La cosméto écolo, c’est du solide

La cosméto écolo, c’est du solide

04 mars 2022
Soins visage et corps, shampooings, dentifrices, déodorants… Une nouvelle vague de produits solides déferle dans nos trousses beauté. Qu’a-t-on à y gagner ?

 

Jusque-là, les cosmétiques solides se limitaient aux pains de savon. Le souci du « zéro déchet » s’imposant dans les consciences, les marques évoluent aujourd’hui à grands pas. Après avoir revisité les packagings et remplacé le plastique par des matériaux recyclables et/ou biodégradables, elles élargissent à présent leur champ d’actions écoresponsables en lançant une nouvelle tendance de soins majoritairement naturels. Qu’il s’agisse de soins pour le visage, de dentifrices, de shampooings ou de déodorants, l’eau a disparu des formulations pour laisser plus de place à la santé de notre peau, de notre porte-monnaie et de la planète. Bienvenue aux produits solides !

 À lire aussi : SOS cheveux électriques

 

Histoire d’eau

Sans les 90 % d’eau qu’ils contiennent aujourd’hui en moyenne dans leur formulation, nos onguents de beauté ressembleraient encore aux pommades cosmétiques bien grasses et bien épaisses de nos aïeules. Merci donc à l’industrie d’avoir œuvré pour notre confort cutané et conçu des émulsions fluides et légères à souhait. Le hic, c’est que l’eau est un bouillon de culture en puissance. Dans les pots et les flacons, les fabricants ont empêché les textures d’avarier en ajoutant des conservateurs chimiques. Second hic : ces derniers se sont révélés préjudiciables pour la peau comme pour l’environnement. À ce double problème dermato-écologique, plusieurs marques répondent désormais par une solution : proposer des produits lyophilisés et compacts fabriqués à partir de composants naturels.

 À lire aussi : Zoom sur les bienfaits de l’huile de coco

 

Le juste prix

Le juste prix

À l’achat, un produit solide peut sembler plus cher que son jumeau liquide. Mais quand on sait qu’un seul bloc de shampooing, de dentifrice ou de crème équivaut à la quantité contenue dans trois flacons, tubes et pots de sa version diluée, le bénéfice financier est évident.

 

Concentrés de bienfaits

Que reste-t-il du produit une fois que son volume d’eau a été retiré ? Réponse : tous les autres ingrédients qui le composent d’ordinaire mais de façon plus concentrée. Par ailleurs, si les cosmétiques solides sont exempts de parabènes, d’OGM, de sulfates ou autres actifs issus de la pétrochimie, ils ne sont obligés d’aucune autre contrainte de composition. Autrement dit, les matières premières utilisées sont garanties naturelles même si elles ne sont pas forcément bio ou vegan.

 À lire aussi : Nourrir ses cheveux avec les bons nutriments

 

Tout bénéf

Finies les étagères de salle de bains surchargées de pots et de flacons. Terminées les prises de tête pour respecter la consigne du « 100 ml maxi » dans le vanity-case quand on prend l’avion. Le format des soins solides permet de gagner de la place puisqu’il ne faut pas les diluer pour les utiliser. À défaut de verser la quantité de produit désiré, il suffit au préalable d’humidifier la zone concernée, puis de frotter le pain de produit dessus.

Véronique Aïache

Le choix de la rédac

Du baume au corps

Corps

Du baume au corps

Riche en plantes médicinales bio

Chacun ses goûts !

Les bons aliments

Chacun ses goûts !

A vous de choisir !

Les chats aussi nous soignent

Animaux

Les chats aussi nous soignent

Une encyclopédie dédiée aux petits félins et à leurs pouvoirs

Solutions d’hiver

Petits maux

Solutions d’hiver

Azéol pour lutter contre les maux de la sphère ORL