PÉRIDURALE

Accouchement sous péridurale, mode d’emploi

20 avril 2017
 « Je dois accoucher sous péridurale, pouvez-vous m’expliquer comment cela se passe ? » Jessica, 26 ans.

 

La péridurale est une anesthésie locorégionale. La grande majorité des naissances se fait aujourd’hui sous péridurale, afin de rendre moins pénibles le travail et l’expulsion du nouveau-né. Comme tout acte médical, cet examen comporte des contre-indications et des effets indésirables. Une consultation avec le médecin anesthésiste est à prévoir dans les semaines précédant l’accouchement afin de réaliser un bilan sanguin et informer la future mère du protocole d’anesthésie.

 

Comment se déroule une péridurale ?

La technique consiste à introduire, de manière stérile, un cathéter dans l’espace péridural de la colonne vertébrale. Le médecin repère le point de ponction dans le dos de la patiente, en position allongée ou assise. Après une anesthésie locale, il introduit une aiguille entre deux vertèbres. Une fois posé, le cathéter est maintenu en place jusqu’à l’accouchement. Le médecin injecte, via le cathéter, le produit anesthésique en surveillant la tension et le rythme cardiaque, le délai d’action est en général de 20 minutes. Du produit peut être ré-injecté si nécessaire.

 À lire aussi : Les indispensables à emmener à la maternité

 

La péridurale est-elle douloureuse ?

La pose est désagréable mais supportable. Sur le moment, la patiente sent l’aiguille pénétrer dans le bas du dos, elle peut également ressentir une sensation de chaleur, un engourdissement des jambes, mais la douleur ne dure pas. Après l’accouchement, la péridurale peut entraîner des maux de tête passagers et des douleurs de dos résiduelles.

 

Quelles sont les contre-indications à la péridurale ?

Dans certains cas, il n’est pas possible de réaliser une péridurale. Si vous avez des problèmes de coagulation, de la fièvre ou une infection le jour J, une maladie neurologique, une scoliose ou des problèmes de dos importants, il sera sans doute nécessaire d’étudier d’autres alternatives à la péridurale, comme l’accouchement sous hypnose ou avec l’aide de la sophrologie.

 À lire aussi : Les bienfaits du yoga prénatal

 

Christine Nicolet

Le choix de la rédac

Petits tracas, grandes solutions

Petits maux

Petits tracas, grandes solutions

Finis, les petits maux de l’été !

L’année des méduses ?

Autres

L’année des méduses ?

Anti-piqûres et protection solaire

Ostéo-gym, un guide visuel qui nous apprend à adopter les bonnes postures

Maux de dos

Des jambes légères 24 h / 24

Circulation sanguine

Des jambes légères 24 h / 24

Du frais et encore du frais