Advertisement Banner
autobronzant

Autobronzants : bronzer sans risque

05 mai 2015
Passer du teint blanc hivernal à un joli teint estival, c’est possible et surtout, c’est facile !

 

Comment concilier désir de bronzage et préservation de notre capital soleil ? En recourant aux autobronzants, bien sûr ! C’est en effet pour tenir compte des mises en garde du corps médical contre les dangers des expositions solaires que les laboratoires dermocosmétiques ont créé, il y plusieurs décennies, ces produits capables de nous donner un joli hâle sans nous exposer aux risques des rayons ultraviolets. Avec les premières textures, on obtenait un effet plus proche de la carotte rayée que du beau cuivre dont on rêvait, mais heureusement, de formidables progrès ont été réalisés depuis. Il ne vous reste plus qu’à sélectionner la formule qui vous va le mieux.

Des sprays pour les pressées du bronzage

Vous voulez pouvoir enfiler vos vêtements dès l’application finie sans pour autant sacrifier l’homogénéité du hâle convoité ? Optez pour un autobronzant en spray. En effet, effectuée dans n’importe quel sens, chaque pression sur l’aérosol libère une multitude de microgouttelettes qui se déposent sur la peau et, comme de l’eau, sèchent plus rapidement qu’avec tout autre type de texture.

Leur plus : Très confortables car non grasses, les brumes s’étalent facilement et leur rapidité de séchage permet de s’habiller sans trop attendre.   

Des laits pour les peux sensibles

Malmenée par l’hiver, la peau est déshydratée et craint la moindre attaque climatique supplémentaire. Avec les crèmes et les laits autobronzants, elle profite des agents hydratants (beurre de karité, aloé vera, jojoba) que contiennent ces produits malins. Claires ou foncées, toutes les carnations peuvent bénéficier du hâle progressif que procurent ces textures légères aux fragrances délicates.

Leur plus : La formule lait est ce qui existe de plus doux et réparateur pour la peau.

Des gelées pour les débutantes

Souvent déjà légèrement teintées, les formules gels ou gelées permettent de maîtriser les zones d’application et sont donc idéales pour les néophytes de l’autobronzant. Les peaux sensibles en particulier, qu’elles soient claires ou mates, apprécieront ces formules souvent enrichies en agents hydratants.

Leur plus : Parfaites pour une coloration uniforme. Et les paillettes de certaines gelées subliment les peaux déjà naturellement hâlées.

 À lire aussi : Les autobronzants pour un teint lumineux

 

L’autobronzant sans laisser de trace

L’autobronzant sans laisser de trace

Pour un effet plus uniforme, faites un gommage la veille, avec un soin exfoliant sur les zones que vous souhaitez hâler. Sur un grain de peau ainsi lissé, le produit sera mieux réparti et donnera un bronzage plus lumineux. Quelle que soit la texture que vous choisissez, il faut appliquer un soin autobronzant sur une peau parfaitement sèche et bien hydratée.

 

Principes actifs : sucres et caramel pour colorer

Principes actifs : sucres et caramel pour colorer

Le premier principe actif d’un autobronzant est habituellement la dihydroxyacétone, ou DHA, un sucre obtenu à partir de l’écorce de châtaignier. On lui adjoint parfois l’érythrulose, un autre sucre. Ce processus de coloration est inoffensif car superficiel (ni la DHA ni l’érythrulose ne sont absorbés par la peau) et éphémère (en raison de l’exfoliation naturelle). Le seul danger serait d’oublier que la plupart des autobronzants ne contiennent aucun filtre solaire. Ils ne vous dispensent donc pas de soins protecteurs si vous vous exposez au soleil.

 

Les autobronzants : une belle peau sans risque – Le choix de la rédaction

Pour afficher un teint épicé à volonté, inutile de filer sous les cocotiers ! Nous avons testé et décrypté quatre façons de bronzer sans soleil toute l’année.

En matière d’autobronzants, l’offre est aujourd’hui très diversifiée. Qu’ils soient destinés au corps ou au visage, ou qu’ils soient prévus pour convenir aux deux, on en trouve en lait, en crème, en spray, en lotion, en gel et même en capsules. Ils peuvent être enrichis en actifs hydratants ou anti-âge, formulés spécialement pour les peaux sensibles… Comment choisir ?

Une peau bronzée grâce aux DHA

Le premier critère qui doit vous guider est la concentration en DHA. Les produits en contenant 5 % sont destinés aux teints mats. Ceux dont le taux ne dépasse pas 3 % conviennent mieux aux peaux claires. Le deuxième critère est la texture même de l’autobronzant et, en la matière, vous pouvez laisser parler vos goûts en toute liberté. Tous les laboratoires cosmétiques proposent désormais des solutions qui assurent un hâle progressif et un choix de nuances adaptées aux carnations les plus claires comme aux plus foncées, bien loin de l’effet « carotte » des premiers autobronzants. Il n’en demeure pas moins que chaque produit revendique ensuite sa spécificité : un filet d’huile de bourrache ou de pépins de raisin, voire un peu de glycérine végétale pour hydrater et nourrir la peau, un zeste de vitamines pour lui redonner du tonus, un soupçon d’antioxydants pour combattre le stress cutané… Suivez le guide !

