Advertisement Banner
DANSE

À vos chaussons pour aller tester les cours de danse classique nouvelle génération

10 avril 2017
La danse classique s’offre une nouvelle jeunesse ! Les cours sont moins académiques, plus fun – même l’apprentissage rime avec plaisir. Autant de raison pour apprendre à danser !

 

Battements, ronds de jambe, en-dedans, en-dehors, pliés, tendus, demi-pointes, pointes, torsions de buste, ports de bras… Mais tout cela sur un rythme bien soutenu pour engager le cardio ! Barre au sol, BarreShape®, Fit’Ballet®, FloorBallet®, Xtend Barre®…, la danse classique n’est plus réservée aux petites filles modèles et aux danseuses étoiles. Oubliez aussi son côté très strict. La base de ces cours demeure la barre au sol – une méthode inspirée des mouvements à la barre des ballerines mais effectués ici au sol en position assise, allongée sur le dos ou sur le flanc. Mais ces nouveaux cours font largement appel à d’autres disciplines.

 À lire aussi : Les sports qui font rimer sexy et exercices

 

Un melting-pot de bienfaits

Ainsi, le FloorBallet® mélange savamment modern jazz, Pilates et Gyrotonic. Le Fit’Ballet® combine allègrement yoga, fitness et stretching. Le Barre­Shape® comme l’Xtend Barre® se dopent quant à eux au fitness. L’objectif est de combiner les bienfaits de ces différentes méthodes. On y retrouve les flexions, les extensions, les rotations et les ouvertures de hanches issues de la danse classique pour travailler la souplesse, la posture et le maintien.

 

Une interaction permanente

Contrairement au renforcement musculaire traditionnel, les muscles ne sont pas sollicités isolément. À chaque mouvement, a fortiori lors de chaque enchaînement, toutes les chaînes musculaires (abdos, dorsaux, lombaires, cuisses, fessiers…) sont mobilisées. Et les séances s’effectuant en charge (le poids du corps) et non avec des haltères, le travail est encore plus en adéquation avec la vie de tous les jours. Les muscles bougent en interaction. Tout le corps est en perpétuel mouvement.

 

Gagner en grâce et en souplesse

Qui peut affirmer n’avoir jamais rêvé d’avoir une silhouette sublimement galbée, filiforme et élégante ? Personne. Pour Maya Lauqué, animatrice de la Quotidienne sur France 5, la danse classique est une activité physique idéale. Surtout quand on n’aime pas se rendre dans les salles de gym, soulever des poids ou utiliser les machines pour se sculpter une silhouette impeccable ! « La danse classique m’a permis d’acquérir un certain maintien, un dos bien droit, un port de tête altier, une musculature longiligne et harmonieuse sur l’ensemble du corps. Ce n’est pas de la “gonflette” ! C’est un sport très complet. » Sans compter que vous gagnez aussi en souplesse et en grâce.

Il y aura toujours des esprits chagrins qui dénieront à la danse le statut de « sport ». Laissons-les dire. Car, pour tenir la cadence, il faut avoir des aptitudes foncières… ou miser sur une bonne préparation.

 

Maîtriser l’art de la méthode

« La danse est une colonne vertébrale », poursuit Maya, partie du cocon familial à l’âge de 10 ans pour entrer à l’Opéra de Paris et accéder ensuite au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. « Elle m’a apporté de bonnes bases, de bons réflexes : respect des horaires, une manière d’appréhender la vie, d’ordonner sa tête de la même manière que son corps, de développer ses sens… »

Comme les athlètes de haut niveau, les danseurs utilisent la projection mentale : le marquage. Dans leur tête, s’aidant des yeux et des mains, ils répètent les exercices, les enchaînements, les déplacements. Rien de tel pour visualiser et mémoriser des chorégraphies entières, des ballets, ou encore des concours sans s’épuiser physiquement. On se forge ainsi une méthode de travail, une rigueur – et cela peut servir dans la vie !

 

Acquérir le sens de la coordination

Si la danse classique est un art exigeant, les progrès sont palpables rapidement. Après quelques cours, vous devenez plus tonique et plus souple. Vous gagnez en coordination et en équilibre. Vous redécouvrez et prenez conscience de votre schéma corporel, de votre posture. Vous vous tenez plus droit car le dos et les épaules se redressent. La tête se relève, le torse se bombe. Vous acceptez votre corps. Vous vous libérez et vous vous décomplexez. Une expérience très positive durant laquelle on s’évade de la réalité et où l’on développe sa créativité, son expression corporelle.

« Petite, je n’avais pas beaucoup d’amis, confie Maya. J’avais du mal à m’ouvrir aux autres. J’étais une enfant introvertie. Sur les conseils de mon institutrice à la maternelle, mes parents m’ont inscrite à un cours de danse. À partir du moment où j’ai commencé à danser, cela m’a “équilibrée”. J’étais plus à l’aise avec les gestes. À l’école, le changement fut radical ; je suis devenue un peu la meneuse du groupe, de la classe. »

 

Equilibrer son corps et son esprit

Dans chaque mouvement de cette discipline que représente la danse, non seulement il faut chercher l’auto-agrandissement mais aussi la sensation. Pour y parvenir, l’esprit doit être connecté à 100 % avec le corps. C’est l’esprit qui maîtrise les mouvements. Et plus vous contrôlez, plus le travail est efficace. « Il est nécessaire d’avoir pleinement conscience de son corps, de chaque muscle. On doit apprendre à maîtriser son corps et ses gestes. Un bras ne doit être ni trop haut ni trop bas. Le moindre détail est important. La danse fait travailler le corps jusqu’au bout des doigts. »

Après la naissance de son fils, Maya Lauqué a ressorti ses chaussons. « Au début, c’est contraignant. Puis, avec le temps, on aime bien faire ses gammes, prendre son temps, laisser le corps se réveiller doucement. J’ai ainsi retrouvé de la souplesse, du confort dans la vie de tous les jours… Je remercie l’école de la danse de m’avoir donné tout cela. »

 À lire aussi : Danse et Pilates, un duo gagnant

 

Réponses d'expert : Osez entrer pour tester un cours de danse classique !

Réponses d'expert : Osez entrer pour tester un cours de danse classique !

OCTAVIE ESCUREOCTAVIE ESCURE
Ballerine de formation, professeure diplômée d’État en danse classique et créatrice du Fit’Ballet®

Pas besoin de devenir professionnelle pour profiter des bienfaits de la danse classique ! Tout le monde peut en faire, à son niveau. Et on peut s’y mettre à n’importe quel âge. Le plus important est d’avoir un bon feeling avec son professeur, d’être sur la même longueur d’onde pour progresser tout en s’amusant. Il faut se sentir à l’aise dans le cours. D’où l’importance de faire une séance test avant de vous engager. C’est le meilleur moyen d’être sûr de votre choix ! Je conseillerais à tous ceux qui hésitent de franchir le pas ! Cela ne peut que leur être bénéfique !

 

Clarisse Nénard

Le choix de la rédac

MEDOUCINE

Autres

Maquillage et peaux fragiles

Visage

Peau saine et teint frais

Maquillage et peaux fragiles.

Stimium®

Tous les sports

Faire du sport et soigner son corps

Des compléments alimentaires pour les sportifs !

ma Bible des huiles essentielles

Huiles essentielles

Le super cadeau pour les amateurs de santé au naturel

Une édition spéciale 10 ans et, cerise sur le gâteau, pourvue de belles illustrations.