MEDTRONIC PARLONS DIABÈTE
7 gestes naturels pour dire stop à la transpiration excessive

7 gestes naturels pour dire stop à la transpiration excessive

08 novembre 2018
Votre chemise ne tient pas dix minutes sans auréoles, vos chaussures ne font pas long feu, vous appréhendez de devoir tendre votre main moite pour saluer quelqu’un, vous avez toujours un mouchoir pour vous tamponner le visage en douce… ? Vous êtes sujet à l’hypersudation, phénomène fort désagréable. Découvrez des astuces naturelles pour améliorer votre quotidien et contrer votre sudation excessive.

 

La transpiration est un phénomène physiologique naturel, sain et indispensable pour réguler la température corporelle et éliminer les toxines. Elle est provoquée par la chaleur, l’effort physique, le stress ou encore l’émotivité. Mais sous sa forme décuplée, appelée aussi hyperhidrose, la sudation excessive est réellement gênante, physiquement et socialement. Auréoles disgracieuses, inconfort… La suractivité des glandes sudoripares peut aussi entraîner des désagréments comme la déshydratation, le développement de mycoses, verrues, eczéma. L’hyperhidrose touche davantage les aisselles chez les femmes, tandis que les hommes connaissent une transpiration excessive des mains et des pieds. Ce trouble, parfois lié à des maladies hormonales (hyperthyroïdie, diabète), peut perdurer de la puberté jusqu’à la quarantaine. Il existe des bonnes habitudes à adopter pour lutter naturellement contre l’hypersudation.

 

1 – Une hygiène irréprochable et un anti transpirant naturel

Tout d’abord, on procède à une toilette au savon doux matin et soir des zones concernées, en les séchant bien ensuite. Vous pouvez aussi adopter un soin anti-transpirant naturel. Notre préféré est la pierre d’alun : une fois humidifiée, vous la passez sous l’aisselle. Elle laisse un film invisible de sels minéraux, sans alcool et sans parfum, qui fait barrière à la formation des bactéries.

Vous pouvez aussi utiliser le bicarbonate de sodium, en y ajoutant quelques gouttes d’eau pour pouvoir facilement appliquer la texture sur la peau, ou encore du vinaigre (blanc ou vinaigre de cidre), en tamponnant l’aisselle avec un coton imbibé. N’ayez crainte, l’odeur du vinaigre s’estompe rapidement. Vous pouvez tester ces anti-transpirants naturels et choisir le plus adapté à votre épiderme !

 

2 – Des vêtements en fibres naturelles contre l’hypersudation

Dites adieu au synthétique et aux habits trop serrés qui favorisent la transpiration excessive ! La peau a besoin de respirer. On privilégie donc les fibres naturelles. A même la peau, on porte du lin ou du coton. Et pour se tenir chaud, on mise tout sur la pure laine.

 

3 – L’homéopathie contre l’hyperhidrose chronique

Thuya, Sepia, Chamomilla, Sticta, Jaborandi… Il existe différentes souches homéopathiques efficaces en traitement de fond pour soigner l’hyperhidrose chronique. Faites-vous conseiller par votre pharmacien ou un homéopathe. Il pourra vous prescrire le traitement homéopathique adapté en ciblant les causes (sensation permanente de chaleur, transpiration abondante nocturne, hypersudation liée à une hyperémotivité) et les zones (pieds, mains, aisselles, têtes…) concernées par la transpiration excessive.

 

4 – La phytothérapie à la rescousse

Attaquez-vous à votre problème de transpiration excessive avec comme armes… les plantes ! La prêle et la sauge notamment ont des propriétés anti-sudoripares. Consommez-les en infusion. Leur goût n’est pas forcément très agréable, mais elles sont très efficaces pour réguler votre transpiration.

 À lire aussi : Sauge qui peut !

 

5 – L’aromathérapie

Les huiles essentielles de palmarosa, de ciste, de menthe poivrée, de sauge sclarée, de géranium rosa, ou encore de lavande aspic, ont des vertus bénéfiques pour lutter contre l’hypersudation. Elles ont une triple action : elles éliminent les bactéries responsables des mauvaises odeurs, elles préviennent la transpiration et absorbent l’humidité. Et en plus, elles sentent bon ! Vous pouvez au choix diluer ces huiles essentielles dans une crème, une huile végétale, ou vous plonger dans un bain parfumé aux huiles essentielles.

 

6 – Des aliments qui réfrènent la transpiration excessive

Eh oui, la régulation de la transpiration passe aussi par l’assiette. Notamment en mangeant de la tomate et du raisin, riches en antioxydants. Vous pouvez aussi les boire sous forme de jus. L’eau de coco est également recommandée car elle contient des électrolytes qui aident à lutter contre la déshydratation et donc la transpiration excessive.

  À lire aussi : Les bienfaits des aliments alcalins

 

7 – Et les aliments à bannir

L’alcool, la caféine et les épices stimulent les glandes sudoripares et font « chauffer » l’organisme : elles accentuent donc la transpiration ! A éviter à tout prix si l’on souffre d’hyperhidrose. De même, les boissons glacées et les boissons trop chaudes provoquent des changements brutaux de température corporelle, ce qui active en réaction la transpiration. On privilégie des boissons à température ambiante ou tièdes.

 À lire aussi : Hypersudation, les remèdes et solutions

 

Sylviane Gougeon

Le choix de la rédac

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Compléments alimentaires

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Pour renforcer le système immunitaire.

En toute clarté

Visage

En toute clarté

À vous le teint frais et lumineux !

Vous pouvez enfin respirer !

Petits maux

Vous pouvez enfin respirer !

À vous de choisir

Les règles abondantes et douloureuses

Gynécologie

Les règles abondantes et douloureuses

Faciliter le dialogue entre patientes et gynécologues