Mon chien aboie beaucoup : que faire ?

Mon chien aboie beaucoup : que faire ?

18 février 2022
L’aboiement est un comportement naturel, qui permet au chien de communiquer ses émotions. Si l’animal donne (trop) souvent de la voix, des solutions existent pour apaiser la situation.  

 

Les aboiements excessifs, outre les nuisances sonores qu’ils peuvent occasionner, sont souvent le signe d’un mal-être. Un chien qui aboie pour tout, tout le temps, ne le fait pas sans raison. Essayez de déterminer les raisons de ces manifestations intempestives : veut-il jouer avec vous ? Alerte-t-il l’entourage d’un danger ? Exprime-t-il sa détresse ? Seule l’observation de son comportement et du contexte peut offrir une réponse.

 

Des raisons diverses

Un chien aboie pour communiquer avec ses congénères, mais il peut aussi aboyer pour obtenir quelque chose ou alerter ses propriétaires au sujet d’un événement qui l’inquiète. N’oublions pas que nos ancêtres ont sélectionné des chiens pour obtenir certaines caractéristiques et répondre à un besoin précis, comme celui de protéger leur territoire. Il est donc normal qu’un chien dit « de garde » aboie quand une personne inconnue passe devant la clôture. Certains chiens ont aussi plus de difficultés que d’autres à contrôler leurs émotions ; les aboiements prolongés font partie des comportements exprimés par un chien qui supporte mal de se retrouver seul, par exemple. Pour calmer son anxiété de séparation, il aura besoin d’apprendre à se détacher de son maître.

 À lire aussi : Courir avec son chien, mode d’emploi

 

Ce qu’il ne faut pas faire

Quand un chien réussit à capter l’attention de son propriétaire en aboyant, sa motivation à aboyer s’en trouve aussitôt renforcée. Sans le vouloir, le maître renforce en effet le comportement de l’animal en répondant à sa demande. Crier au chien de se taire aggrave généralement la situation, car le chien s’excite en voyant son maître énervé. La fréquence, la durée et l’intensité de ses aboiements tendent alors à augmenter. Ne vous précipitez pas non plus sur un collier « anti-aboiement » : s’il est utilisé à mauvais escient ou porté par un chien anxieux, qui, par exemple, ne supporte pas la solitude, il risque d’aggraver la situation (voir encadré).

Gare aux colliers anti-aboiement

Gare aux colliers anti-aboiement

De nombreux types de colliers anti-aboiement sont disponibles, mais le principe est le même : le collier détecte les aboiements et déclenche une sensation désagréable pour le chien – une odeur, un son, voire un signal électrique. Le stress à répétition imposé par le collier peut provoquer des comportements indésirables : certains chiens aboient encore plus, d’autres dégradent leur environnement, deviennent malpropres ou réagissent agressivement. S’il aide parfois à désamorcer de mauvaises habitudes, cet accessoire ne peut en aucun cas soigner les troubles du comportement.

 

Récompensez plutôt que punir

L’éducation canine passe par le fait de récompenser les bons comportements plutôt que de punir ceux que l’on considère indésirables. Quand il s’agit d’empêcher un chien d’aboyer, les propriétaires ont  tendance à le gronder. C’est pourtant en recréant une situation où le chien peut être récompensé que l’on peut espérer obtenir un résultat.

À lire aussi : Chiens : l’anxiété de séparation

 

Appelez votre chien

Au premier aboiement indésirable, intimez un ordre clair à votre chien : « Stop ! » ou « Silence ! » S’il n’obéit pas, ne criez surtout pas ; vous l’encourageriez à continuer d’aboyer. Appelez-le et faites-le asseoir près de vous. S’il reste muet pendant quelques secondes, récompensez-le. S’il a du mal à rester silencieux, enroulez une laisse autour de ses mâchoires en lui intimant de se taire, puis tirez très légèrement sur la laisse pour lui fermer les mâchoires. Relâchez-le et récompensez-le dès qu’il se calme. Agissez ainsi chaque fois qu’il aboie intempestivement et allongez progressivement le temps de silence imposé avant de le féliciter. Progressivement, votre chien comprendra qu’il a plus intérêt à se taire qu’à aboyer.

Normaux ou pathologiques ?

Normaux ou pathologiques ?

La limite entre des aboiements « normaux » et « pathologiques » est parfois floue. Le niveau de tolérance varie selon les maîtres (et souvent les voisins !). Le problème naît souvent de la confusion qui peut exister pour le chien, lorsque les attentes de son propriétaire lui semblent contradictoires. Si l’on souhaite par exemple que l’animal aboie pour prévenir l’arrivée d’un intrus, il ne faut pas s’étonner qu’il aboie aussi quand il s’agit d’une personne familière.

 

Distrayez-le

Pour dissuader un chien d’aboyer, il est aussi possible de recourir à un stimulus pour attirer son attention. Utilisez par exemple un jouet bruyant, comme un objet en caoutchouc à presser, pour encourager l’animal à cesser d’aboyer et à venir vers vous. Donnez-lui alors sa récompense.

Restez calme

Quand votre chien aboie à la porte d’entrée ou au portail, allez jusqu’à lui sans lui parler ni le regarder. Observez la porte ou l’environnement extérieur quelques secondes pour lui montrer que vous vous intéressez à ce qui se passe dehors. Repartez lentement d’où vous venez, toujours sans lui parler. Vous lui montrez ainsi qu’il n’y a aucun danger. Ensuite, appelez gentiment votre chien, caressez-le et félicitez-le.

 À lire aussi : Comment couper les griffes de son chien ?

 

Faites-vous aider

Le problème est plus difficile à régler quand un chien aboie en l’absence de son maître. Lorsque le chien aboie à la vue du facteur ou des gens qui passent le long du jardin, occultez la clôture pour empêcher le contact visuel avec l’extérieur. L’animal sera ainsi moins stimulé par des éléments extérieurs. Lorsqu’un chien souffre d’anxiété de séparation, la meilleure solution consiste évidemment à ne pas le laisser seul trop longtemps. Dans tous les cas, un spécialiste du comportement canin pourra vous aider à corriger le comportement de votre chien. Demandez conseil à un vétérinaire, car un traitement médical est parfois nécessaire, surtout en cas d’anxiété de séparation.

Le choix de la rédac

Du baume au corps

Corps

Du baume au corps

Riche en plantes médicinales bio

Chacun ses goûts !

Les bons aliments

Chacun ses goûts !

A vous de choisir !

Les chats aussi nous soignent

Animaux

Les chats aussi nous soignent

Une encyclopédie dédiée aux petits félins et à leurs pouvoirs

Solutions d’hiver

Petits maux

Solutions d’hiver

Azéol pour lutter contre les maux de la sphère ORL