OKEO SANTE
Asthme : une maladie inflammatoire à prendre au sérieux !

Asthme : une maladie inflammatoire à prendre au sérieux !

21 mai 2018
Cette maladie touche plus de 4 millions de personnes en France et 10% des enfants. Mais il ne faut pas pour autant la banaliser.

 

L’asthme est une maladie chronique caractérisée par une inflammation permanente des bronches. Cette inflammation rend les bronches hypersensibles à certains facteurs, notamment les allergènes (pollens, poussières de maison, poils d’animaux…), le froid, la pollution, les virus…, pouvant déclencher une crise d’asthme. La rhinite allergique est un facteur de risque d’asthme, de même que l’eczéma dans l’enfance. Il existe souvent une prédisposition familiale.

 

Reconnaître la crise d’asthme

Une des caractéristiques de l’asthme est qu’il se manifeste par des crises. Les symptômes ressentis varient d’une personne à l’autre : gêne respiratoire (dyspnée), sensation d’étouffement, oppression, toux sèche, essoufflement, respiration sifflante… Les crises sont plus fréquentes la nuit et au petit matin. Leur intensité et leur durée sont variables (plusieurs minutes à quelques heures). Une fois la crise passée, la respiration redevient normale, sauf en cas de complications (exacerbation).

Bon à savoir

Bon à savoir

La crise d’asthme aigu constitue une urgence. Dès les premiers signes, prendre 2 bouffées de bronchodilatateur. S’il n’y a pas d’amélioration après 10-15 minutes, reprendre 2 bouffées (jusqu’à 10 bouffées toutes les 20 minutes pour un adulte, 5 bouffées pour un enfant). Prendre le corticoïde par voie orale. Si les symptômes persistent, appeler le 15 ou le 112. Attendre les secours sans essayer de se rendre à l’hôpital par ses propres moyens.

 

Occasionnel ou persistant

Certains asthmes sont déclenchés occasionnellement dans des conditions bien particulières : promenade à la campagne au moment où les pollens sont dans l’air, contact avec des animaux… Dans d’autres cas, l’asthme est présent tout au long de l’année (asthme persistant). Le niveau de sévérité de l’asthme définit l’importance du traitement de fond.

 À lire aussi : Dossier – Apaiser les allergies

 

Importance du traitement de fond

Traité efficacement, l’asthme permet de mener une vie aussi normale et active que possible. Les traitements sont prescrits en fonction du degré de sévérité de l’asthme. On distingue le traitement de crise (bronchodilatateur d’action rapide) et le traitement de fond (bronchodilatateur à longue durée d’action, corticoïdes inhalés).

Seules les personnes ayant un asthme intermittent avec des crises très peu fréquentes n’ont pas besoin d’un traitement de fond.

Les personnes ayant un asthme persistant doivent prendre un traitement de fond quotidiennement, même si les symptômes et la gêne ont disparu.

 À lire aussi : Une cure thermale pour respirer

 

Double éducation thérapeutique

Double éducation thérapeutique

  • L’association Asthme & Allergies (www.asthme-allergies.org) a créé des écoles de l’asthme, un peu partout en France, qui proposent des ateliers interactifs. Les personnes asthmatiques y (ré)apprennent à :

– bien connaître leurs symptômes pour prévoir et éviter l’apparition d’une crise ;

– surveiller leur souffle avec un « peak-flow » ;

– aménager leur environnement pour supprimer ou réduire les allergènes ;

– utiliser correctement les dispositifs d’inhalation…

  • Les pharmaciens d’officine peuvent aussi, lors d’un « entretien pharmaceutique », assurer une prise en charge et un suivi personnalisés du patient asthmatique.

 

 À lire aussi : Allergies respiratoires, l’impact de la pollution

 

Christine Fallet

Le choix de la rédac

Avis aux cheveux et ongles fatigués

Cheveux

Avis aux cheveux et ongles fatigués

Une petite dose de nutriments essentiels…

Pour une peau hydratée et protégée !

Visage

Pour une peau hydratée et protégée !

Il devient indispensable !

Pour une rentrée dynamique et sereine

Compléments alimentaires

Pour une rentrée dynamique et sereine

Les compléments alimentaires vous accompagnent

Petits tracas, grandes solutions

Petits maux

Petits tracas, grandes solutions

Finis, les petits maux de l’été !

DEFENCIA