Antibiotiques et maux de ventre

Antibiotiques et maux de ventre

04 décembre 2020
« Que faire contre les maux de ventre provoqués par les antibiotiques ? », Corinne, 30 ans.

 

Combattre les germes pathogènes, telle est la mission des molécules antibiotiques. Mais chaque médaille ayant un revers, l’action des antibiotiques ne se limite pas aux micro-organismes infectieux : ils endommagent également « les bonnes bactéries » présentes dans le tube digestif. Le désordre (ou dysbiose) en résultant ou flore intestinale provoque des maux de ventre, des nausées ou des diarrhées. Dans certains cas, ces désagréments s’arrêtent dès la fin du traitement. Dans d’autres, ils peuvent perdurer le temps que la flore intestinale se reconstitue complètement, ce qui varie de trois semaines à deux mois, voire plus.

 À lire aussi : Du bon usage des antibiotiques

 

Pour les contrecarrer, il est possible d’aider le microbiote à se reconstituer en associant des probiotiques aux antibiotiques pendant toute la durée de l’antibiothérapie et de prolonger leur prise plusieurs semaines après la fin du traitement. Les plus préconisés sont Saccharomyces boulardii CNCM I-745.

 À lire aussi : Les plantes qui font digérer

 

Véronique Aïache

Le choix de la rédac

Pour tous les corps

Maladies chroniques

Fines douches

Corps

Fines douches

Pour toute la famille

100 % naturelle

Corps

100 % naturelle

Des actions multiples

Le long silence

Femmes enceintes

Le long silence

« On ne dit rien avant la première échographie »