FLORADIX
Pour bien digérer, on se met au charbon !

Pour bien digérer, on se met au charbon !

19 septembre 2019

Ses capacités d’adsorption font merveille en cas de problèmes digestifs. Et ses propriétés détoxifiantes sont connues depuis l’antiquité égyptienne.

 

Nous parlons ici du charbon végétal dit actif (ou activé) car il subit une préparation particulière qui lui donne sa grande porosité. C’est cette dernière qui lui confère sa capacité d’adsorption de différentes substances : elles sont piégées dans les petits orifices à sa surface. Cette activité dépend du substrat végétal utilisé, celui provenant de la combustion des coques de noix de coco étant le plus performant : il peut adsorber jusqu’à cent fois son volume en gaz.

 

Un remède naturel

Le charbon végétal se fixe au niveau du système digestif et adsorbe les gaz produits lors de la digestion (flatulences) mais également les bactéries qui produisent ces gaz. Il régularise les fonctions intestinales et diminue l’aérophagie et les ballonnements souvent à l’origine des ventres gonflés. En cas d’infection ou d’irritation de l’intestin, le charbon calme les épisodes de diarrhées et de gastro-entérites en formant un véritable pansement intestinal. Il agit aussi sur la constipation liée à une fermentation intestinale et lutte contre la mauvaise haleine souvent associée. Il apaise les brûlures d’estomac, les reflux gastriques et les éructations (renvois d’air).

 À lire aussi : Comment vaincre les ballonnements qui nous gonflent le ventre ?

 

Épuration et détoxication

Le charbon purifie et désintoxique l’organisme. Il est parfois utilisé pour lutter contre les empoisonnements aigus légers en réduisant l’absorption d’agents toxiques. Il capte les éléments indésirables (bactéries nocives, métaux lourds, surdose médicamenteuse) avant qu’ils ne diffusent dans le sang. Ils sont ensuite éliminés dans les selles. Il aurait aussi un rôle dans la prévention de maladies cardiovasculaires en raison de ses propriétés hypocholestérolémiantes et de son action favorable sur les triglycérides. On l’utilise également en cosmétique dans les soins purifiants pour la peau.

  À lire aussi : Détox : arnaque ou pas ?

 

Noir, c’est noir…

Les formes en poudre ou en granulés, au léger goût sucré, sont à prendre avec un grand verre d’eau mais elles laissent la langue noire… La parade : avaler la préparation à l’aide d’une paille ou bien se rincer la bouche – il est de toute façon recommandé de boire beaucoup d’eau (sous peine de constipation…). L’utilisation en gélules et en comprimés peut cependant s’avérer plus pratique. Ne pas s’inquiéter si les selles deviennent très foncées ! Le charbon végétal n’étant ni absorbé par les intestins ni métabolisé, il est donc évacué tel quel (mais chargé de déchets) dans les selles en leur donnant une couleur noire.

 À lire aussi : Nos recettes de soin visage au charbon végétal

 

quelles précautions ?

quelles précautions ?

• En raison même de son pouvoir adsorbant, le charbon peut réduire l’efficacité des médicaments ou de la pilule s’ils sont absorbés en même temps. Aussi vaut-il mieux les prendre à d’autres moments de la journée, si possible deux heures avant ou après le charbon végétal.
• Consommé en excès, le charbon peut entraîner un ralentissement des mouvements de l’intestin et causer une constipation.
• Le charbon n’est pas recommandé aux femmes enceintes ou qui allaitent et ne convient pas aux nourrissons ni aux enfants de moins de 6 ans, sauf avis du pédiatre traitant.

Christelle Piat

Le choix de la rédac

Arrêter de fumer… naturellement

Huiles essentielles

Arrêter de fumer… naturellement

Gérer les envies ponctuelles

Des gommes pleines de bourgeons pour se protéger des maux de l’hiver

Phytothérapie

Le moral au beau fixe avec le millepertuis

Phytothérapie

Le moral au beau fixe avec le millepertuis

Retrouver un état d’esprit positif et un équilibre émotionnel

Le tofu dans tous ses états

Les bons aliments

Le tofu dans tous ses états

Cet ingrédient mystérieux se décline de bien des façons…