MA PEAU EST UNE PRISON
7 astuces pour chasser le gras hors de vos assiettes

7 astuces pour chasser le gras hors de vos assiettes

29 novembre 2018
Présents dans les aliments et dans les matières grasses utilisées pour cuisiner, les lipides jouent un rôle important dans notre équilibre physiologique. Mais l’alimentation moderne nous conduit souvent à des excès de lipides, qui sont alors néfastes pour notre santé. Comment faire la chasse à la matière grasse ? Découvrez nos conseils et bons réflexes.

 

Comme les protéines et les glucides, les lipides sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme : ils stockent l’énergie et participent à de nombreux mécanismes de régulation. Mais… mais ça, c’est quand on est raisonnables. L’excès de graisses dans l’alimentation augmente le risque de maladies cardio-vasculaires et d’obésité. Alors comment manger moins gras sans renoncer (complètement) aux aliments qui nous font plaisir ?

 

1 – Burgers et frites, le duo gras qui fâche

Oui, on est bien d’accord, un bon burger se savoure avec une bonne assiette de frites. Mais quand on cherche à réduire ses apports en gras, manger deux aliments riches en lipides au même repas revient à trucider votre équilibre alimentaire en quelques coups de fourchette. On écoute donc la voix de la raison, et si on tient absolument à croquer dans un burger, on l’accompagne de salade verte ou de légumes cuits à la vapeur. Si on préfère la pizza, on privilégie la quatre saisons à la quatre fromages, et la regina à la chorizo. Et évidemment, après le burger ou la pizza, on fait une croix sur le dessert, particulièrement les mousses au chocolat, tiramisu et autres douceurs… très grasses !

 À lire aussi : Bon gras, mauvais gras, faites le tri

 

2 – Dans la chasse à la matière grasse, toutes les cuissons ne se valent pas

Dans votre course aux matières grasses, n’oubliez pas celles utilisées pour la cuisson. Comment les limiter au strict minimum ? En privilégiant les cuissons à la vapeur, au four ou à l’étouffée : vos aliments y gagneront en saveur et vos plats en finesse. Cerise sur le gâteau pour les cuisiniers(ères) peu expérimentés : vous avez moins de risque de faire brûler votre dîner qu’en le cuisant à la poêle.

 À lire aussi : Moins de sel, plus de fibres, le cocktail gagnant !

 

3 – Bye bye crème fraîche, bonjour fromages frais

La crème fraîche, sauf si on la choisit allégée en matières grasses, est aussi délicieuse… que calorique. Et vient alourdir sévèrement l’addition lipidique de nos repas si on a tendance à l’utiliser comme sauce pour nos pâtes et viandes. Astuce de chef : remplacer la crème fraîche par des fromages frais ! Ils sont bien moins gras et caloriques que leurs équivalents à pâte dure. Eh oui, ils contiennent davantage d’eau, et à volume égal, représentent des apports en calories et en graisses inférieurs. Attention toutefois, tous ne se valent pas. On évite par exemple le mascarpone et le Boursin, très gras, au profit de brousse, cancoillotte ou fromage de chèvre frais, peu caloriques. Et qui apporteront de surcroît un supplément de goût intéressant.

 

4 – Apéro ci, apéro ça

A l’heure de l’apéritif, proposez plutôt des légumes crus à croquer (chou-fleur, concombres, carottes, tomates cerises) aux chips, pistaches et autres biscuits apéro. Servez des sauces à base de yaourt ou fromage blanc allégé, assaisonnée au citron et aux herbes aromatiques. On proscrit les charcuteries, le fromage à pâte dure (le comté contient environ 30% de matières grasses !), et on compose plutôt des mini brochettes de jambon blanc accompagné de brousse ou de fromage de chèvre frais.

 

5 – Mieux doser la matière grasse

Plutôt que de verser directement un (généreux) filet d’huile dans votre poêle ou sauteuse, versez la matière grasse sur du papier absorbant que vous passez ensuite sur toute votre surface de cuisson. Pour aller encore plus loin, pourquoi ne pas investir dans un embout spray à placer sur votre bouteille d’huile de cuisson ? Cet ustensile optimise la quantité de matière grasse utilisée et la limite ainsi au strict minimum. Des gestes tout simples, mais très efficaces !

 À lire aussi : Nos recettes pour manger du bon gras !

 

6 – Préparer ses propres cubes de bouillon

On les utilise dans de nombreuses recettes, et on choisit souvent la facilité en les achetant tout prêts en grandes surfaces. Mais comme la plupart des produits transformés, ils contiennent beaucoup de gras, de sel et même de sucres superflus : vous avez tout à gagner à préparer les vôtres. Pour cela, rien de plus simple ! Faites bouillir ensemble plusieurs légumes (carottes, navets, poireaux, oignons, etc.), assaisonnez d’une pointe de sel et de beaucoup d’aromates. Réservez les légumes, et versez le bouillon de cuisson dans le bac à glaçons de votre congélateur. Vous n’aurez plus qu’à les ressortir un par un selon vos besoins.

 

7 – Ramène ta compote dans les desserts

Vous adorez préparer des délicieux desserts, préparés avec art… et une bonne dose de matières grasses. Le beurre représente souvent un poids calorique et lipidique non négligeable dans nos assiettes à dessert : vous avez le pouvoir de changer cela. Comment ? En le remplaçant par de la compote de pommes ou du yaourt nature allégé. Oui, vous avez bien lu. Alors attention, cela ne fonctionne pas tout le temps, mais l’astuce sera très efficace dans des pâtes à muffins ou des gâteaux moelleux.

Une pointe de matière grasse reste nécessaire : optez alors pour une huile végétale (tournesol, noix de coco, pépins de raisin, etc.). Pour vous donner une idée des proportions, ½ tasse de beurre équivaut à 3 cuillères à soupe d’huile végétale, et 4 cuillères à soupe de compote ou yaourt. Pour une tasse complète de matière grasse solide, comptez 8 cuillères à soupe de compote / yaourt et 7 cuillères à soupe d’huile végétale. Essayez, vous nous en direz des nouvelles.

Clémentine Garnier

Le choix de la rédac

Opération protection

Corps

Opération protection

La solution vient du Nord !

Fitevan, une nouvelle appli fitness

Gym / fitness / danse / pilates

Fitevan, une nouvelle appli fitness

Dans le métro, au bureau ou dans votre salon !

Respirez, tout ira bien !

Huiles essentielles

Respirez, tout ira bien !

Six nouvelles expériences olfactives

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Compléments alimentaires

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Pour renforcer le système immunitaire.