 À lire aussi : Soleil : bienfaits et dangers

 

Dans ma trousse beauté

Dans ma trousse beauté

  • Soleil Divin, Hâle Progressif, Caudalie

Ses promesses : Illuminer le teint, hydrater la peau, et nous permettre d’accentuer à notre guise l’effet miellé. À mi-chemin entre le soin de jour et l’autobronzant, ce produit apporte du confort et une touche d’ensoleillement.

Son plus : Associer la DHA à l’ingrédient antioxydant star de la marque, les polyphénols de pépins de raisin. Ainsi, la formule teinte et protège des radicaux libres, responsables du vieillissement cutané. Très concentré en agents nourrissants comme la glycérine végétale et l’huile de pépins de raisin, Soleil Divin est aussi hydratant qu’une crème de jour.

Son mode d’emploi : Appliquer trois fois par semaine uniformément sur la peau et renouveler l’application en fonction de l’intensité souhaitée.

Notre avis : Très fluide, la texture s’applique facilement et pénètre instantanément sans laisser de film gras. Au plaisir du toucher s’ajoute celui de l’odorat : Soleil Divin sent bon la fleur de frangipanier et le melon.

  • Autobronzant Hydratant Visage et Corps, Avène

Ses promesses : Formulé pour les peaux sensibles, cet autobronzant s’applique aussi bien sur le visage que sur le corps. Sans paraben mais riche en eau thermale d’Avène, connue pour ses vertus apaisantes et réparatrices sur les épidermes irrités, ce produit minimise autant que possible le risque de réaction allergique.

Son plus : Sa facilité d’application et sa rapidité d’absorption. Un atout majeur pour ce produit qui fait tomber les a priori sur les textures lait, plus épaisses que les fluides ou les brumes, donc supposées plus grasses. Il convainc aussi par sa praticité puisqu’il s’utilise sur le visage et le corps.

Son mode d’emploi : Appliquer en couche fine, et attendre une vingtaine de minutes avant de s’habiller. Procéder à une application quotidienne les premiers jours puis utiliser deux fois par semaine en entretien.

Notre avis : Économique car 2 en 1, cet autobronzant ne prive pas les peaux intolérantes au soleil d’un un hâle naturel et uniforme.

  • Photoderm Autobronzant, Brume Hydratante, Bioderma

Ses promesses : Cette brume transparente comme de l’eau s’adapte à toutes les carnations. Élaborée pour les peaux sensibles, sans paraben et non comédogène, elle bénéficie d’un brevet exclusif, la Bioprotection® Cellulaire, qui double en deux heures le taux d’hydratation de la peau et booste ses défenses naturelles.

Son plus : Son conditionnement. Particulièrement pratique d’utilisation, l’aérosol permet une application uniforme et donc sans risque de trace. Très fraîche, sa texture sèche instantanément et laisse sur la peau un voile doux et agréablement parfumé.

Son mode d’emploi : À 20 centimètres de la peau, vaporiser la brume une fois par jour pendant trois jours pour obtenir le hâle, puis une fois par semaine pour l’entretenir.

Notre avis : La fraîcheur et le parfum de la texture enchantent. De plus, l’apparition du hâle est très progressive mais, une fois acquis, il dure très longtemps.

  • Capsules Doriance Autobronzant, Naturactive

Ses promesses : Oublié le temps où il fallait se gaver de carottes pour avoir bonne mine ! Finies les démarcations de maillot de bain ! Ce complément alimentaire autobronzant à base de caroténoïdes permet d’obtenir un hâle uniforme, sans contrainte ni traces blanches, et bien sûr sans les dangers du soleil.

Son plus : Huile de bourrache, sélénium, vitamine E et Dunaliella salina, une algue riche en bêtacarotène, contribuent à teinter la peau et à lui apporter tous les nutriments dont les cellules cutanées ont besoin pour se renouveler et se protéger du stress oxydatif.

Son mode d’emploi : deux capsules par jour au cours d’un repas, accompagnées d’un verre d’eau.

Notre avis : Jolies couleurs intégrales et souplesse de la peau garanties en moins d’une semaine. Sous réserve, bien sûr, de ne pas oublier de prendre ses capsules un jour sur deux !

 

Véronique Aïache

Le choix de la rédac

7 plantes + 2 bourgeons = détox

Compléments alimentaires

7 plantes + 2 bourgeons = détox

Nettoyage intérieur !

Des salades qui nous font du bien

Les bons aliments

Variations sur les salades

Un livre de recettes exceptionnel

70 recettes aussi gonflées en antioxydants que savoureuses

Les bons aliments

70 recettes aussi gonflées en antioxydants que savoureuses

On vous livre ici 2 recettes parfaites !

BIBLE LAROUSSE

La bible des secrets de grands-mères

2000 recettes made in grands-mères rien que pour vous !