PREMENOPAUSE

5 remèdes naturels contre les bouffées de chaleur

08 juin 2017
Bouffée de chaleur, sueurs nocturnes : ces conseils vous aident à limiter l’impact des symptômes de préménopause et ménopause.

 

 

Lors de la ménopause, 3 femmes sur 4 souffrent de bouffées de chaleurs diurnes et/ou nocturnes. Ces symptômes peuvent se manifester avant la ménopause, on parle alors de symptômes de préménopause. Il existe de nombreux traitements hormonaux de substitution, avec l’apport externe d’œstrogènes : ils sont efficaces mais parfois contre-indiqué pour certaines patientes, notamment celles qui ont eu un cancer du sein ou des antécédents familiaux. Il existe aussi des alternatives naturelles qui ont prouvé leur efficacité sur de nombreuses femmes (phytothérapie, oligothérapie, homéopathie), et nécessitent de prendre l’avis d’un professionnel de santé pour déterminer la forme qui vous convient le mieux. En parallèle de ces thérapies, ces bons réflexes vous aideront au jour le jour à limiter l’impact et les effets des bouffées de chaleur et sueurs nocturnes.

 

1 – Faites l’amour (et deux couettes valent mieux qu’une)

Ce n’est pas une blague : une étude1 menée au Nigeria sur deux groupes de femmes ménopausées depuis au moins six mois a démontré que celles qui avaient au moins un rapport sexuel par semaine avaient 3,5 fois moins de bouffées de chaleur que celles qui se contraignaient à l’abstinence. Une excellence raison de donner un coup de fouet à votre libido ! Vos sueurs nocturnes paralysent votre sex appeal ? Optez pour deux couettes au lieu d’une, qui vous permettra de vous ventiler selon vos besoins sans déranger votre voisin de lit.

 À lire aussi : La ménopause, c’est la vie !

 

2 – Repensez votre alimentation

Certains aliments aident le corps à mieux réguler sa température. Faites le plein de brocoli, sauge, riz, fenouil, qui contiennent des phytoœstrogènes (synthétisés par les plantes). Le soja, qui contient aussi des hormones végétales, semble également efficace contre les bouffées de chaleur : plusieurs études ont montré une réduction de 21% à 34% de leur fréquence avec la prise quotidienne d’extraits de 100 grammes de tofu (équivalent à 30 g de fèves de soja rôties). Evitez les plats épicés, l’alcool et les excitants, surtout à jeun, car ils provoquent une hausse puis une baisse rapide du taux de glucose dans le sang qui peut entraîner des bouffées de chaleur. Idem avec les mets très sucrés (jus de fruits, crème glacée, sucre blanc, etc.) qui ont les mêmes effets.

 

3 – Mettez-vous au frais

Qui dit bouffée de chaleur dit chaleur. Et pour lutter contre la chaleur, rien de tel qu’un éventail toujours à portée de main, un brumisateur que l’on laisse au réfrigérateur, et une douche fraîche dès que le besoin s’en fait sentir. Si votre bureau n’est pas équipé de douche, quelques gouttes d’eau bien fraîche sur le visage et derrière les oreilles aideront à réguler votre température.

 

4 – Relaxez-vous et apprenez à respirer

Plusieurs études2 ont prouvé l’efficacité d’une méthode toute simple : après six séances hebdomadaires de relaxation et d’exercices de respiration profonde, les femmes qui ont appris à appliquer ce processus de détente ont constaté une baisse de 50% de la fréquence de leurs bouffées de chaleur. Le stress étant un motif d’élévation de la température corporelle, n’hésitez pas à appliquer cette méthode chaque fois que vous rencontrez une contrariété ou une difficulté passagère.

 À lire aussi : Abordez la ménopause en toute sérénité

 

5 – Habillez-vous léger

Ou plutôt, évitez les gros pulls en mohair et les pantalons en flanelle, et préférez-leur des superpositions de vêtements avec lesquelles jouer en fonction des fluctuations de votre température corporelle. Privilégiez les matières naturelles (lin, coton) qui laissent respirer la peau, et fuyez comme la peste les vêtements synthétiques et/ou moulants qui aggravent les phénomènes de transpiration.
1 – Source : Comparative study of coitus and non-coitus in the treatment of menopausal symptoms, Mars 2007.

2 – Source : Freedman RR. Behavioral treatment of menopausal hot flushes: evaluation by ambulatory monitoring. Am. J. Obstet. Gynecol. 1992;167:436–439.

Clémentine Garnier

Le choix de la rédac

Pour une peau hydratée et protégée !

Visage

Pour une peau hydratée et protégée !

Il devient indispensable !

Pour une rentrée dynamique et sereine

Compléments alimentaires

Pour une rentrée dynamique et sereine

Les compléments alimentaires vous accompagnent

Petits tracas, grandes solutions

Petits maux

Petits tracas, grandes solutions

Finis, les petits maux de l’été !

L’année des méduses ?

Autres

L’année des méduses ?

Anti-piqûres et protection solaire