Chat : les bénéfices de la stérilisation

Chat : les bénéfices de la stérilisation

16 décembre 2021
Une stérilisation précoce du chat est doublement bénéfique. Non seulement vous préservez sa santé, mais vous contribuez aussi à rompre le cycle de l’abandon, en évitant les naissances non désirées.

 

Avec une population de plus de 14 millions d’individus, le chat est l’animal de compagnie préféré des Français – 30 % des foyers (soit presque 9 millions) ont au moins un chat chez eux. Pourtant, même si entre 80 et 85 % des petits félins sont stérilisés, certains propriétaires ne contrôlent pas toujours la reproduction des chats et la SPA continue de recueillir chaque année plus de 30 000 chats abandonnés…

 

Un acte responsable

Presque un chat sur deux parmi ceux qui sont recueillis par la SPA a moins de 6 mois. Ce chiffre montre que de très nombreuses portées de chatons naissent sans avoir été voulues. Pour réguler efficacement les naissances de chatons, un seul moyen : stériliser les chats. Mais encore faut-il le faire avant leur puberté ! On pense souvent, à tort, qu’une chatte ne peut pas se reproduire avant l’âge de 6 mois… En réalité, elle peut parfois être fécondée dès l’âge de 4 mois et assurément à 5 mois. Or les chats sont experts pour échapper à notre contrôle lorsqu’ils atteignent la puberté ! Ils fuguent en effet très souvent pour aller chercher un partenaire sexuel à l’époque des chaleurs. Stériliser les chatons au plus tard avant 5 mois permettrait d’éviter les portées non désirées et donc de limiter les abandons. Chaque année en France, les refuges, arrivés à saturation, n’ont malheureusement pas d’autre choix que d’euthanasier des milliers de chats. La stérilisation fait donc partie des mesures de protection animale.

Stériliser son chat avant la puberté permet également d’empêcher l’apparition de comportements indésirables liés au comportement sexuel : miaulements nocturnes, marquage urinaire, bagarres entre chats, fugues… Plus la stérilisation sera tardive, moins ces comportements disparaîtront facilement.

Chat, alors !

Chat, alors !

Livrés à eux-mêmes, un couple de chats non stérilisés et ses descendants peuvent donner naissance à  20 000 chats en quatre ans.

Source : dossier de presse de la SPA sur la stérilisation des chats (juin 2019).

 

Bon pour sa santé

La stérilisation précoce des chattes permet de réduire considérablement le risque de tumeurs mammaires, fréquentes, et d’éviter de leur donner un traitement hormonal contraceptif, qui accroît fortement les risques d’affections utérines et mammaires. De manière plus générale, la stérilisation précoce permet d’allonger l’espérance de vie des chats. Aux États-Unis, une étude a montré que l’espérance de vie des mâles et femelles est accrue de deux ans en cas de stérilisation.

La différence entre mâles et femelles s’explique par le fait que le mode de vie aventureux des matous les oblige à faire face à de nombreux dangers. Lorsqu’ils sont en quête d’une partenaire sexuelle, ils sont facilement victimes d’accidents de la voie publique. Ils sont également plus exposés à des maladies virales transmissibles lors de bagarres avec leurs congénères. Ils courent par exemple trois fois plus le risque que les femelles d’être infectés par le virus FIV, responsable d’un syndrome d’immunodéficience très souvent mortel pour les chats. À l’âge de 1 an, les chats non stérilisés ont quant à eux un risque multiplié par 3,5 par rapport à leurs congénères stérilisés du même âge. La stérilisation des mâles est donc largement recommandée, même si les propriétaires des chats entiers ne se soucient pas toujours des conséquences de leurs expéditions nocturnes…

 

Un traitement alternatif

Si vous hésitez encore à faire stériliser votre chatte mais que vous ne souhaitez pas qu’elle se reproduise pour l’instant, sachez qu’il existe une autre solution contraceptive que la « pilule ». Il est possible de retarder la puberté de la chatte en demandant à votre vétérinaire de lui poser un implant hormonal qui bloque la reproduction. Cette méthode peut plaire aux propriétaires réticents devant la stérilisation chirurgicale. Idéalement, ce type d’implant doit être posé quand la femelle a atteint environ la moitié de son poids adulte et avant la puberté, soit vers l’âge de 3 à 5 mois maximum. Sa durée d’action peut varier entre 21 et 36 mois. L’effet étant réversible, les chattes traitées sont de nouveau fertiles après l’expiration du traitement.

Opération stérilisation

Opération stérilisation

Les refuges, en particulier la SPA, mènent des campagnes de stérilisation et d’identification des chats errants, en partenariat avec les communes (qu’il faut convaincre du bien-fondé de ces interventions), les vétérinaires, les associations et les riverains. Les équipes sur le terrain ont développé un grand savoir-faire pour mener à bien ces campagnes : recensement et cartographie, trappage et relations avec les vétérinaires, suivi des animaux, etc. Après leur capture, les animaux sont tatoués ou pucés, stérilisés, puis relâchés. Dès lors, grâce à la loi du 6 janvier 1999, les chats errants changent de statut en devenant des « chats libres » et bénéficient d’une protection.

 

Un coût relatif

Le coût de la stérilisation chirurgicale freine souvent les propriétaires, d’autant qu’il vient s’ajouter aux nombreuses dépenses vétérinaires nécessaires après l’adoption d’un chaton : identification, vaccination, vermifugation, etc. Il est cependant nécessaire de mettre en balance le prix de l’opération avec les nombreux frais vétérinaires qui pourront se révéler nécessaires si le chat n’est pas stérilisé. À terme, la prise en charge des conséquences d’un accident de la voie publique, de blessures dues à des bagarres entre chats, de maladies contagieuses ou de tumeurs de l’appareil reproducteur peut être bien plus onéreuse que la stérilisation. En outre, si une chatte a une portée non désirée, il vous faudra aussi vous occuper des chatons. Il n’est pas question de les abandonner à leur sort dans la nature et de contribuer à la surpopulation féline.

Le choix de la rédac

Du baume au corps

Corps

Du baume au corps

Riche en plantes médicinales bio

Chacun ses goûts !

Les bons aliments

Chacun ses goûts !

A vous de choisir !

Les chats aussi nous soignent

Animaux

Les chats aussi nous soignent

Une encyclopédie dédiée aux petits félins et à leurs pouvoirs

Solutions d’hiver

Petits maux

Solutions d’hiver

Azéol pour lutter contre les maux de la sphère ORL