CYSTALIA
Comment apprendre à nager quand on est adulte ?

Comment apprendre à nager quand on est adulte ?

24 mai 2014
Un Français sur cinq ne saurait pas nager, en particulier les plus de 45 ans. Mais, il n’est jamais trop tard pour se jeter à l’eau.

 

Je peux apprendre à nager à quel âge ?

« On peut apprendre à partir de quatre mois jusqu’à 99 ans ! À condition que le bébé soit vacciné et que la personne n’ait pas de contre-indication médicale. » Pour Chloé Mainguy, maître- nageur, spécialiste en aquaphobie et aquamaternité, il n’est jamais trop tard. « Pour celles et ceux qui ont peur de l’eau pour diverses raisons, il existe de nombreux cours pour se sentir à l’aise dans l’eau, mettre la tête sous l’eau… »

 

Je choisis quel cours de natation adulte ?

« C’est propre à chacun. Toutefois, quand on débute, il est préférable de commencer seul. Une fois que l’on se sent en confiance, que l’on a bien progressé, on peut se diriger vers des cours collectifs. Si vous avez une réelle appréhension pour entrer dans l’eau, prenez des leçons individuelles. En aquaphobie, les craintes sont différentes. On peut avoir peur de la profondeur, de quitter les pieds du sol, de mettre la tête sous l’eau… »

 

Comment nager et trouver le bon rythme ?

Il faut trouver un rythme de respiration. « Sous l’eau, il faut souffler et ne pas bloquer sa respiration. Sinon, lorsque vous sortez la tête, vous expirez et inspirez en même temps. Vous hyperventilez. » Or, pour fournir un effort continu, il faut avoir une respiration régulière. Pour y parvenir, « vous devez faire une expiration forcée lorsque vous avez la tête sous l’eau et reprendre de l’oxygène quand elle est en dehors. »

 

J’ai peur de me noyer

Pas de panique, vous n’êtes pas le seul. Ayez confiance en vous et en votre professeur. « Utilisez l’échelle pour descendre jusqu’à ce que vous posiez les pieds au sol. Vous vous rendrez ainsi compte que ce n’est pas si loin que cela. Avec ces repères, vous n’aurez plus peur du vide. Comme vous savez flotter, vous ne risquez plus rien. Allez-y en douceur. Apprenez à souffler dans l’eau en immergeant uniquement la bouche. Vous vous rendrez compte que l’air expiré forme des bulles empêchant l’eau de rentrer par la bouche.

Faites le même exercice en rajoutant le nez. Habituez-vous à souffler par le nez et la bouche. Amusez-vous à vous admirer dans un miroir sous l’eau, avec des lunettes puis sans. Vous verrez que votre vue s’adapte. Surtout, ne vous brusquez pas. Laissez le temps au cerveau d’enregistrer toutes ces nouvelles informations. »

 

Choisir son maître-nageur

Pas sur son bronzage ni sur sa musculature!

« Discutez avec lui pour connaître sa façon de faire. Posez-lui des questions: Venez-vous avec moi dans l’eau? Est-ce que ce sera en cours collectif ou individuel? Expliquez-lui que vous ne cherchez pas uniquement à apprendre à nager, mais aussi que vous avez des appréhensions… Tous ne font pas des cours d’aquaphobie. Ensuite, c’est une question de feeling. Vous devez vous sentir en confiance. Si vous avez des peurs et qu’il ne pose aucune question sur votre vécu, passez au suivant. »

À lire

À lire

MON GUIDE PRATIQUE POUR MIEUX NAGER

Vous débutez la natation et nagez régulièrement, mais vous êtes conscient d‘avoir des lacunes techniques. Cet ouvrage pratique est fait pour vous.

Yan Pioline, éd. Amphora, 18 €.

 

Clarisse Nénard

Le choix de la rédac

Ostéo-gym, un guide visuel qui nous apprend à adopter les bonnes postures

Maux de dos

Des jambes légères 24 h / 24

Circulation sanguine

Des jambes légères 24 h / 24

Du frais et encore du frais

L’huile de coco : l’huile végétale multi usage de l’été

Corps

On en parle de mon périnée ?

Gynécologie

Mesdames, pensez périnée !

Un livre vous propose de le rencontrer pour mieux l’apprivoiser.