accélère la déshydratation. Veillez donc à bien vous hydrater. Emportez une petite bouteille d’eau avec vous, et buvez-la par petites gorgées tout au long de la course mais aussi après.

À la fin de la course, vous allez rapidement vous refroidir. Pour ralentir ce rythme de refroidissement, pensez aux étirements. Cela vous évitera de tomber en hypothermie !

Adaptez vos chaussures

Quand il fait froid, le sol est souvent plus dur, voire carrément glissant s’il a gelé. Pour éviter les gadins, mais aussi les impacts trop violents sur vos articulations, portez des chaussures de running adaptées. Certaines sont par exemple équipées de semelles crantées pour un plus grand confort et une meilleure accroche sur les sols glissants ou humides. N’hésitez pas à demander conseil à un vendeur d’accessoires de sport.

L’astuce en + : Veillez à ce que votre pied ne soit pas comprimé dans la chaussure, sinon cela accélèrera le refroidissement. Evitez les chaussettes trop épaisses et portez des chaussures d’une demi-taille au-dessus de la vôtre.

 À lire aussi : Prendre soin de ses pieds et les soigner

 

Si vous souffrez du cœur, passez votre tour !

L’hiver, le cœur est davantage sollicité car il doit réchauffer l’organisme. Si vous souffrez de troubles cardiaques, ce n’est pas une bonne idée de tenter le diable. Préférez le sport en salle. Et, au moindre doute, parlez-en avec votre médecin.

 À lire aussi : Sport d’hiver : prévenir les risques

 

Alix Lefief

Le choix de la rédac

7 plantes + 2 bourgeons = détox

Compléments alimentaires

7 plantes + 2 bourgeons = détox

Nettoyage intérieur !

Des salades qui nous font du bien

Les bons aliments

Variations sur les salades

Un livre de recettes exceptionnel

70 recettes aussi gonflées en antioxydants que savoureuses

Les bons aliments

70 recettes aussi gonflées en antioxydants que savoureuses

On vous livre ici 2 recettes parfaites !

BIBLE LAROUSSE

La bible des secrets de grands-mères

2000 recettes made in grands-mères rien que pour vous !