Colon pure
BURN OUT PARENTAL

Le burn out parental vous guette-t-il ?

27 avril 2017
Epuisement, irritabilité, découragement : avez-vous atteint vos limites en tant que parent ? Deux chercheuses se sont penchées sur le sujet et proposent des tests et une méthode pour reprendre pied.

 

Fatigue, irritabilité, exaspération… si tous les parents connaissent épisodiquement des phases de découragement face à l’ampleur de leur tâche, certains s’enfoncent parfois dans un douloureux cercle vicieux, où le sentiment d’être totalement débordés et incapable de tenir leur rôle prend le pas sur tout le reste et les plonge dans un épuisement permanent. Un nom existe pour cette forme de dépression familiale aigue : burn out parental ou syndrome d’épuisement maternel (qui peut aussi concerner les pères, pas de jaloux). La bonne nouvelle, c’est qu’on peut s’en sortir et même l’éviter en identifiant à temps les facteurs de risques qui nous fragilisent dans notre parentalité.

 

Un livre pour comprendre le burn out parental


Deux chercheuses, toutes deux docteurs en psychologie et professeures à l’université de Louvain, se sont penchées sur cette souffrance parentale dans un ouvrage fort bien pensé : Le burn out parental, l’éviter et s’en sortir. Elles en parlent en tant que chercheuses, mais aussi en tant que femmes et mères : l’une d’elle a vécu un burn out.

Les deux chercheuses citent le psychologue Freudenberger qui définit le burn out comme « un état de fatigue ou de frustration résultant du dévouement à une cause, à une mode de vie ou à une relation qui n’a pas donné les bénéfices escomptés. »

Moïra Mikolajczak et Isabelle Roskam partent du constat que la génération actuelle de parents est soumise à une pression terrible pour être un parent parfait, qui crée des décalages impossibles à combler entre l’image idéalisée d’un parent de rêve et la réalité du quotidien. On peut établir une comparaison avec les magazines féminins qui véhiculent une image idéalisée et impossible à atteindre du corps de la femme.

 

Les causes du syndrome d’épuisement parental

Les Dr Mikolajczak et Roskam ont réalisé plusieurs études pour identifier les facteurs de risque conduisant au burn-out parental. Elles ont isolé les facteurs sociodémographiques, personnels, conjugaux, liés à l’éducations, auxquels s’ajoutent les circonstances particulières et les risques liés à l’enfant. Au-dessus de tout cela plane l’ombre de la frustration alimentée par la poursuite d’un idéal impossible à atteindre, celui du parent parfait. Il n’est pas nécessaire que tous les facteurs soient réunis pour tomber en burn out, deux ou trois sont amplement suffisants.

 

Les symptômes du burn out

On ne se réveille pas un matin en se disant qu’on jette l’éponge. C’est le fruit d’une progression lente, insidieuse, d’une accumulation de fatigues et de frustrations qui entame la confiance dans ses capacités et le plaisir de partager des moments avec ses enfants.

Nuits en morceaux, pleurs à répétition, responsabilités quotidiennes, tâches ménagères, et on en oublie : autant de difficultés qui usent à la longue l’endurance des parents.

L’ouvrage des deux universitaires identifie six étapes qui mènent au craquage final : l’idéalisation de son rôle de parent, le surinvestissement qui ne tient pas forcément compte des ressources réelles du parent, le sacrifice de soi, qui fait le lit de la frustration, entraînant une perte d’énergie, et finalement, le burn out à proprement parler, caractérisé par un épuisement physique et moral, une perte d’efficacité parentale et une distanciation affective avec ses enfants.

 

Un test pour savoir si l’on est en burn out

Il est difficile de prendre du recul sur son quotidien et de réaliser que l’on s’enfonce dans un cercle négatif. Le livre Le burn out parental propose un test très complet pour évaluer sa situation personnelle en tant que papa ou maman, et propose des conseils familiaux, conjugaux et personnels pour se sortir de l’engrenage. Gestion des émotions et du stress, estime de soi, retrouver du plaisir et de la confiance… : la feuille de route présentée au parent fragilisé est détaillée et encourageante.

 

Une appli pour mieux vivre sa parentalité

Ceux qui le souhaitent peuvent compléter cette lecture par l’installation de l’application développée par les deux chercheuses. Dispo sur iTunes et Google Play, « Dr Mood – Burnout Parental » est une appli de coaching au quotidien, qui permet de comprendre quels sont vos points de fragilité et comment les compenser au travers d’exercices quotidiens. Intelligente et pratique, c’est un bon outil de suivi afin d’inverser la tendance et profiter pleinement du plaisir d’être parent.

 

À lire

À lire

BURN OUT PARENTAL
LE BURN OUT PARENTAL, COMMENT L’ÉVITER ET S’EN SORTIR
Vous voulez être un bon parent, bienveillant, attentif, chaleureux, disponible. En un mot, parfait ! En réalité, vous culpabilisez de ne pas passer assez de temps auprès de vos enfants, de ne pas les avoir assez écoutés, de vous être emporté pour trois fois rien…
Ce livre s’adresse à tous les parents épuisés qui cherchent à comprendre ce qu’est le burn-out parental, à quel point ils en sont proches ou éloignés, comment ils en sont arrivés là. Et, surtout, comment s’en sortir et éviter que cela se produise à nouveau.

Moïra Mikolajczak et Isabelle Roskam, éditions Odile Jacob, janvier 2017, broché, 194 pages. 19.90 €.

 

Enregistrer

Clémentine Garnier

Le choix de la rédac

ARKOPHARMA

Compléments alimentaires

Parce qu’une peau préparée est une peau mieux protégée

Nourrissez votre peau de l’intérieur…

Comment se débarrasser des pellicules

Dermatologie

Comment se débarrasser des pellicules

Pour avoir un cuir chevelu en bonne santé

On mange quoi ce soir ? Spécial kids

Les bons aliments

White Box Icon
7 plantes + 2 bourgeons = détox

Compléments alimentaires

7 plantes + 2 bourgeons = détox

Nettoyage intérieur !