OKEO SANTE
Chute des cheveux et chimiothérapie

Chute des cheveux et chimiothérapie

07 mars 2016
La coupe courte est souvent conseillée avant le début de la chimiothérapie car elle permet d’anticiper moralement la chute des cheveux en établissant une sorte d’étape intermédiaire.

 

Le casque réfrigéré ou réfrigérant est-il efficace ?

Par effet du froid, l’afflux sanguin, et donc la quantité de produit «toxique», est réduit dans le cuir chevelu. Son efficacité dépend des molécules utilisées dans la chimiothérapie, de leur combinaison et de leur mode d’administration. Il est contre-indiqué dans certains traitements anticancéreux et il peut être difficile à supporter (maux de tête, douleurs oculaires ou cervicales).

 

Quels sont les accessoires disponibles ?

Foulard, chapeau, bonnet, il faut faire des essais pour savoir ce qui vous va le mieux. Il est facile de trouver des solutions à petits prix et d’alterner selon les situations. Il existe des foulards déjà noués plus faciles à mettre en place ou des foulards qui portent des cheveux accrochés à un Velcro, ils permettent de faire dépasser des cheveux sur le devant de la tête ou au niveau de la nuque.

 

Où acheter une perruque ?

On peut s’en procurer sur catalogues auprès des associations de malades, dans des magasins ou chez des professionnels spécialisés, mais aussi dans certaines pharmacies et sur des sites internet. Certains instituts proposent la vente de perruques à domicile. Des sites Internet dédiés au cancer organisent des échanges de perruques : www.association-essentielles.netwww.lesimpatientes.com  www.jeunessolidaritecancer.org

 

Quand et comment la choisir ?

On peut l’acheter avant la chimio et faire son choix quand on a encore sa chevelure pour sélectionner un modèle très proche. La mise en place sur un crâne lisse ne pose pas de problème, la plupart des modèles sont prévus pour plusieurs tailles de tour de tête et pourvus de systèmes de fixation.

Combien ça coûte ?

Le prix d’une perruque varie selon la nature des cheveux. Les premiers prix en fibres synthétiques sont d’environ 125?euros mais ils peuvent atteindre 600?euros ; ils commencent à 700?euros pour une perruque en cheveux naturels.

 

Quelle est la prise en charge ?

Sur prescription médicale, la perruque est prise en charge à hauteur de 125?euros par l’Assurance maladie, à condition que le vendeur soit habilité à remplir une feuille de soins (il est préférable de se renseigner avant l’achat). Selon les contrats souscrits, une assurance complémentaire peut rembourser une partie du montant de l’achat.

Clémentine Garnier

Le choix de la rédac

Avis aux cheveux et ongles fatigués

Cheveux

Avis aux cheveux et ongles fatigués

Une petite dose de nutriments essentiels…

Pour une peau hydratée et protégée !

Visage

Pour une peau hydratée et protégée !

Il devient indispensable !

Pour une rentrée dynamique et sereine

Compléments alimentaires

Pour une rentrée dynamique et sereine

Les compléments alimentaires vous accompagnent

Petits tracas, grandes solutions

Petits maux

Petits tracas, grandes solutions

Finis, les petits maux de l’été !