5 réflexes contre l’eczéma

5 réflexes contre l’eczéma

16 avril 2021
Peau sèche, plaques rouges, démangeaisons… Votre petit a une dermatite atopique. Sans gravité mais inconfortable… Comment l’aider à s’en débarrasser.

 

1. Consulter sans tarder

Plus l’eczéma est traité tôt, plus on diminue les risques de récidives, même à l’âge adulte. Voilà pourquoi il est important de consulter dès l’apparition des premières plaques afin que le médecin donne des conseils et prescrive si besoin des pommades anti-inflammatoires (dermocorticoïdes). En cas d’échec de ces crèmes, et en l’absence d’antécédents familiaux, des tests d’allergie sont à envisager pour déterminer le ou les facteurs responsables de la pathologie.

 À lire aussi : Tout savoir sur le syndrome pied-main-bouche

 

2. Vive l’eau tiède !

À la maison, pour favoriser l’efficacité du traitement médical, quelques gestes simples sont à adopter. Leur but ? Optimiser l’hydratation de la peau et éviter toute irritation. Les douches doivent être prises à l’eau tiède, avec des « savons » dermatologiques sans savon, ni parfums, ni conservateurs. Pour ce qui est de sa literie et de sa garde-robe, favorisez les tissus en coton : les matières synthétiques et la laine sont susceptibles d’irriter la peau. Pour les laver, évitez les assouplissants parfumés.

 À lire aussi : Allergie aux acariens : comment s’en débarrasser ?

 

3. Des soins sur et sans ordonnance

Pendant les poussées d’eczéma, il est important de soulager les démangeaisons du petit. Complétez le traitement prescrit par le médecin (dermocorticoïdes sur les lésions lors des poussées) avec des brumisations d’eaux thermales. Leurs minéraux confèrent à ces eaux naturelles des propriétés anti-inflammatoires, cicatrisantes et apaisantes. Et leur vaporisation constitue une astuce anti-grattage ! L’application quotidienne, voire biquotidienne, d’une crème émolliente s’impose pour rétablir la fonction barrière de la peau.

 

4. Une bonne crème

Toutes les formulations des crèmes émollientes ne sont pas forcément adaptées aux besoins de votre enfant. Il peut se montrer réactif à certains de leurs composants. S’il se plaint de sensations de brûlures et de démangeaisons ou que les rougeurs s’intensifient lors de l’application, arrêtez d’utiliser le soin et demandez au médecin ou au pharmacien de vous orienter vers une autre crème.

 À lire aussi : Ouste les verrues !

 

5. Baignades autorisées

Dans le cadre scolaire, les enfants peuvent être amenés à suivre des cours de natation. Il n’y a aucune raison d’en priver le vôtre… sous réserve qu’il ne soit pas en période de poussée d’eczéma. L’eau de la piscine contenant du chlore, connu pour dessécher la peau, conseillez-lui de bien se rincer sous la douche et d’appliquer sa crème émolliente avant de se rhabiller.

Véronique Aïache

Le choix de la rédac

Laissez-vous hâler

Soins solaires

Laissez-vous hâler

La marque Bioderma lance deux nouveautés solaires

Pour un mental d’acier

Compléments alimentaires

Pour un mental d’acier

Booster ses neurones

S.O.S. vergetures

Corps

S.O.S. vergetures

Une action deux-en-un

Jus de saison

Corps

Jus de saison

Pour célébrer le retour des beaux jours…