Chat : les phéromones d’apaisement

Chat : les phéromones d’apaisement

16 septembre 2020
Aider son chat à faire face à une situation de stress est plus facile depuis la commercialisation d’analogues de phéromones félines. Ces produits sont à diffuser dans l’air ou à vaporiser sur un objet.

 

Les phéromones sont des molécules que le chat perçoit grâce à des cellules sensorielles situées à l’intérieur de ses cavités nasales. Parmi les différentes phéromones qu’il produit, certaines traduisent son bien-être. Ce sont ces dernières qu’il dépose dans son environnement lorsqu’il se frotte le menton et la tête contre le mobilier et les murs.

 

Quand les utiliser ?

Le chat est un animal routinier, qui réagit souvent mal quand son quotidien change. Si votre félin s’était par exemple habitué à vous avoir « sous la patte » pendant plusieurs mois et que, depuis la rentrée, vous devez le laisser seul toute la journée, il pourrait manifester son mécontentement en exprimant des comportements indésirables : marquage urinaire, griffades, boulimie, etc.

Tout chat confronté à une situation nouvelle peut tirer un bénéfice des phéromones d’apaisement. Les études montrent en général que la phéromonothérapie est efficace pour prévenir et contrôler les états anxieux. Si vous ne voyez jamais votre chat frotter sa tête contre certaines surfaces, il est très probable qu’il soit stressé. Pourquoi ne pas tester l’effet des phéromones sur lui ?

 À lire aussi : Comportement Griffades intempestives

 

 

Où les vaporiser ?

Les phéromones d’apaisement sont vendues sous forme de diffuseurs (à brancher sur une prise) ou d’aérosols. Les deux peuvent être complémentaires. Si vous avez déménagé, laissez agir un diffuseur dans la pièce où se tient le plus souvent votre chat ; cela l’aidera à prendre de nouveaux repères. Faites de même si vous avez réalisé des travaux chez vous. Le diffuseur est également utile en cas de marquage urinaire : utilisez-le dans la pièce où les dépôts d’urine ont lieu. Les phéromones peuvent contribuer à diminuer la fréquence du marquage, mais soyez patient : entre trois et quatre semaines de traitement sont parfois nécessaires ! Pour encourager un chat à se servir de son griffoir et ainsi le détourner des pieds de meubles et du papier peint qu’il se fait un plaisir de lacérer, optez pour un vaporisateur. Renouvelez l’opération plusieurs fois par jour car les phéromones s’évaporent rapidement dans l’air.

L’effet positif des phéromones est attesté quand le chat cesse ses comportements indésirables et surtout quand il recommence à « baliser » ses itinéraires en laissant ses propres phéromones un peu partout. Cela veut dire qu’il se sent plus en sécurité !

 

Invisibles mais puissantes

Invisibles mais puissantes

Sous ses pieds, le chat possède aussi des glandes, capables de sécréter des phéromones d’alarme émises lorsque le chat est stressé. Les phéromones sexuelles et celles qui servent à communiquer avec ses congénères sont émises par les glandes localisées autour de l’anus. Plusieurs types de phéromones ont donné lieu à des dépôts de brevets dans l’industrie pharmaceutique. Si ces substances sont inodores pour nous, le chat réagit très vite à de minuscules quantités présentes dans son environnement.

Le choix de la rédac

Du baume au corps

Corps

Du baume au corps

Riche en plantes médicinales bio

Chacun ses goûts !

Les bons aliments

Chacun ses goûts !

A vous de choisir !

Les chats aussi nous soignent

Animaux

Les chats aussi nous soignent

Une encyclopédie dédiée aux petits félins et à leurs pouvoirs

Solutions d’hiver

Petits maux

Solutions d’hiver

Azéol pour lutter contre les maux de la sphère ORL