MEDTRONIC PARLONS DIABÈTE
MAL DE GORGE

À quoi sont dus les maux de gorge et quand consulter ?

12 janvier 2017

Ophélie, 32 ans, Périgueux : j’ai souvent mal à la gorge. La cause de cette douleur est-elle toujours virale ? Et quand faut-il consulter son médecin ?

 

Un mal de gorge est une affection banale qui peut traduire plusieurs types d’affections. Une inflammation du pharynx, ou pharyngite, se manifeste par une douleur de la partie centrale de la gorge et une gêne à la déglutition de la salive ou des aliments (dysphagie). On parle communément d’angine, ou d’amygdalite, quand l’inflammation s’étend aux amygdales qui sont enflées et rouges, parfois couvertes de points blancs (angine blanche). La fièvre est fréquente, l’état général altéré et les douleurs peuvent s’étendre aux oreilles. Enfin, une atteinte du larynx, ou laryngite, se traduit par une voix rauque et un enrouement pouvant aller jusqu’à l’extinction de voix (aphonie). Elle s’accompagne parfois d’une toux impressionnante, en particulier chez le jeune enfant.

Mal de gorge : virus et bactéries en cause… mais pas seulement

Le mal de gorge est très souvent le premier symptôme d’un refroidissement : il peut être suivi par l’apparition d’une toux, d’un rhume… En hiver, les virus et les bactéries sont souvent les premiers suspectés. Mais d’autres facteurs peuvent être en cause, que ce soit en hiver ou en été : tabagisme, exposition à des polluants atmosphériques, air trop sec, surmenage de la voix, alimentation épicée, allergie… Tous ces facteurs peuvent irriter la gorge et déclencher l’inflammation. En prévention, supprimez les divers facteurs irritants : évitez de fumer, ne sortez pas pendant les pics de pollution, mettez votre voix au repos… Veillez aussi à éviter les brusques variations de température. Dans la maison, pensez à humidifier l’atmosphère si nécessaire (afin d’éviter de respirer un air trop sec et donc irritant). Quand les températures baissent et dans les endroits climatisés, prenez l’habitude de porter une écharpe ou un foulard pour maintenir le cou au chaud, et éviter les courant d’air froid.

Prudence en cas de maux de gorge avec douleur intense et/ou fièvre

Le traitement conseillé à l’officine pour traiter le mal de gorge doit aboutir à une disparition rapide des symptômes. S’il n’y a pas d’amélioration après trois à cinq jours, une consultation médicale s’impose. Les signes qui doivent vous alarmer sont des douleurs intenses, une fièvre élevée et persistante, des maux d’oreille, des ganglions au niveau du cou ainsi que des sensations de brûlures thoraciques.

Gare au streptocoque A !

Des maux de gorge chez l’enfant doivent faire évoquer la survenue d’une maladie infantile type scarlatine, oreillons ou encore rougeole. N’hésitez pas à consulter car ce sont des maladies très contagieuses. Et, y compris chez les adultes, il ne faut pas non plus négliger le risque d’angine à streptocoque hémolytique A pouvant donner lieu à des complications sévères. D’où l’importance de faire un test de diagnostic rapide (TDR), disponible en pharmacie et chez les médecins généralistes. S’il est positif (angine bactérienne et non virale), le médecin pourra prescrire une antibiothérapie.

 

Christine Nicolet

Le choix de la rédac

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Compléments alimentaires

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Pour renforcer le système immunitaire.

En toute clarté

Visage

En toute clarté

À vous le teint frais et lumineux !

Vous pouvez enfin respirer !

Petits maux

Vous pouvez enfin respirer !

À vous de choisir

Les règles abondantes et douloureuses

Gynécologie

Les règles abondantes et douloureuses

Faciliter le dialogue entre patientes et gynécologues