Arthrose canine : les nouveaux traitements

Arthrose canine : les nouveaux traitements

02 septembre 2021
Les chiens vivent jusqu’à un âge de plus en plus avancé et sont par ailleurs très souvent en excès de poids. Conséquence : leurs articulations les font fréquemment souffrir. Zoom sur les moyens de les soulager.

 

N’attendez pas que votre chien boîte ou refuse de se promener pour prendre son arthrose au sérieux : plus vous laisserez la douleur s’installer, plus elle risque de devenir réfractaire aux traitements, nuisant alors gravement à la qualité de vie de l’animal.

 À lire aussi : La physiothérapie : une meilleure qualité de vie

 

 

Dernière génération

Les médicaments les plus utilisés pour soulager les douleurs des chiens arthrosiques sont les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Malgré leurs effets indéniablement bénéfiques, les AINS classiques ne sont pas toujours suffisants, leur administration quotidienne est astreignante et la tolérance du chien est parfois problématique.

 À lire aussi : Chien senior : comment bien le nourrir ?

 

Nouveaux anti-inflammatoires

De nouvelles molécules ont heureusement fait leur apparition, dont l’efficacité contre la douleur et la sécurité d’emploi ont été perfectionnées. Chaque chien étant un cas particulier, le traitement peut être individualisé : certains répondent en effet mieux à un médicament qu’à un autre et les doses peuvent être adaptées pour limiter les effets secondaires.

 À lire aussi : Le dos du chien, une région à protéger

 

 

Anticorps monoclonaux

Le principe consiste à administrer par injection sous-cutanée des anticorps qui bloquent spécifiquement les médiateurs de la douleur et de l’inflammation. Les anticorps monoclonaux persistent dans la circulation après la première injection ; l’effet dure donc pendant au moins un mois. Des études montrent que les chiens traités sont manifestement soulagés : leur activité physique et leur sociabilité sont nettement améliorées !

Huile de chanvre

De nombreux compléments alimentaires contenant de l’huile de chanvre arrivent sur le marché. Lorsque la concentration est adéquate, ce type de complément peut contribuer à améliorer le bien-être du chien.

Le numérique : un nouvel atout

Le numérique : un nouvel atout

Les vétérinaires utilisent aujourd’hui des outils numériques (téléconsultation, objets connectés, grilles interactives d’appréciation de la douleur, etc.) pour suivre à distance l’évolution de l’arthrose  et adapter le traitement en conséquence. Le propriétaire a donc un rôle majeur à jouer car lui seul est capable de repérer les changements de comportement de son animal au quotidien.

 

Autres traitements

Les injections de cellules souches

Même si on manque encore de recul sur ces thérapies, l’injection intra-articulaire de cellules souches ou d’acide hyaluronique semblent faire du bien à de nombreux chiens arthrosiques.

La physiothérapie canine

La physiothérapie est encore peu pratiquée par les vétérinaires, mais elle se développe vite et un réseau de physiothérapeutes se met en place. Comme pour la kinésithérapie chez les humains, l’objectif est d’entretenir la mobilité articulaire grâce à plusieurs techniques : électrothérapie, thermothérapie, balnéothérapie, etc. Grâce à cette thérapie, le chien garde une bonne musculature, reste actif et risque donc moins de prendre de poids ; des moyens efficaces de prévenir et traiter l’arthrose.

Le choix de la rédac

Du baume au corps

Corps

Du baume au corps

Riche en plantes médicinales bio

Chacun ses goûts !

Les bons aliments

Chacun ses goûts !

A vous de choisir !

Les chats aussi nous soignent

Chat

Les chats aussi nous soignent

Une encyclopédie dédiée aux petits félins et à leurs pouvoirs

Solutions d’hiver

Petits maux

Solutions d’hiver

Azéol pour lutter contre les maux de la sphère ORL